Mes derniers avis


mercredi 30 mars 2016

Les filles au chocolat, tome 4 : Coeur Coco

Auteur : Cathy Cassidy
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse
Sortie : 2013
Pages : 263








Mon avis en bref :
Un grand plaisir de retrouver Coco, la petite soeur amoureuse des animaux, un personnage qui m'a beaucoup fait penser à moi par moment.






Quatrième de couverture

Coco est la plus jeune des soeurs Tanberry, mais elle a déjà un caractère bien à elle. Sa passion : la nature et les animaux. Et elle adore par-dessus tout ses cours d'équitation.
Ainsi, quand Coconut, son cheval préféré, est vendu, Coco enquête aussitôt sur son nouveau propriétaire. Malheureusement, ce qu'elle apprend ne la rassure pas du tout... Mais, entre sa grande soeur Honey qui est en pleine crise et Summer qui se remet tout juste de son trouble alimentaire, Coco ne peut compter sur le soutien de sa famille. Pourra-t-elle sauver Coconut toute seule ? Ou... avec l'aide d'un nouvel ami ?



Mon avis

Il me tardait de lire ce 4ème tome des filles au chocolat, parce que depuis le début j'aimais bien le peu qu'on en savait sur Coco, la petite dernières des soeurs, mais aussi (et surtout), parce que je savais que Coco était l'amoureuse des animaux, je ne pouvais donc qu'apprécier ce personnage.

Coco a un but dans la vie, que tous les animaux sur terre soient heureux et vivent tranquillement aux côtés des humains (on dirait moi tout craché). Elle fait beaucoup de vente de pâtisseries à l'école, afin de récolter un peu d'argent pour de nobles causes, comme la protection des pandas. Elle fait aussi de l'équitation, et son cheval préféré ne pouvait être autre que Coconut bien sûr, malgré le fait que ce soit une jument caractérielle et plutôt dangereuse pour les plus jeunes cavaliers sans expérience, comme elle.

Un jour les propriétaires de Coconut décident de la vendre, et c'est la catastrophe pour Coco, d'autant plus lorsqu'un garçon de son école qu'elle déteste et qui travaille au manège lui apprend que le nouveau propriétaire de Coconut maltraite ses chevaux. Coco va vouloir tout faire pour sauver son cheval préféré.

J'ai vraiment adoré ce personnage, c'est désormais la soeur que je préfère entre toutes ! Malgré son jeune âge, j'ai adoré le fait qu'elle se bat pour ce qu'elle croit juste, et qu'elle se dise que les petites actions peuvent parfois mener à de grands sauvetages pour les animaux. Certes, elle est un peu naïve par moment, mais j'ai trouvé ce côté assez drôle justement. Elle nous donne l'impression que lorsqu'on veut vraiment quelque chose et qu'on y croit, on peut tout faire.

Dans ce tome, on suit un peu moins les autres personnages de la famille Tanberry, ce qui ne m'a pas dérangé parce que les quelques passages ou ils sont présents m'ont déçue, surtout Honey, qui reste fidèle à elle-même, c'est à dire un personnage que je ne supporte pas depuis le 1er tome, et à la fin de celui-ci, c'est encore pire ! J'appréhende d'ailleurs de lire le prochain qui lui est consacré...

Cette histoire reste encore une fois très sympa à lire, c'est toujours un plaisir de retrouver la plume de Cathy Cassidy, même si les histoires ne sont pas non plus exceptionnelles, mais c'est très court, ça se lit super vite, et avec le retour des beaux jours, je trouve que ces petits tomes sont des lectures parfaites pour se détendre durant quelques heures et passer un bon moment avec les soeurs Tanberry. 

