Mes derniers avis




lundi 12 février 2018

Après nous, tome 1 : Au commencement

Auteur : Myra Eljundir
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Fantastique, Jeunesse/YA
Sortie : 2017
Pages : 369







Mon avis en bref :
J'ai passé un excellent moment avec ce livre qui nous emmène dans une histoire originale et avec des personnages que j'ai adoré !







Quatrième de couverture

Les cartes du destin de l'humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d'un monde meilleur ?

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident  de la route, Jezebel découvre qu'il n'y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s'impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. A qui ? Pourquoi ? Et surtout, d'où lui vient cette voix capable de charmer... comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d'une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l'apocalypse.




Mon avis

Il me tardait vraiment de retrouver la plume de Myra Eljundir (Ingrind Desjours) dans un nouveau livre jeunesse, d'autant plus que la couverture de ce 1er tome m'a tout de suite tapé dans l'oeil !

Dès les premières pages, ma curiosité à été attisée par ce que l'auteur nous proposait. L'histoire commence de façon un peu particulière, puisque l'on va suivre un bébé dans le ventre de sa mère, aux côté de son jumeau, lors de l'accouchement, et on comprend très vite que les deux jumeaux sont très différents l'un de l'autre, l'un semble bon tandis que l'autre semble plus maléfique. Et  l'un d'entre eux semble réussir à prendre le pouvoir sur l'autre.

Quelques temps plus tard, nous suivons Jezebel, une jeune fille qui a été adoptée après la mort accidentelle de ses parents. Celle-ci possède des dons très particuliers, car en usant de sa voix, elle peut envoûter les gens pour les forcer à faire, entre autre, ce qu'elle désire, et les amener à l'idolâtrer d'une certaine façon. Mais ces dons peuvent aussi faire le mal, puisque Jezebel a bien failli tuer plusieurs personnes, dont sa propre mère, en usant de sa voix.

Tout au long de l'histoire, nous allons suivre Jezebel, accompagnée de 3 amis : Rowan et Noé, qui sont comme frères et soeurs, mais pas liés par le sang. Rowan est amoureuse de Noé depuis toujours, et la situation devient un peu compliquée lorsque Jezebel arrive et attise le regard de Noé. Et puis il y a aussi Jarod,un garçon qui sera également attiré par Jezebel.

Toute la petite équipe va tenter d'aider Jezebel à en savoir plus sur ses origines, quand Rowan découvre qu'aucun acte d'origine n'est mentionné au sujet de Jezebel, et que son adoption est beaucoup plus mystérieuse que ce qu'elle ne le pensait au départ.

J'ai beaucoup aimé la mise en place de l'histoire tout au long de ce 1er tome. On apprend à découvrir les personnages petit à petit, et on se demande, avec les événements du 1er chapitre, ce dont Jezebel est capable sans même le savoir, et quel sera le destin qu'elle devra accomplir, notamment grâce à ses dons.

J'ai apprécié chacun des personnages, même si par moment, je ne savais plus trop sur quel pied danser avec Jezebel. Elle semble particulièrement perdue parfois, à raison, et du coup, ses choix passent un peu du bon au mauvais envers les autres, et je ne savais pas ce qu'il en était vraiment de ce personnage, mais c'est voulu.

Il y a également beaucoup de mystères, dont un en particulier qui m'a laissé sur les fesses tellement je ne l'avais pas vu venir ! Je me suis fait avoir comme une débutante par ce retournement de situation, pour mon plus grand plaisir.


Ce 1er tome est un tome d'introduction, mais en même temps, on ne s'ennuie pas une seule seconde malgré le fait que l'histoire se mette doucement en place, car on prend plaisir à suivre les personnages et à en savoir un peu plus sur Jezebel au fur et à mesure de l'histoire, et j'ai eu beaucoup de peine à le lâcher une fois commencé, d'autant plus que la plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire !


