Mes derniers avis


vendredi 22 avril 2016

Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles

Auteur : Suzanne Hayes & Loretta Nyhan
Editions : Pocket
Genre : Contemporaine
Sortie : 2015
Pages : 416








Mon avis en bref :
Un livre qui fait du bien au moral malgré le contexte, j'ai adoré suivre Glory et Rita dans leurs lettres durant la seconde guerre mondiale.







Quatrième de couverture

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946

Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s'ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu'au yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d'une inconnue du Massachusetts...

Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand coeur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l'absence de leurs époux, partis sur le front.

Etayée d'instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de sapeur leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? A qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu'elles ont vus partir de l'autre côté de l'océan ? Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées... pour l'une des plus belles histoires d'amitié jamais écrites.


Mon avis

Je me demande encore pourquoi j'ai attendu autant de temps avant de me lancer dans cette lecture, qui était faite pour moi car j'adore aussi bien les romans épistolaires que le contexte de la guerre mondiale. Le titre du livre m'avait également beaucoup intriguée, et je suis plus que ravie d'avoir enfin sorti ce livre de ma PàL, puisque j'ai passé un excellent moment en compagnie de Glory et Rita.

Vous l'aurez compris, dans ce livre nous suivons la vie de deux jeunes femmes qui vont entretenir une magnifique amitié à travers des lettres entre 1943 et 1946, pour se passer le temps alors qu'elles sont bien souvent seules à la maison, leurs maris étant partis faire la guerre de l'autre côté du globe, et aussi pour s'aider mutuellement à supporter la pression de l'attente, le manque de nouvelles, et tous les nombreux changements que cela impliquera dans leur routine de vie.

Glory et Rita sont deux femmes assez différentes l'une de l'autre dans le fond, mais aussi très semblables dans leur manière d'aborder la vie avec ses nombreux événements inattendus. Je les ai vraiment adorées autant l'une que l'autre, et ça a été un pure régal de suivre tout ce qui se passait dans leur vie durant ces 4 années, et comment elles prenaient les choses essayant de surmonter les événements difficiles remplis de doutes.

Ce livre porte vraiment bien son nom, pour moi ça a été comme une merveilleuse petite douceur de la vie. J'ai d'ailleurs pris mon temps pour le lire car chaque jours c'était un vrai plaisir de me plonger l'espace d'un petit moment dans la vie de ces deux femmes, comme quelque chose que l'on veut savourer, garder le plus longtemps possible pour en profiter. Et en même temps les pages se tournent tellement vite, j'étais sans arrêt en train de me dire :"bon, je lis encore juste une lettre, et encore une autre pour connaître ce qu'il s'est passé, et puis une dernière car elle est courte, etc...".

L'histoire d'amitié entre Glory et Rita m'a vraiment beaucoup touchée, de celles que l'on voudrait tous vivre, car on ressent fortement que tant l'une que l'autre serait toujours présente dans la vie de l'autre pour surmonter les événements difficiles de la vie, pour se soutenir, donner son avis, partager des conseils sur des sujets plus léger de la vie comme le jardinage ou la cuisine. J'ai d'ailleurs adoré les petites recettes de l'époque qui sont parsemées dans le roman et qui, mine de rien, nous apportent quelques éléments sur la façon dont vivaient ses femmes en attendant le retour de leurs hommes.

Petite chose étonnante, j'ai appris tout à la fin avec la description des deux auteurs, que ce livre avait été écrit à travers des correspondances via un ordinateur, sans que les deux auteurs ne se soient jamais rencontrées dans la vraie vie, ce que je trouve plutôt original et une jolie anecdote par rapport à l'histoire de ce livre :)

Je vous conseille plus que fortement la découverte de ce roman, je suis sûre que vous passerez un merveilleux moment en compagnie de deux femmes fabuleuses et extrêmement attachantes, sans compter les quelques personnages secondaires qui les accompagne tout au long et que j'ai également adoré suivre !