A chaque tome, Cathy Cassidy nous parle d'un sujet que je trouve assez important, les familles recomposées, l'anorexie, la maltraitance des animaux, etc... Et comme toujours les couvertures sont toutes plus magnifiques les unes que les autres ! :)


D'autres avis sur

dimanche 27 mars 2016

Nil, tome 1

Auteur : Lynne Matson
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Jeunesse/YA, Science-fiction
Sortie : 2016
Pages : 456








Mon avis en bref :
Un gros coup de coeur pour ce 1er tome, j'ai adoré l'histoire, l'univers, et les personnages que l'on suit sur Nil !







Quatrième de couverture

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n'est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu'à ce qu'elle rencontre Thad, le leader d'un clan regroupant les seuls humains présents sur l'île de Nil. Charles va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu'elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l'île... Il n'y en a qu'une par jour, et une seule personne eut l'emprunter. Pire encore : on n'a qu'un an pour s'échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé...





Mon avis

Après avoir entendu pas mal d'avis positifs sur ce livre, je me suis décidée à me lancer, surtout que le résumé me donnait très très envie d'en savoir plus. Et j'ai bien fait, puisque j'ai eu un gros coup de coeur pour ce 1er tome !

Dans "Nil", nous suivons Charley, qui se retrouve, sans savoir comment, projetée sur une île paradisiaque, seule, sans avoir de réelles connaissances dans la survie. Après plusieurs jours, elle va faire la rencontre de Thad et d'un autre garçon, qui vont lui expliquer les choses importantes à savoir sur Nil, comment y survivre, comment partir pour retrouver sa vie d'avant... Elle va donc rejoindre leur groupe constitué d'autres jeunes de son âge.

Dès les premières pages, j'ai su que j'allais adorer cette lecture. Déjà parce que j'ai tout de suite adoré cette île qui à première vue, semble magnifique, paradisiaque, mais qui va se révéler assez vite dangereuse, et effrayante.

Je me suis également très vite attachée aux personnages que l'on rencontre. Charley et Thad bien sûr. Leur rencontre m'a beaucoup plu, c'est lui qui va l'aider au tout début à comprendre comment leur groupe fonctionne, et j'ai trouvé que leur relation était vraiment touchante, comme s'ils avaient toujours été destinés à se rencontrer, mais sans que ça ne paraisse trop mièvre, en tout cas pour moi.

Et puis, tous les personnages secondaires que l'on rencontre sont également très intéressants à suivre. Chacun a sa petite histoire sur son arrivée sur l'île, chacun est utile à la survie du groupe, chacun avec son propre caractère, il y a des plus sympas comme des moins sympas, mais je les ai tous adorés sans exception.

L'auteur a parfaitement réussi à me faire adhérer à 100% à son univers. J'ai trouvé l'idée vraiment géniale, même si on reste un peu perdu quand au pourquoi du comment, mais j'ai adoré l'idée d'un groupe qui se retrouve sur une île, et qui ont chacun une année pour retraverser un portail pour rentrer chez eux. Le côté survie est du coup très présent, donc je ne pouvais qu'adhérer à ce 1er tome, qui  m'a parfois fait penser à la saga du Labyrinthe, de James Dashner, ou encore aux Langoliers, de Stephen King.

Tout au long de l'histoire, on suit ces personnage sur cette île en quête de portail et on apprend à les découvrir, mais je n'ai pas eu l'impression de m'ennuyer ne serait-ce qu'une seule seconde. Il y a des passages d'action aussi, et avec le décompte des jours des différents personnages, l'auteur arrive à nous mettre une certaine pression pour nous donner toujours très envie d'avancer dans l'histoire, et durant la dernière partie, la pression était telle qu'à la fin du livre, j'en ai eu les larmes aux yeux tellement j'ai stressé pour les personnages que l'on suit !

Ce 1er tome est vraiment un gros coup de coeur, il me tarde de lire la suite, et je ne peux que vous recommander la découverte de cette fameuse île.