J'ai vraiment super hâte de lire la suite de cette histoire, de savoir où tout cela va nous mener, et je sens que l'on n'est pas au bout de nos surprises et que l'auteur nous surprendra encore d'avantage, comme elle sait si bien le faire.


Petite mention spéciale pour les quelques moments où l'auteur arrive à nous amener dans son histoire des sujets qui, on le ressent (et je le sais depuis que je la suis un peu sur les réseaux sociaux) lui tiennent à coeur. J'ai particulièrement aimé le fait que Rowan soit vegan (sauf erreur) et qu'il y a quelques lignes à ce sujet pour expliquer son choix, ainsi que sur d'autres sujets concernant les animaux et comment ils sont souvent traités et exploités dans le monde d'aujourd'hui notamment à cause de la surconsommation. J'espère qu'avec ces petites explications parfaitement bien intégrées à l'histoire, Myra Eljundir aura réussi à toucher certaines personnes et à attiser leur curiosité sur un sujet très important selon moi, et qui mérite qu'on s'y attarde un peu pour changer ne serait-ce que notre façon de penser et certaines de nos habitudes.



D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 5 février 2018

Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

Auteur : Sabrina Philippe
Editions : Eyrolles
Genre : Contemporaine
Sortie : 2017
Pages : 300






Mon avis en bref :
J'ai passé un bon moment avec ce livre, les personnages sont intéressants à suivre, même si j'ai été un peu déçue sans doute parce que j'en attendais énormément.








Quatrième de couverture

Elle est encore jeune, un peu connue, mais déjà lasse. Elle parle d'amour sur les plateaux de télévision, donne des conseils éclairés, mais peine à trouver du sens à sa propre histoire. Ses pas la guident malgré elle vers l'île Saint-Louis près de laquelle elle a emménagé après une rupture difficile. Dans un café de l'île, où elle a pris l'habitude de commencer ses journées, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vision du monde, de l'amour, et qui changera sa vie à jamais. Elle a les cheveux blancs et les yeux clairs. Elle était journaliste. Elle a cherché l'amour dans les bras d'hommes qui l'ont plus ou moins aimée, jusqu'à ce que l'évidence d'une rencontre éclipse toutes les autres. Dans un café de l'île Saint-Louis, elle est venue trouver la jeune femme qui parle d'amour pour lui transmettre son secret. Lui a des boucles brunes et un regard noir. Il habite le même présent qu'elle, mais se souvient de temps anciens où ils se sont déjà rencontrés. Il sait qu'il ne peut pas l'aimer dans cette vie là, ou elle en mourra encore. Leur amour est au-delà de l'amour car elle et lui sont âmes soeurs. Ils se sont trouvés dans ce café de l'île Saint-Louis, mais ils devront attendre encore toute une vie avant leur dernier voyage.




Mon avis


J'ai tout de suite craqué pour le titre et la couverture de ce livre qui me parlaient énormément. Je n'avais pas lu le résumé, je comptais juste me laisser transporter par cette histoire que j'espérais touchante et magnifique. Et malheureusement, même si j'ai passé un bon moment, j'ai été un peu déçue au final car je m'attendais à tout autre chose.

Dans ce livre, nous suivons l'histoire d'une jeune femme qui est spécialisée dans les relations amoureuses. Elle qui paraît maîtresse du sujet avec ses émissions de télé, va voir sa vie bouleversée après une rupture difficile. Elle va emménager dans un nouvel endroit, pour tenter de repartir sur d'autres bases, changer un peu sa vie, en commençant par découvrir des endroits qu'elle ne connaissait pas, comme un petit café où elle décide de se rendre chaque matin après avoir fait la rencontre d'une vieille dame fort curieuse. Celle-ci va de suite lui expliquer que malgré ses émissions de télé, elle ne connait rien à l'amour. Entres ces deux femmes, une relation va s'installer, la vieille femme va alors lui raconter l'histoire d'amour très particulière qu'elle a vécu avec un homme qui aura été son amour pour la vie entière.