D'autres avis sur

dimanche 17 avril 2016

Les coeurs brisés, tome 2 : Les invisibles

Auteur : Amelia Kahaney
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Science-Fiction, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 398








Mon avis en bref :
Un 2ème tome que j'ai encore davantage aimé que le 1er, j'ai passé un excellent moment avec Anthem dans cet univers particulier.







Quatrième de couverture

Après un dramatique accident qui a littéralement arrêté son coeur, Anthem Fleet a hérité d'une longue cicatrice sur le torse, mais surtout d'une force qu'elle doit toujours apprendre à maîtriser. Si ces nouveaux pouvoirs l'ont aidée à venger la mort du garçon qu'elle aimait, ils l'ont aussi amenée dans les bas-fonds sordides de Bedlam où elle s'est battue contre un réseau de criminels notoires. Or Anthem ne veut pas être cette héroïne dont la ville a pourtant cruellement besoin : elle souhaite juste aller au lycée, reprendre ses cours de ballet et aider Ford à récupérer de la lourde opération qui lui a sauvé la vie. Hélas, celui-ci n'est plus que l'ombre de lui-même. Mais lorsqu'un mystérieux groupuscule qui se fait appeler "Les Invisibles" se met  attaquer la population privilégiée de Bedlam Nord, la vie d'Anthem bascule une nouvelle fois. Au début, les menaces des Invisibles ressemblent à des canulars sans conséquences, jusqu'à ce que meurent les premières victimes. Anthem n'a alors plus le choix : il lui faut reprendre du service pour empêcher Bedlam de sombrer définitivement dans le chaos.




Mon avis

J'avais vraiment bien apprécié l'univers dans lequel évolue les personnages dans le 1er tome, ainsi que l'histoire d'Anthem, que l'on découvre. Il me tardait donc beaucoup de lire cette suite, et je suis vraiment ravie car je l'ai encore plus apprécié que le 1er tome.

Nous retrouvons Anthem qui essaye tant bien que mal de mener une vie normale malgré le fait qu'elle est désormais doté de certains super-pouvoirs, mais il lui faudra sortir de l'ombre lorsqu'un petit groupe de rebelles vivants du côté très pauvre de Bedlam décident de changer la donne en attaquant les quartiers riches afin que ceux-ci deviennent au même niveau que les quartiers pauvres. Ils volent donc aux riches pour donner aux pauvres, mais ils ne s'arrêtent pas là puisqu'ils sont bien décidés à détruire le quartier riche avec ses buildings et tant pi si des gens doivent en payer de leur vie.

Ce que j'ai vraiment adoré dans ce tome, c'est le fait de suivre l'évolution d'Anthem qui devient véritablement une justicière masquée, usant de ses dons pour tenter de protéger les gens de son quartier ainsi que sa famille. J'ai vraiment eu l'impression de suivre l'histoire d'une véritable super-héroïne du genre Batman, Daredevil, etc... Et ça ne pouvait que me plaire ! Même si on reste forcément dans un coté plus doux aussi avec un petit côté romance durant quelques passages, mais ça ne prend absolument pas la place sur l'histoire qui elle, est beaucoup plus sombre.

J'avais presque l'impression d'être dans un film ou une série, et du coup je n'ai pas vu passer les presque 400 pages de ce tome, tant l'envie d'en savoir plus se faisait ressentir, et tant j'ai apprécié suivre Anthem. Son évolution par rapport au début du 1er tome est vraiment flagrante et je l'apprécie d'autant plus pour ce qu'elle devient petit à petit, de plus en plus forte, sûre d'elle, et vraiment très attachante !

Il me semble avoir lu que c'était le dernier tome, et je suis du coup un peu triste de ne pas avoir de suite car j'aurais encore apprécié voir Anthem évoluer davantage, même si ce tome nous apporte les réponses que l'on attendait et qu'il termine plutôt bien l'histoire.