D'autres avis sur
Logo Livraddict

jeudi 24 mars 2016

Immaculée

Auteur : Katelyn Detweiler
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Contemporain
Sortie : 2016
Pages :  404









Mon avis en bref :
Une histoire originale et intéressante à suivre, même s'il m'a manqué quelque chose pour vraiment adorer ce livre.







Quatrième de couverture

Mina a dix-sept ans. Elle est vierge. Et enceinte.
Première de classe, bien dans sa peau et dans sa famille, Mina sort avec le garçon le plus ambitieux du lycée. Mais le jour où elle se découvre enceinte - alors qu'elle n'a jamais fait l'amour -, son monde bien ordonné chavire. Personne ou presque ne croit en sa virginité. Pour son père, le coupable est son petit ami ; ce dernier, lui, est persuadé qu'elle l'a trompé.
L'histoire de la grossesse de Mina va se répandre comme une traînée de poudre. Pour certains elle est une hérétique, tandis que, pour d'autres, les miracles sont possibles et l'enfant à naître de Mina sera le plus grand de tous... Et vous, dans quel camp vous rangerez-vous ?




Mon avis

Impossible d'attendre bien longtemps avant de me plonger dans ce livre qui m'intriguait énormément, et c'est peut-être parce que j'avais un peu trop d'attentes que je n'ai pas autant aimé ce livre que prévu, même si ça reste un 1er tome très intéressant avec une histoire originale.

Ici on va suivre l'histoire de Mina, qui, après avoir fait la rencontre d'une vieille dame étrange lui faisant un discours des plus étranges, se retrouve enceinte alors qu'elle est vierge. Tout bascule pour cette jeune fille dont l'avenirs brillant était tout tracé. Petit à petit elle va perdre tout ce qui marchait si bien dans sa vie : son petit ami, ses meilleures amies, la confiance de ses parents, ses études... Mais Mina sait que ce futur enfant à naître ne sera pas comme tout le monde, et que désormais ce sera ce qu'il y a de plus important dans sa vie.

Tout au long de ce 1er tome nous suivons donc la fameuse découverte de Mina, et sa manière d'accepter toute cette histoire incroyable sortie tout droit d'un livre de magie. J'ai trouvé que l'auteur arrivait vraiment bien à retranscrire les pensées des différents personnages. Leurs réactions paraissent tout à fait naturelles, entre ceux qui restent aux côtés de Mina pour la soutenir malgré le fait qu'ils ont de la peine à croire en sa version de l'histoire, et la longue liste de personnes qui ne croient pas du tout en ce qu'elle raconte et la traitent de menteuse. Parfois ces réactions m'ont un peu énervée, mais ensuite, je me suis demandé comment je réagirais si je croisais une personne qui me dirait qu'elle est enceinte en étant vierge, et forcément je serais plus que sceptique... 

J'ai aimé suivre l'évolution de la grossesse de Mina, ainsi que le fait que beaucoup de personnes pensent que son prochain bébé à naître est une aberration si l'histoire qu'elle raconte est vraie.  J'imagine tellement que ça pourrait arriver dans la vraie vie et que des gens s'en prendraient à un bébé sous prétexte qu'il est maudit ou quelque chose du genre à cause de croyances religieuses...

Par contre, je suis un peu déçue de ne pas vraiment en savoir plus sur toute cette histoire. Certes je pense que ce sera sans doute le sujet du 2ème tome, mais j'aurais tout de même aimé que l'histoire se concentre aussi un peu là-dessus, sur la vieille dame que l'on rencontre au début, pourquoi est-ce que cela arrive à Mina, etc... Je pense que j'avais trop d'attentes de ce coté-la et j'en ressors du coup un peu déçue.

J'avoue aussi que même si j'ai bien aimé, je n'ai pas réussi à rentrer à 100% dans l'histoire notamment à cause de mon côté plutôt cartésienne je pense, et il m'a manqué quelque chose pour que j'accroche également totalement aux personnages, même si j'ai beaucoup apprécié Mina et le garçon qui va se révéler un soutien de taille dans toute cette histoire.