Dès les premières pages, je me suis rendue compte que l'histoire de se livre allait être racontée d'une façon assez originale. Je pensais suivre la vie de cette spécialiste en relation amoureuse, mais contrairement aux apparences, c'est plutôt la vie de la vieille femme que l'on va suivre, car on va découvrir celle-ci pratiquement du début à la fin, avec les événements importants, mais surtout la rencontre avec le fameux amour de sa vie, et toutes les différentes choses qu'ils ont vécu ensemble, mêlant les moments de bonheurs comme les moments de tristesse qui font partie de la vie de tout un chacun.

J'ai aimé l'écriture de l'auteur, sa manière de nous raconter cette histoire, comment elle voit l'amour, mais malheureusement, je n'ai pas accroché plus que cela avec les différents personnages que l'on suit, d'autant plus qu'il n'y en a pas beaucoup. J'ai eu l'impression de lire cette histoire rapidement mais sans vraiment être plus intriguée que cela. Par contre il y a de très beaux passages qui m'ont marquée, avec de belles citations que j'ai trouvé très touchantes !

Je pense que pour une fois, j'aurais du lire le résumé pour savoir un peu dans quoi je m'embarquais et ainsi ne pas me faire trop d'idées qui ne correspondaient pas du tout, car je suis persuadée que c'est un livre qui peut toucher de nombreuses personnes, surtout avec un sujet comme celui-ci.

Je pense néanmoins que ce livre mérite à être un peu plus connu, que le sujet traité est amené d'une belle manière qui change un peu de l'ordinaire, et qu'il peut être un coup de coeur pour beaucoup de personnes. Sans doute que j'avais placé la barre trop haut malheureusement, d'où le fait que mon avis ne soit pas aussi bon que certains autres, mais j'ai néanmoins passé un très bon moment avec ce livre et c'est une histoire que je n'oublierai pas non plus de si tôt.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mercredi 31 janvier 2018

Eliza et ses monstres

Auteur : Francesca Zappia
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Contemporaine, Jeunesse/YA
Sortie : 2018
Pages : 398








Mon avis en bref :
J'ai passé un très bon moment avec cette histoire plutôt originale, j'ai beaucoup aimé Eliza et l'univers particulier de la BD qu'elle a créé incognito.






Quatrième de couverture

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Le nouveau roman écrit et illustré par Francesca Zappia, la talentueuse auteur de Je t'ai rêvé.



Mon avis

Si vous me suivez depuis un moment, peut-être vous rappelez-vous le gros coup de coeur que j'avais eu pour "Je t'ai rêvé", de Francesca Zappia. J'attendais donc la sortie de ce nouveau livre avec une énorme impatience ! Et j'ai passé un super moment aux côtés d'Eliza, dans un univers assez particulier, même si j'ai été tout de même assez loin du coup de coeur que j'avais eu pour "Je t'ai rêvé".

J'ai particulièrement adoré le thème de l'histoire très actuel, puisque l'on va découvrir Eliza, une jeune fille qui a deux vies très différentes.

Dans sa vie de lycéenne, elle évite de côtoyer un maximum de personnes, elle fait tout pour passer incognito tant par son côté vestimentaire que par ses goûts un peu différents des autres filles de l'école. Elle se sent vraiment en retrait par rapport aux autres élèves mais ça ne la dérange pas tellement car tout la différencie des autres selon elle.

Dans sa deuxième vie qui elle, est virtuelle, Eliza (ou plutôt LadyConstellation) est connue par des milliers de gens, notamment grâce à la BD numérique qu'elle a créé, écrivant l'histoire et dessinant chaque planche qu'elle met en ligne une fois par semaine. Ses dessins sont très attendus par toute une communauté qui s'est créé autour de l'univers de sa BD. Mais Eliza met un point d'honneur à rester incognito, ne voulant que personne ne sache que c'est elle la créatrice.

