Mes derniers avis




mardi 24 avril 2018

Lise et les hirondelles

Auteur : Sophie Adriansen
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse, historique
Sortie : 2018
Pages : 233







Mon avis en bref :
Un livre sur le thème de la seconde guerre mondiale avec lequel j'ai passé un bon moment, j'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, mais malheureusement je n'ai pas été autant touchée que prévu.







Quatrième de couverture

A treize ans, Lise a une passion pour les hirondelles. Mais lorsqu'elle les voit revenir à Paris en cet été 1942, les oiseaux ne parviennent pas à lui faire oublier les effets de l'Occupation : le rationnement, les sirènes, la fermeture de l'atelier de confection familial, l'attitude de ses amis depuis qu'elle porte une étoile jaune sur ses vêtements.
Le 16 juillet, Lise assiste à l'arrestation de toute sa famille. Elle se précipite au commissariat où on les a emmenés et parvient à sauver ses deux petits frères de la rafle du Vel' d'Hiv'. Mais elle n'a plus aucune nouvelle de leurs parents. Commence alors pour eux le long parcours des enfants cachés, parsemé d'angoisse et de dangers, de moments de doute et d'espoir.




Mon avis

J'ai vraiment eu un petit coup de coeur pour la couverture de ce livre, dans des tons roses orangés, et lorsque j'ai lu le résumé et découvert qu'il s'agissait d'un livre qui se passe durant la seconde guerre mondiale, un thème que j'adore lire, j'ai très rapidement décidé de le sortir de ma PàL.

Dans ce livre, nous suivons donc l'histoire de Lise, une jeune fille qui vit à Paris avec ses deux petits frères et ses parents durant l'an 1942, alors que la guerre fait rage, et que doucement mais sûrement, les choses deviennent de plus en plus compliquées pour les juifs. Cela commence par de petites choses, puis ils sont contraints de porter la fameuse étoile jaune pour les différencier des autres. Jusqu'au jour où la police arrête ses parents et ses deux petits frères. Lise va réussir à empêcher l'arrestation de ses deux frères, pour les ramener avec elle chez leurs voisins, où ils se cacheront. Mais chaque jour, ils vont vivre la peur au ventre en voyant l'évolution toujours plus inquiétante de la situation pour les juifs, et également avec le doute de savoir s'ils retrouveront un jour leurs parents ou pas...


J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, c'est un livre qui traite vraiment bien de la condition des juifs durant la seconde guerre mondial, avec des mots simples, parfait pour un jeune public. Les scènes sont certes difficiles, mais en même temps il n'y a rien de traumatisant ou de trop détaillé, on comprend tout seul ce qu'il se passe, on imagine des choses, sans que l'auteur ait besoin d'en dire plus. C'est un peu perturbant, car tout ce qui est raconté est forcément difficile, mais en même temps la plume de l'auteur amène une belle poésie à ce récit, et une certaine douceur également.

J'ai beaucoup apprécié suivre Lise, qui tente de vivre le difficile moment de l'adolescence, dans un climat difficile où son statut de juive la contraint à se cacher d'abord toute seule, pour ne pas trop éveiller les soupçons sur elle, car son corps change et les hommes la remarque bien vite quand elle marche dans la rue, ce qui présente un grand danger pour elle. Et puis ensuite, avec ses frères, qu'elle fera tout pour protéger, et avec lesquels elle devra jouer la mère de famille, tentant de les réconforter et de ne pas sombrer elle-même dans l'angoisse qui la prend au ventre jour après jour.

J'ai par contre été un peu déçue parce que je m'attendais à ressentir plus d'émotions tout au long de l'histoire, alors que ça n'a pas été le cas malgré que tout s'y prêtait. Il faut dire que ce livre n'amène vraiment rien de neuf par rapport à tous les précédents livres que j'ai pu lire sur le sujet, et il y en a pas mal. Mais je trouve qu'il serait vraiment parfait pour expliquer à un jeune adolescent cette période très importante de notre histoire.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

0 commentaires:

Publier un commentaire