Il me tarde vraiment de lire la suite, en espérant que les petits points qui m'ont dérangée dans ce 1er tome soient moins présents et qu'on en sache plus sur toute cette histoire, car pour l'instant tout est très vague.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 21 mars 2016

Le seul et unique Ivan

Auteur : Katherine Applegate
Editions : Seuil
Genre : Jeunesse
Sortie : 2015
Pages : 271








Mon avis en bref :
Une histoire à la fois belle et émouvante qui nous parle de la détention des animaux sauvages, à mettre entre toutes les mains.







Quatrième de couverture

Je m'appelle Ivan et je suis un gorille.
Je vis au Circorama, la ménagerie d'un pauvre centre commercial.
Je ne m'ennuie pas. J'ai des amis: Stella, la vieille éléphante, Bob, le chien errant et Julia, la fille du gardien. J'ai la télé et, surtout, j'ai mes dessins, car je suis un peu artiste. Je suis si habitué à vivre enfermé que je ne suis même pas malheureux.
Mais quand j'ai vu les yeux tristes de Ruby, la petite éléphante qui nous a rejoints, j'ai compris que j'allais devoir nous inventer quelque chose.
Nous inventer... une autre vie.




Mon avis

J'ai tout d'abord craqué pour la magnifique couverture de ce livre, et puis, également par son sujet qui me tiens énormément à coeur, la vie des animaux sauvages enfermés dans des cages pour faire du profit sur leur dos.

L'auteur nous raconte à sa façon une histoire réelle, celle d'Ivan, un gorille qui a été arraché à la forêt quand il était bébé avec sa soeur (qui elle n'a pas survécu au transport). Il se retrouve donc tout seul dans une petite cage dans un centre commercial ou il essaye de faire passer son ennui en dessinant ce qui lui passe par la tête, ce qu'il voit, comme des bananes. Des dessins qui sont ensuite revendus à la boutique du centre commercial.

Ivan n'est pas seul dans sa petite vie morne, avec lui, il y a un éléphant qui travaille dur pour assurer plusieurs spectacles par jours et ce 365 jours par an. Et il y a également un chien errant qui tiens compagnie à Ivan en dormant sur son ventre chaque nuit. Ainsi que la petite fille du gardien qui vient faire ses devoirs ou dessiner devant la cage des animaux.

Ce livre est destiné à un public jeunesse, donc l'histoire est racontée d'une très belle manière, un peu poétique, douce, on se prend très vite d'affection pour Ivan et ses compagnons, et les chapitres sont très courts. Il y bien sûr quelques passages tristes, mais on ne tombe pas non plus dans le morose même si on s'inquiète du sort de ces animaux, j'ai trouvé qu'au contraire, il y avait un très beau message d'espoir tout au long de ce livre. Pour moi il est également parfait à lire pour les adultes, car c'est un sujet qui nous concerne tous.


L'auteur nous retranscrit à merveille les pensées de ces animaux arrachés à leur famille et à leur lieu de vie, se sentant terriblement seuls, enfermés ou à faire des spectacles pour faire gagner de l'argent à leur propriétaire. On ne peut que ressortir de ce livre en ayant été touché par ce qu'ils vivent et en repensant au fait que non, ce n'est pas qu'une histoire, c'est la réalité, et encore bien des animaux souffrent de ces conditions de nos jours.

J'ai vraiment adoré ce livre, le fait que l'on retrouve un sujet important dans une histoire jeunesse, qui est bien expliquée, et comme dit plus haut, pour moi il est à mettre entre toutes les mains sans hésiter. En plus il se lit vraiment vite, il y a de jolies illustrations parsemées tout le long du livre, et ensuite c'est avec plaisir que j'ai pu aller sur internet lire la véritable histoire de ce gorille qui m'a émue.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mercredi 16 mars 2016

The Book of Ivy, tome 1

Auteur : Amy Engel
Editons : Lumen
Genre : Science-fiction, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 342









Mon avis en bref :
Un premier tome que j'ai bien aimé avec une histoire entrainante du début à la fin malgré quelques longueurs.