J'ai adoré le fait que l'auteur aborde un sujet qui concerne, je pense, beaucoup de personnes avec l'arrivée des réseaux sociaux, avoir une vie réelle, et une autre virtuelle. La différence est frappante ici, car on passe vraiment d'une fille incognito, qui évite un maximum les personnes réelles, à une fille qui communique avec beaucoup de personnes et qui est très connue, mais sans l'être vraiment grâce à l'écran de son ordinateur qui la protège un peu.

Et puis, un jour, tout va changer pour Eliza, puisqu'elle va rencontrer un garçon qui va tout de suite l'intriguer, qui aura beaucoup de points communs avec elle, notamment le fait qu'il soit fan de la BD d'Eliza, il en fait même des fanfictions, ce qui va beaucoup compliquer la relation entre les deux personnages, car Eliza sera divisée entre le fait de ne pas vouloir lui mentir, et le fait de vouloir coûte que coûte garder le secret de son talent et de sa renommée.

L'histoire est entrecoupée de passages venant du forum créé pour La Mer infernale, forum dans lequel on va découvrir une toute autre Eliza, car comme bien souvent, le fait d'être incognito va lui permettre de se dévoiler un peu plus, c'était très intéressant de découvrir les deux côtés de ce personnage. Et puis, on y retrouve également de nombreux dessins, qui ont été réalisés par l'auteur, et que j'ai grandement appréciés. Grâce à ça, on a l'impression de pouvoir suivre également l'histoire de La Mer infernale, et cette BD apporte également un plus pour la découverte d'Eliza.

Vous l'aurez compris, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre. J'ai adoré découvrir les différentes facettes de cette jeune fille, qui m'a fait penser à moi en de nombreux points. J'ai été très touchée par la relation qu'elle va nouer avec Wallace qui m'a beaucoup plu aussi, il va réussir à faire sortir Eliza de sa carapace petit à petit. Et surtout, j'ai apprécié l'originalité de l'histoire et de l'univers créé par l'auteur.




D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 29 janvier 2018

Le crime de l'Orient-Express

Auteur : Agatha Christie
Editions : Editions du Masque
Genre : Policier
Sortie : 2017 (1935)
Pages : 248







Mon avis en bref :
J'ai passé un excellent moment avec cette histoire ! J'ai adoré découvrir les nombreux personnages pour essayer de tenter de résoudre le mystère du crime de l'Orient-Express.







Quatrième de couverture

Alors qu'il rentre de mission et compte s'arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d'urgences à Londres. On est en hiver et à cette époque de l'année, l'Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l'aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n'aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s'étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l'assassin de s'enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l'enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !



Mon avis

J'avais adoré "Dix petits nègres", lu il y a une année maintenant. Alors quand j'ai su qu'un film allait sortir adapté de "Le crime de l'Orient-Express", je me suis rapidement jeté en librairie pour me le procurer avant la sortie du film au cinéma. Et j'ai bien fait, puisqu'une nouvelle fois j'ai passé un excellent moment avec un livre qui se dévore du début à la fin !

Dès les premières pages, l'écriture d'Agatha Christie a su me transporter en plein milieu de l'hiver, au coeur de ce fameux train. Je ne sais pas si c'est habituel avec l'auteur, mais on se retrouve une nouvelle fois ici, avec de nombreux personnages, et pourtant je n'ai pas été perdue une seule seconde. Tous ont une apparence différente et les descriptions font qu'on arrive rapidement à se les imaginer. Et tous ont également une personnalité très différente. Qu'on aime ou qu'on déteste chacun de ces personnages, ce qui est sûr c'est qu'ils ne nous laissent pas du tout indifférent.

Ce que j'apprécie beaucoup aussi, c'est que l'auteur ne traîne pas en longueur. Après quelques pages, on se retrouve dans le train, on apprend à découvrir les lieux, des éléments de la vie d'Hercule Poirot au cas ou on n'avait pas suivi ses précédentes histoires (ce qui était mon cas), et rapidement, le crime arrive, pour notre plus grand plaisir de petit enquêteur !