D'autres avis sur

mardi 12 avril 2016

Le silence de Mélodie

Auteur : Sharon M. Draper
Editions : Michel Lafon
Genre : Jeunesse
Sortie : 2015
Pages : 266








Mon avis en bref :
Une histoire très touchante qui aborde le sujet du handicap physique, j'ai beaucoup aimé me retrouver dans la tête de la jeune mélodie !







Quatrième de couverture

Quand j'ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
J'ai n'ai jamais prononcé un seul mot. J'ai bientôt onze ans.




Mon avis

J'avais vu beaucoup d'avis positifs sur ce livre à sa sortie, il me tardait donc de le découvrir, même si j'avais un peu peur que cette histoire me rende triste ou déprimée, mais en fait pas du tout, au contraire j'ai eu le sourire à plusieurs reprise et je trouve que c'est une histoire qui nous fait passer un très beau message d'espoir et de positivisme quelles que soient les situations que l'on vit.

Dans Le silence de mélodie, nous sommes dans la tête de Mélodie, une jeune fille de 11 ans qui est handicapée physique depuis sa naissance. Elle ne peut pas bouger son corps, sauf l'un de ses doigts, mais surtout, elle ne peut pas parler ce qui fait que la plupart des gens qu'elle rencontre pensent qu'elle est également handicapée mentale (voir même complètement stupide pour certains), alors qu'au contraire, Mélodie est une fille très intelligente et même bien plus évoluée que la plupart des enfants de son âge pour tout ce qui touche aux mots et au langage.

J'ai vraiment beaucoup aimé le fait que nous sommes dans la tête de cette fille qui n'arrive que très difficilement à se faire comprendre. Elle a bien un tableau sur son fauteuil roulant, avec quelques mots les plus importants, mais comment voulez-vous vous faire comprendre avec quelques malheureux mots et dessins alors que vous avez tant de choses à dire ? Du coup, tout au long du récit, on se rend d'avantage compte de sa difficulté et surtout, du fossé qui sépare ce qu'elle pense, ce qu'elle aimerait dire, et ce qu'elle peut vraiment dire, et surtout, ce que les gens comprennent.

Je trouve ce livre très intéressant car dans notre société, bien souvent lorsque les gens voient une personne vraiment très handicapée physiquement, presque automatiquement ils se disent que la personne est retardée mentalement, comme si c'était automatique, alors que pas du tout.

Ce livre nous raconte également le combat des parents de Mélodie, surtout sa maman, qui doit souvent lutter pour faire comprendre aux gens que Mélodie n'est pas stupide, qu'elle peut apprendre énormément de choses à l'école, au contraire de ce que pensent certains des professeurs qui passent des chansons idiotes à longueur de journée à ces enfants comme s'ils n'étais pas capable de s'en rendre compte et de réfléchir.

C'est un livre émouvant bien sûr, mais c'est surtout un livre avec un très beau message d'espoir sur la vie je trouve, sur notre situation, sur le fait que certains peuvent vivre des choses terribles mais garder le sourire, car en étant dans les pensées de Mélodie, on se rend compte qu'elle a accepté sa situation, qu'elle n'en veut à personne, qu'elle veut juste vivre une vie la plus tranquille possible avec sa famille qui l'aime. Durant beaucoup de passages j'ai eu le sourire aux lèvres en imaginant cette fille de 11 ans si intelligente.

C'est un livre qui se lit vraiment rapidement et que j'ai beaucoup aimé. L'écriture de l'auteur est parfaite pour la retranscription des pensées de Mélodie, en tout cas j'y ai cru et je n'ai pas ressenti une seule fois que c'était de la fiction, tellement j'avais l'impression de lire un récit écrit par Mélodie elle-même.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

samedi 9 avril 2016

Alpha & Oméga, tome 4 : Entre chien et loup

Auteur : Patricia Briggs
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Sortie : 2016
Pages : 472









Mon avis en bref :
Un peu déçue par l'histoire de ce 4ème tome, même si ça reste toujours un plaisir de suivre Anna et Charles.