Quatrième de couverture

Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.
J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fil du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? A la fois histoire d'amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.



Mon avis

Depuis le temps que ce livre me faisait envie, avec sa superbe couverture, son résumé intriguant, et surtout le nombre d'avis positifs que j'ai pu voir à son sujet, je me suis enfin décidée à le sortir de ma PàL. Même si je suis loin du coup de coeur que beaucoup ont eu, ce 1er tome n'en reste pas moins une bonne lecture divertissante pour moi.

J'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel évolue Ivy. Après une guerre nucléaire, il ne reste plus que quelques milliers d'habitants répartis en deux clans qui tentent de faire la paix. Pour garder ce lien de paix, tous les ans, un garçon et une fille de chacun des deux clans sont mariés afin de ressouder les liens et la confiance des gens quand à cette nouvelle façon de gérer le pays.

C'est ainsi qu'Ivy se retrouve du jour au lendemain, mariée à Bishop, le fils du président. Elle devra tenter de jouer le rôle de la femme parfaite afin de gagner la confiance de Bishop, car sa mission est tout autre, sa famille la désignée pour tuer Bishop, afin que son père ne soit plus président et que le père d'Ivy puisse reprendre la place qu'il convoite tant. Mais Ivy va petit à petit douter de tout ce qu'on lui a appris depuis son enfance, et du bon ou du mauvais côté des gens.

J'ai vraiment bien apprécié cet univers donc, même si pour moi il manque encore beaucoup d'éléments sur les événements passés qui ont menés à cette situation, et sur le côté "politique" de cette nouvelle organisation avec le nouveau président et les deux différents côtés de la ville, avec les gens plus pauvres comme Ivy, et les gens plus riche comme Bishop.

J'ai apprécié les personnages que l'on suit, surtout Bishop. Au départ, Ivy le voit comme le méchant garçon qui n'en à rien à faire d'elle ou de son "peuple", mais petit à petit, elle va oublier tout ce qu'on lui a dit, et apprendre à réellement le connaître. Je l'ai trouvé tellement touchant, il n'a pas eu droit à l'amour de sa mère, il s'en fiche complètement d'être le fils du président. Lui, tout ce qu'il veut, c'est profiter de la vie, vivre des choses simples et belles, comme le simple fait de pouvoir voir l'océan. J'ai vraiment eu un petit coup de coeur pour ce personnage au fil des pages.

Tandis que même si j'ai apprécié Ivy, j'ai souvent été déçue et (très très) énervée par son comportement. Certes elle a  un peu subit un lavage de cerveau depuis son enfance, mais même, ça se voit comme le nez au milieu de la figure que tout ce qu'on lui raconte est pure mensonge, et elle continue de douter des gens biens et de faire confiance aux mauvaises personnes, et parfois je n'ai vraiment pas compris ce qu'il se passait dans sa tête.

Le côté plus négatif que j'ai ressenti durant cette lecture, c'est clairement le manque d'action tout au long du livre. On se contente de suivre l'histoire entre Ivy et Bishop, histoire que j'ai beaucoup aimé je ne dis pas le contraire. Mais j'aurais apprécié avoir quelques moments d'action, plus tendus, qui nous donnent vraiment envie d'en savoir plus sur l'histoire. Alors que là, on se contente un peu d'attendre le seul fameux truc qui ne viendra forcément qu'à la fin du livre pratiquement. 

Au final, j'ai passé un bon moment avec ce 1er tome qui se lit très vite, et il me tarde de lire la suite, en espérant que les points plus négatifs auront disparus dans le 2ème tome. Mais je pense que vu la fin, l'histoire prendra un tournant totalement différent et qu'on aura droit à de belles choses intéressantes !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 14 mars 2016

Les amours de Lara Jean, tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés...