Tout au long du livre, tout comme Hercule Poirot, je me suis imaginé mille et une versions différentes de cette histoire, et je pense avoir accusé tour à tour chacun des personnages, étant chaque fois persuadée de tenir le bon coupable... Mais c'était sans compter sur l'auteur, qui arrive chaque fois à nous surprendre, nous amenant des choses qu'on n'avait pas vu venir même en y mettant toute la bonne volonté du monde.

C'est seulement ma deuxième découverte de l'auteur, et je comprends encore un peu plus pourquoi elle est tellement connue et pourquoi les gens apprécient tellement ses enquêtes. Une fois le livre ouvert, je n'ai pratiquement pas pu m'arrêter, et j'étais presque obsédée par la suite de l'histoire tant j'avais envie d'avoir les réponses aux nombreuses questions que je me posais.

Il me tarde de lire un prochain livre d'Agatha Christie, en espérant y retrouver tout ce que j'ai adoré dans les deux que j'ai pu lire, mais je n'en doute pas du tout.


Petit avis sur le film
Peut-être que je l'ai vu un peu trop rapidement pour le coup, et que toute l'histoire détaillée du livre était encore trop présente dans ma tête, car j'ai été plutôt déçue par cette adaptation, alors qu'habituellement je les apprécie pratiquement toujours. J'ai trouvé que beaucoup de choses étaient trop survolées. Vous me direz que c'est normal, c'est un film et on ne peut pas tout retranscrire. Mais quand même, certaines choses me paraissaient vraiment importantes et amènent un gros plus à l'histoire, et pour d'autres je me disais : "mais comment les gens vont réussir à comprendre ça si on ne leur amène pas d'abord ça ou ça ?"... Vous l'aurez compris, malgré les très bons acteurs qui composent le casting du film,et malgré l'excellente histoire de base grâce à l'auteur, ça n'aura malheureusement pas suffit à en faire une bonne adaptation à mon goût.

Par contre, j'avais plus qu'adoré l'adaptation de "Dix petits nègres", que je vous recommande chaudement.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

dimanche 28 janvier 2018

Les carnets de Cerise, tome 5 : Des premières neiges aux perséides

Auteur : Joris Chamblain & Aurélie Neyret
Editions : Soleil (Métamorphose)
Genre : Bande-dessinée, Jeunesse
Sortie : 2017
Pages : 80

 💞





Mon avis en bref :
Un tome 5 qui termine parfaitement la saga selon moi, on y apprend d'avantage sur l'enfance de Cerise, ainsi que sur la relation passée entre sa maman et son papa. J'ai adoré !






Quatrième de couverture

Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis. Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. A travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance des premières rencontres aux premiers mensonges... Ce voyage lui dévoilera le secret de ses carnets et on comprendra enfin pourquoi elle déteste tant que les adultes dissimulent quelque chose...




Mon avis

Comme vous le savez sûrement depuis le temps, cette saga est vraiment chère à mon coeur depuis ma découverte du tome 1 il y a de celà déjà 4 ans. Bien évidemment, dès la sortie de ce 5ème et dernier tome, je me suis jetée à la librairie pour me l'offrir. J'avais à la fois hâte de retrouver Cerise, et les magnifiques dessins de cette BD, mais en même temps, j'étais triste de penser que c'était le dernier tome de la saga et qu'il me faudrait dire aurevoir à Cerise et à tous les autres personnages de l'histoire.

Dans ce tome, on va retrouver une Cerise devenue jeune fille, elle a désormais 11 ans, elle a beaucoup changé par certaines choses, mais elle reste tout de même fidèle à elle-même, la Cerise qu'on aime voir mener des enquêtes, écrire des histoires, se remémorer son passé, etc...

