Mes derniers avis




dimanche 10 octobre 2010

Si c'est un homme



Quatrième de couverture :

On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant.
Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce. C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l'état du malheur. Peu l'on prouvé aussi bien que Levi, qui a l'air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité.


Mon avis :

Primo Levi nous offre, ici, un témoignage puissant d'une extrême émotion !

Cet homme, né en 1919, italien mais de religion juive, est un des plus célèbres survivant de la Shoah.

En 1944, il fut arrêté et déporté au camp d'Auschwitz. Commence alors une description très dur des moments qu'à vécu Primo Levi. La transportation jusqu'à Auschwitz dans des wagons à bestiaux, leur connaissance et leur peur de la chambre à gaz, le dépouillement, le rasage du crâne, leur maigre ration de soupe et de pain, les couchettes ou ils dormaient entassés, les SS, les coups, le problème de compréhension de langue, etc...

Très vite, il devra trouver des "trucs" pour se faire une place, au camp, peut-être un peu meilleur que les autres, en échange d'un bout de pain. Comme il était chimiste, il obtient une place d'assistant au laboratoire de l'usine et se retrouve dans des conditions peut-être un peu moins durs.

Quelque part, dans son malheur, on pourrait presque y voir un peu de chance. La chance qui lui a permis de travailler comme chimiste, celle qui lui a évité de tomber malade et de se faire gazer, celle de tomber malade et de rester à l'infirmerie au lieu de partir pour la marche de la mort, celle de trouver des compagnons d'infortune...

C'est un livre évidemment très dur, mais que j'avais très envie de lire pour "vivre" un témoignage direct d'une personne ayant vraiment vécu cette guerre.

Certains ne se sentiront peut-être pas l'envie ou pas capable de lire ce livre, à juste titre parfois, puisque les descriptions des conditions de vies très détaillées et horrible de la mort sont souvent bien évidemment choquantes. Moi, je ne regrette pas, même si j'ai été contente de passer à autre chose ensuite. Un livre que l'on devrait faire passer dans les écoles !



Si c'est un homme
Primo Levi
Editions pocket
Publié en 1999
314 pages


Note : 8/10

13 commentaires:

Cécile a dit…

Un sujet difficile mais sur lequel il faut se documenter...
Je l'avais commencé il y a des années, puis arrêté car difficile. Je vais le reprendre. C'est sûr..

Anne Sophie a dit…

Un livre qui aborde un sujet si dure que je lai commencé deux fois mais arrêté à chaque fois !

AzArIeL a dit…

C'est vrai que j'étais contente d'avoir prévu plein d'autres livres à lire ensuite et plus "joyeux" !

Mariiine a dit…

Il faut absolument que je lise ce livre ! Non par fascination de la mort bein sur mais je pense que c'est impoortant de savoir ce que les déportés ont connu !

Miawka a dit…

C'est à l'école que j'ai découvert ce livre. C'est une pure merveille et une déchirure à la fois. Les des plus bouleversants témoignages que j'ai pu lire sur la Shoah.

Acr0 a dit…

Ce livre est vraiment très poignant...
Je l'ai lu lorsque j'étais au lycée pour la deuxième fois, et il m'a bien servi ! Car mon épreuve mineure en Histoire portait sur un extrait de ce bouquin :)
Si tu aimes bien ce genre de bouquin, je te conseille très fortement " J'ai donné la vie dans un camp de la mort" de Madeleine Aylmer-Roubenne

Frankie a dit…

Je voulais le lire à l'occasion du Challenge Livraddict 2010 et puis j'ai fait l'impasse dessus. Comme il refait partie du challenge 2011, je le lirai sûrement.

AzArIeL a dit…

Mariiine : c'est exactement pour cette raison que je l'ai lu^^

Accro : merci beaucoup, je note le nom de ton livre et je le lirais certainement !

Frankie : Tu devrais le lire, mais c'est sûr que parfois, c'est pas le bon moment et qu'on a envie de lire autre chose.

Miawka : Pour moi aussi, c'est le plus bouleversant que j'ai pu lire !

Merci pour vos commentaires :-)

Theoma a dit…

Oui, je sais il faut que je le lise mais je n'ai pas le courage !!

AzArIeL a dit…

Tu as le temps, mieux vaut attendre si tu n'en as pas le courage maintenant :)

mabiblio1988 a dit…

Un livre très émouvant. Je n'en dirais pas plus car étant un livre qui raconte une histoire réelle je ne pense pas avoir le droit de critiquer ou même tout simplement de donner un avis qu'il soit positif ou négatif.

Ebeth a dit…

Ce livre est passé au bac littéraire il y a quelques années, et souvent étudié par extrait en 1ère ou 2nde.

J'ai personnalement "aimé" ce livre, il reste l'un des seul que j'ai réussi à relire.

Luna a dit…

Un livre vraiment bouleversant. Par contre je suis assez étonnée que la mort ne soit pas plus présente...

Publier un commentaire