Auteur : Jenny Han
Editions : Panini (Scarlett)
Genre : Jeunesse/YA, Romance
Sortie : 2015
Pages : 480









Mon avis en bref :
Une lecture plutôt moyenne, je m'attendais à apprécier d'avantage...






Quatrième de couverture

Lara Jean Song conserve ses lettres d'amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu'elle a reçues, ce sont celles qu'elle a écrites. Une pour chaque garçon qu'elle a aimé. Lorsqu'elle écrit, elle ose ouvrir son coeur et dire toutes les choses que jamais elle n'exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu'au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées... Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.



Mon avis

Ce livre me tentait beaucoup depuis sa sortie, j'ai donc décidé de le lire lors d'un week-end marathon avec les copinautes en me disant que cette lecture légère passerait très bien, surtout vu les avis très positifs sur Livraddict. Malheureusement pour moi, j'ai été un peu déçue par cette lecture et j'en ressors plutôt mitigée.

Dans ce 1er tome, nous suivons une jeune fille du nom de Lara Jean, qui a toujours eu pour habitude d'écrire des lettres aux garçons qu'elle aimait, mais sans jamais les envoyer, juste pour sortir ce qu'elle pense réellement de ceux-ci et ce qu'elle a sur le coeur. Mais un jour, elle découvre que toutes ses lettres ont été envoyées aux fameux garçons, qu'elle côtoie toujours dans son école pour la plupart.

De cette histoire va naître une très belle amitié et même une romance inattendue entre Lara Jean, et l'un de ces garçons.

C'est un livre assez sympathique à lire, léger, mais j'avoue être restée plutôt en retrait de cette histoire. J'ai aimé suivre Lara Jean, un personnage assez attachant, avec des réactions dans lesquels ont se retrouve assez facilement, ainsi que les différents personnages secondaires que ça soit sa famille ou ses amis, mais je n'ai pas non plus été hyper attachée à eux. Pareil pour l'histoire, je l'ai trouvée agréable, mais sans vraiment plus, d'un côté je me dis que je lisais mais sans même avoir tellement envie d'en savoir plus sur toute cette histoire de lettre.

Je dois dire que je m'attendais vraiment à aimer beaucoup plus que cela, je m'attendais peut-être aussi à autre chose au niveau de l'histoire avec les lettres, je ne sais pas pourquoi, mais au final, c'est une lecture que j'ai lu rapidement en me disant que si je la faisais trop traîner, je n'aurais plus envie de reprendre le livre, et au final, je n'en garde pas un souvenir mémorable, j'ai d'ailleurs de la peine à écrire mon avis car je dois dire que je ne me souviens plus de tout alors que ça ne fait pas si longtemps que ça que j'ai terminé ce 1er tome.

Je ne comprends pas vraiment les nombreux coups de coeur et avis extrêmement positifs que j'ai pu voir, certes on passe un bon moment, mais sans plus pour moi, comme quoi on a bien tous des avis différents et un ressenti personnel sur chacune de nos lectures. Je ne pense d'ailleurs même pas lire le 2ème tome ayant déjà du mal à choisir entre tous les livres qui me font vraiment très envie dans ma PàL...


D'autres avis sur

jeudi 10 mars 2016

Serre-moi fort

Auteur : Claire Favan
Editions : Robert Laffont (La bête noire)
Genre : Thriller
Sortie : 2016
Pages : 368









Mon avis en bref :
Un thriller vraiment excellent qui m'a captivée du début à la fin, pratiquement un coup de coeur !







Quatrième de couverture

Méfiez-vous de qui vous tend les bras... "Serre-moi fort." Cela pourrait être un appel au secours désespéré. Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit rendre leur identité à chacun des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d'une rare violence...