La maman de Cerise sera très présente dans ce dernier tome, car on va enfin découvrir toute une histoire du passé entre les parents de Cerise, bien avant le décès de son papa, ce que j'ai adoré ! Les pages qui se déroulent dans le passé m'ont vraiment beaucoup émue, car on y découvre le bonheur que toute la famille vivait lorsque Cerise était petite, mais aussi certaines histoires un peu moins roses qui font partie de la vie des adultes, et que Cerise a beaucoup de peine à comprendre.



Les dessins sont toujours aussi magnifiques, les couleurs toutes douces me touchent tout particulièrement, et bien sûr, l'histoire est toujours aussi maîtrisée. Aussitôt commencé, on a bien de la peine à refermer cette BD tant on a envie de découvrir la suite et fin des événements, même si d'un autre côté, j'aurais aimé ne jamais la terminer.

Ce dernier tome conclût à la perfection toute cette saga selon moi. Je n'ai absolument pas été déçue, j'ai souris avec Cerise, j'ai pleuré plusieurs fois aussi avec elle. Comme Cerise a grandit, on se retrouve du coup avec un tome plus adulte, plus émouvant, ce que j'ai particulièrement apprécié !

Cette BD gardera toujours une place de choix dans mon coeur, rien que de les regarder, elles me mettent du baume au coeur... Je pense que je les relirai sans aucun doute dans les années à venir :)






D'autres avis sur
Logo Livraddict

samedi 6 janvier 2018

Girlhood

Auteur : Cat Clarke
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA
Sortie : 2017
Pages : 353








Mon avis en bref :
Un peu déçue par rapport aux précédents livres de Cat Clarke, même si l'histoire reste intéressante et l'écriture toujours aussi agréable à lire.







Quatrième de couverture

L'amitié, c'est comme une allumette... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts. 
J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien net pourrait nous séparer.
Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille...



Mon avis

Même si je ne suis pas autant fan des livres de Cat Clarke que d'autres, j'apprécie toujours beaucoup ses livres, notamment parce qu'elle aborde des sujets d'actualité divers et variés qui sont très importants et qui parleront à beaucoup de jeunes, et aussi parce que les fins sont toujours très surprenantes.

Dans Girlhood, nous suivons Harper, une jeune fille qui a perdu sa soeur jumelle des suites d'une anorexie. Ne trouvant pas le réconfort qu'elle espère auprès de ses parents, elle décide de partir étudier dans un pensionnat, et là-bas, elle va se lier d'amitié avec plusieurs filles qui vont grandement l'aider à surmonter cette épreuve et à retrouver le goût de la vie. Mais une année plus tard, une nouvelle pensionnaire arrive, Kirsty, et elle va tout changer dans la vie de Harper, y compris son amitié avec les autres filles du pensionnat.

Comme toujours, j'ai beaucoup aimé les différents personnages créés par Cat Clarke. Toutes les filles que l'on croise sont différentes, et toutes ont une personnalité très intéressantes à suivre, c'est un plaisir de voir leur relation évoluer au fil de l'histoire.

J'ai vraiment adoré la relation d'amitié entre Harper et les autres filles de son petit groupe, ça m'a rappelé certaines années d'école car l'amitié pouvait être l'une des choses les plus importante quand tout ne se passait pas très bien en famille, et ces liens que l'on créé peuvent être très forts, d'autant plus que dans cette histoire les filles vivent ensemble 24h/24. Mais j'ai encore plus apprécié la nouvelle histoire qui va naître entre Harper et Kirsty.

Grâce à Kirsty, qui a semble-t-il beaucoup de choses en commun avec Harper, on va faire des bonds dans le passé et découvrir les événements douloureux qu'elles ont l'une et l'autre du vivre. Encore une fois, Cat Clarke sait nous amener des sujets d'actualité que je trouve très important, comme l'anorexie, sans pour autant paraître trop moralisateur, loin de là. Elle arrive à faire passer un message qui correspond très bien à l'histoire, qui ne prend pas trop de place mais que le lecteur arrive parfaitement à comprendre, et surtout, qui en fera réfléchir plus d'un comme souvent.