Quatrième de couverture

Pour une fois, ce n'est pas parce que Charles est l'exécuteur de son père qu'il part en voyage avec Anna. C'est pour des raisons personnelles qu'ils se rendent en Arizona : Charles a l'intention d'offrir un cheval à Anna pour son anniversaire. Ou du moins, c'est l'idée... Mais le couple  va bientôt découvrir qu'un dangereux fae rôde dans les parages, remplaçant des enfants humains par des simulacres magiques.
La guerre froide entre faes et humains est sur le point de se raviver, et Charles et Anna vont se retrouver pris entre deux feux.




Mon avis

Alpha & Oméga est une des sagas de chez Milady que je préférais il y a plusieurs années de cela, avec Mercy Thompson bien sûr. Je me suis donc rapidement jeté sur ce 4ème tome tant attendu par les lecteurs, d'autant plus qu'au départ on n'était même pas certains de sa sortie.

Comme pour les tomes précédents, j'ai vraiment adoré suivre Charles et Anna dans une nouvelle aventure. Ce sont deux personnages que j'apprécie beaucoup, et d'avantage au fil des tomes lorsque l'on apprend un peu plus de choses sur leur passé, sur leur rôle dans la meute, etc...

Charles décide de partir avec Anna chez son plus vieil ami, qui possède un ranch, afin d'offrir un cheval à sa compagne pour son anniversaire. Mais à leur arrivée, très vite ils se rendent compte que ce ne sera pas vraiment des vacances et que le travail va très vite reprendre puisqu'ils auront à faire avec des faes qui s'en prendront à la meute de son ami, sa famille, et leurs enfants.

Le début de l'histoire me paraissait prometteur, mais au fil des pages, mon engouement se transformait petit à petit en déception malheureusement.

Comme dit plus haut, le gros point positif de ce tome reste bien sûr l'intérêt que j'ai eu à suivre Charles et Anna qui sont deux personnages que j'adore toujours autant. D'autant plus car on apprend énormément de choses sur le passé de Charles grâce à la rencontre de son plus vieil ami, ce que j'ai adoré. On découvre également Anna sous un jour un peu différent car même si elle reste une Oméga, on va la découvrir bien plus sûre d'elle, surtout quand on se rappelle comment elle était au tout début de la saga, et j'ai une nouvelle fois adoré la complicité dont ils font preuve avec Charles et Frère Loup. Même si au final ce tome se concentre vraiment sur l'histoire de Charles et qu'Anna est un peu mise de côté.

Malheureusement, je n'ai pas vraiment accroché à certains personnages secondaires, mis à part Joseph (l'ami de Charles) et de ce fait, j'ai été moyennement intéressée par tout ce qui se passait dans l'histoire, bien que le sujet des faes soit assez intéressant. On entre dans une nouvelle aire, si on peut dire, car ce tome marque le début d'une nouvelle histoire entre les humains et les faes.

Malgré tout, je me suis un peu ennuyée tout au long de ce tome. Les pages se tournent très vite, mais je n'ai pas réussi à vraiment rentrer dans l'histoire, je l'ai d'ailleurs lu très rapidement car j'avais peur de ne plus avoir vraiment envie de lire la suite si je reposais le livre.

Il faut dire que certains passages vraiment longs et qui n'amènent rien au récit n'ont pas aidé. Certes j'aime bien les chevaux, mais sans doute bien moins que l'auteur et j'avoue que je ne comprends pas vraiment son idée de nous amener des passages qui nous parlent uniquement de tout l'univers équestre sans que ça ait un quelconque rapport avec l'histoire, excepté de nous montrer le fait que cet univers est très important pour elle, et aussi pour ses personnages, mais on aurait vraiment dit que ça cassait l'action du récit.

Au final, c'est un tome qui ne me restera sans doute pas très longtemps en mémoire malheureusement, je regrette de ne pas avoir autant aimé que les précédents, mais cela est peut-être aussi du au fait que ma lecture du 3ème tome remontait à il y a presque 4 ans, ça fait un peu long tout de même pour totalement apprécié une suite de saga à mon avis.


D'autres avis sur
Logo Livraddict