Mon avis

J'ai tout d'abord été intriguée par la couverture de ce thriller, puis le résumé me tentait plutôt bien. Je me suis donc décidée à lire mon premier livre de Claire Favan, et j'ai bien fait puisque même si ce livre n'est pas tout à fait un coup de coeur, par contre j'ai eu vraiment un gros coup de coeur pour les idées de cette auteur, pour son écriture, et pour sa façon de nous mener par le bout du nez du début à la fin.

"Serre-moi fort" se déroule en trois parties. Dans la première partie on va suivre l'histoire de Nick, un jeune garçon dont la soeur a disparu du jour au lendemain, brisant leur petite vie de famille tranquille. Les parents de Nick sombrent peu à peu dans l'inconscient, dans la drogue, dans l'alcool, laissant Nick se débrouiller seul pour subvenir à ses propres besoins, et aux besoins de ses parents, payant les factures, et tenant uniquement grâce à son envie de partir très loin de sa maison pour aller étudier à l'université d'ici quelques années. Jusqu'au jour ou ses parents décident de mener l'enquête pour tenter de découvrir si leur fille a été assassinée par le tueur aux origamis.

Puis dans la seconde partie, nous suivons le lieutenant Adam Gibson, bien des années plus tard après la disparition de la soeur de Nick, celui-ci découvre dans une grotte des tas de corps de femmes étranglées, et petit à petit, cela va le mener sur la piste de l'orgamiste et l'enquête va être réouverte.

J'ai vraiment adoré chacune des parties de cette histoire. Dans la première, j'ai eu beaucoup de peine pour le pauvre Nick, qui se retrouve complètement livré à lui-même, il va tenter malgré tout de prendre soin de ses parents même s'ils ont l'air d'avoir complètement oublié qu'il existe. Il y a des scènes très touchantes dans cette partie, et j'ai été captivée par le fait de voir grandir et évoluer ce jeune garçon malgré tout le poids de la disparition de sa soeur qui pèse finalement sur ses épaules car il ne se sent plus le droit d'exister réellement alors que sa soeur a disparue et est peut-être morte.

Ensuite, il y a la partie avec le lieutenant Adam Gison, personnage que j'ai tout autant adoré aussi, l'enquête est super bien menée, on ne voit tellement pas les choses arriver que ça en est perturbant lorsque l'on arrive à certains points fatidiques ou l'auteur nous lâche une énorme révélation, du genre qu'on a envie de crier sur tous les toits pour évacuer notre frustration de ne pas l'avoir vu venir avant.

Il y a vraiment des scènes perturbantes, dont une ou deux en particulier qui m'auront un peu retournée l'estomac. J'étais tellement prise par cette histoire, par la plume de l'auteur, par ce thriller psychologique très sombre par moment, que je n'ai pas pu le lâcher d'une fois que je l'avais commencé, et ensuite quand je suis sortie de chez moi, j'avais l'impression d'être vraiment sortie d'un autre monde et de devoir m'adapter un peu à tout ce qui m'entourait, et à me sortir toute cette histoire de la tête.

J'ai tellement adoré ce livre, que directement ensuite, j'ai été voir la liste de tous les livres précédemment écrits par Claire Favan, et qu'ils font désormais presque tous partie de ma pal, je me réjouis énormément de retrouver je l'espère, d'autres histoires aussi bien maitrisées par l'auteur de bout en bout.

Un thriller que je ne peux que vous recommander absolument, à condition d'être préparé à jouer aux montagnes russes, et à avoir la tête bien accrochée :)

D'autres avis sur
Logo Livraddict

vendredi 4 mars 2016

Lui succomber

Auteur : Jasinda Wilder
Editions : Michel Lafon
Genre : Romance, Contemporaine
Sortie : 2015
Pages : 366









Mon avis en bref :
Un tome toujours aussi génial, mon préféré de la saga d'ailleurs, j'ai adoré Kylie et Oz.