J'ai passé un bon moment avec cette histoire d'amitié, mais malheureusement il m'a tout de même manqué quelque chose pour l'apprécier autant que les précédents. L'histoire est assez pesante par moment, mais je m'attendais encore un peu plus à ce côté étrange, un peu sombre, et surtout à une fin qu'on n'avait pas vu venir. Je pense que connaissant un peu l'auteur, mon imagination à pris le dessus et je me suis fait un peu trop de films, alors que l'histoire au final se révèle très simple, la fin est même presque un peu décevante à mon goût. Mais c'est une auteure qui mérite définitivement sa place dans la bibliothèque des adolescents et des adultes !




D'autres avis sur
Logo Livraddict

jeudi 4 janvier 2018

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Auteur : Raphaëlle Giordano
Editions : France Loisirs
Genre : Contemporaine, Développement personnel
Sortie : 2017
Pages : 224







Mon avis en bref :
J'étais très curieuse de découvrir ce livre au titre qui me faisait très envie, mais je n'ai pas été aussi sensible à l'histoire et au côté développement personnel que ce que je ne l'espérais...






Quatrième de couverture

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer... Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !




Mon avis

Je suis toujours très intéressée par les livres qui traitent du développement personnel, même si je n'en lis pas forcément tout le temps non plus, alors quand ce livre au titre très intriguant est sorti et qu'il a commencé à faire pas mal parler de lui sur internet et dans mon entourage, j'ai eu très envie de le lire !

Dans ce livre, nous suivons Camille, une jeune femme qui est un peu débordée par son quotidien, comme beaucoup d'entre nous. Jusqu'au jour ou la vie va mettre sur son chemin un homme qui se présente comme routinologue, et qui va l'aider à changer certaines choses dans sa vie, mais surtout sa façon de voir les choses et sa manière de prendre la vie.

J'attendais beaucoup de ce livre, c'est peut-être pour cela que j'ai été un peu déçue. Avec ce genre de livre, je pense que l'avis de chacun est vraiment très personnel car il dépend beaucoup de ce qu'on a vécu, de notre manière de penser, et aussi si l'on a déjà fait un peu de développement personnel dans sa vie ou pas.

J'ai bien aimé le mélange entre histoire et développement personnel, je trouve ce côté très intéressant, surtout pour les personnes qui veulent se lancer un peu dans le sujet sans pour autant lire un livre ne traitant que de cela, et qui peut être parfois un peu barbant. 

Ici l'histoire et les personnages sont agréables à suivre, même si je ne les ai pas non plus adoré. L'histoire en elle-même ne m'a pas tellement subjuguée, je dois dire que je me suis presque un peu ennuyée tout au long du livre. Je le trouvais sympa à lire, mais sans forcément avoir envie d'y retourner tout le temps pour connaître la suite de l'histoire...

Il y a pas mal de petites choses très intéressantes et qui nous font réfléchir sur notre manière de prendre la vie, de petits conseils qui sont bons à prendre, je pense que chacun pourra y trouver son compte même si pour certains ce sera plus que d'autres. 

J'ai aimé l'idée du routinologue, et le rappel qu'il faut essayer de positiver un maximum, même si parfois c'est plus facile à dire qu'à faire. Personnellement, c'est quelque chose que j'essaye de faire depuis plusieurs années maintenant, mais c'est toujours très bien d'avoir un rappel de ces choses car parfois, le rythme de la vie quotidienne fait qu'on oublie un peu de prendre le temps de s'arrêter, de se poser et de relativiser un peu, de regarder le monde autour de soi en s'émerveillant des petites choses qu'on oublie trop souvent, et de se dire que tout n'est jamais noir ou blanc et ne pas oublié les côtés positifs justement :)


D'autres avis sur
Logo Livraddict