Quatrième de couverture

A dix-huit ans, Kylie vient d'entrer à l'université. Mais malgré son caractère bien trempé, l'adolescente reste fragile. Lorsqu'elle tombe sous le charme ténébreux d'Oz Hyde, un garçon au passé trouble et à l'avenir plus qu'incertain, la catastrophe semble inévitable. Les deux adolescents se jettent pourtant à corps perdu dans la passion brûlante qui les unit. Sauront-ils s'arrêter avant d'être brisée à jamais ?




Mon avis

J'ai tellement aimé le 2ème tome de cette saga que très vite, j'ai voulu retrouver à nouveau l'écriture de Jasinda Wilder que j'aime tant, avec ce 3ème tome, et j'ai bien fait puisque c'est désormais le tome de la saga que je préfère, j'ai vraiment passé un excellent moment.

Dans ce tome, nous retrouvons Kylie, la fille de Nell et Colton, que l'on suit dans le 1er tome. Elle va faire la rencontre de Oz, un jeune garçon un peu bad boy, qui se considère lui-même comme tel. Entre les deux le courant marche tout de suite, ils se partagent leurs rêves d'avenir, leurs secrets, ils se soutiennent l'un et l'autre, et vivent une merveilleuse amitié. Même si Kylie souhaiterait plus que de l'amitié avec Oz, celui-ci reste très réservé car pour lui, Kylie mérite bien mieux qu'un mauvais garçon qui vit dans un taudis, pauvre, fumeur de joints, et qui doit faire face à de lourds secrets que sa mère lui cache. Alors que Kylie vit dans une magnifique maison, est la fille de deux stars de la musique, très intelligente, etc...

Une chose va les amener à se rapprocher encore plus, leur talent et leur amour à tous les deux pour la musique, comme c'était le cas pour Nell et Colton, et j'ai adoré les suivre dans cette belle aventure musicale.

Habituellement, je n'accroche pas vraiment aux histoires avec le truc du mauvais garçon qui va changer grâce à la gentille fille qui a tout pour elle. Mais ici j'ai vraiment adoré Oz, je l'ai trouvé très touchant, il n'a pas une vie facile mais il fait avec désormais, et il tente de se construire sa propre vie, et surtout, malgré son côté bagarreur, il est tellement gentil et attentionné avec Kylie que j'avoue que ça a fait fondre mon petit coeur de midinette.

J'ai adoré aussi le fait que dans ce tome, on suit l'histoire tour à tour du point de vue d'Oz, mais aussi de celui de Colton, le père de Kylie. Ce qui nous amène donc à retrouver de jolis passages avec ce couple du 1er tome qui a désormais bien évolué, et on va également retrouver aussi quelques passages avec Becca et Jason, que l'on découvre dans le tome 2, ainsi que leur fils qui va semer un peu le trouble car il est fou amoureux de Kylie depuis toujours.

L'auteur a parfaitement bien su gérer le fait que cette histoire se passe dans le futur, et on a vraiment l'impression d'avoir suivi les personnages durant de longues années ce qui fait que l'on est d'autant plus attachés à eux, que leurs histoires font battre notre coeur, et qu'il est pratiquement impossible de lâcher ce 3ème tome avant de l'avoir terminé.

C'est une belle histoire d'amour, comme je les aime, avec des personnages qui ont des problèmes mais pas trop, et surtout qui font face ensemble à tout ce qui leur arrive, contrairement à certaines autres sagas ou les deux personnages jouent à "je t'aime, moi non plus" durant 500 pages.

Je n'ai pas eu un coup de coeur pour ce 3ème tome mais presque, c'est désormais mon préféré de la saga, qui elle reste un gros coup de coeur pour moi dans sa globalité.

Maintenant il ne me reste plus qu'à espérer qu'un 4ème tome sera publié parce que vu la fin, je trouve que ça mérite vraiment une suite.


D'autres avis sur