Mes derniers avis


samedi 27 décembre 2014

Top 2014 (livres, séries et films)


La fin d'année approchant à grands pas, il est temps de se rappeler quelques bons souvenirs de cette année 2014, avec mes meilleures découvertes tant au niveau livres, que séries et films, peut-être que ça vous donnera envie de découvrir certaines choses :-)



TOP LIVRES


Tes mots sur mes lèvres, de Katja Millay : L'histoire magnifique et émouvante d'une rencontre entre deux lycéens tous deux écorchés par la vie, et qui trouveront en l'autre la force de surmonter les épreuves. Les personnages sont adorables, leur histoire d'amour m'a fait ressentir tellement d'émotions différentes. C'est un des rares livres à m'avoir vraiment fait pleurer. Un livre qui nous rappelle pourquoi j'aime tant lire, et qui sera relu très très vite ! 


Chroniques des arcanes, de Presley Cole (tomes 1 et 2) : Une saga avec une histoire qui sort vraiment de l'ordinaire, une fois commencé, je n'arrivais plus à lâcher le livre, pareil pour le tome 2. L'auteur arrive tellement bien à nous surprendre, nous faire peur, on se fait des tas de scénarios dans la tête, on s'imagine le pire, on a mal aux doigts tellement on tiens fort le livre, tellement on est à 100% dans l'histoire avec les personnages... Le tome 2 a confirmé que c'est définitivement une saga énorme, elle fait chaque fois battre mon coeur à mille à l'heure !


Jeu de patience, de Jennifer L. Armentrout : Une histoire d'amour qui m'a fait vibrer du début à la fin. Avery et Cameron ont réussi à m'emporter dans leur histoire, on y croit vraiment, on a l'impression de vivre toute la découverte de leur amour à leurs côtés, j'ai beaucoup aimé également l'humour de Cameron, qui me laissait avec un sourire béat tout au long du livre.


Eleanor & Park, de Rainbow Rowell : Un livre qui parle de la rencontre entre deux adolescents dans un bus, des difficultés que l'on peut éprouver à cet âge lorsque l'on est différent. J'ai adoré l'amitié d'Eleanor et de Park, leurs discussions toutes timides, l'attachement qu'ils vont éprouver l'un pour l'autre. Ce livre nous montre vraiment ce que c'est que d'aimer et d'avoir envie que d'une chose, se retrouver avec la personne qui compte le plus !


Les carnets de Cerise, de Aurélie Neyret, et Joris Chamblain : 3 BD pour lesquelles j'ai craqué cette année, mais comment résister lorsque l'on tombe sur ces magnifiques couvertures et illustrations, aux histoires plus qu'adorables ?... Cerise est une jeune fille qui adore partir à l'aventure pour découvrir les secrets des gens et pouvoir mener l'enquête pour résoudre leurs problèmes. Ces 3 tomes comportent des décors tous différents, mais tous avec leur propre magie, un véritable bonheur pour les yeux de tourner les pages et de découvrir tour à tour des planches de bd, des illustrations, des pages de journal écrit par Cerise, etc...



TOP SERIES


Scorpion : Walter O'Brien, surnommé "Scorpion", un homme possédant le 4ème Q.I. le plus élevé du monde, a recruté quelques-uns des plus grands génies de la planète pour fonder une société chargée de résoudre des crises urgentes et d'ampleur considérable, de celles que même la CIA ne parvient pas à régler seule. Inadaptés socialement, ils apprennent ensemble à vivre en communauté, à dépasser leurs peurs, leurs phobies et à vaincre leur solitude... (saison 1 en cours, 12 épisodes sur 22)


How to get away with murder : Une nuit d'hiver, alors que la fête bat son plein sur le campus de la prestigieuse université de philadelphie, à quelques kilomètres de là, dans les bois, quatre brillants étudiants en droit terrorisés s'arrêtent à brûler un cadavre. Leur vie en sera à jamais bouleversée... Trois mois plus tôt, Michaela, Wes, Laurel, Connor et une soixantaine de leurs camarades faisaient la rencontre de leur charismatique et intransigeante professeure spécialisée en criminologie : Annalise Keating. Une poignée d'entre eux seulement aura la chance d'intégrer sa firme. Mais pour travailler à ses côtés, il faut être prêt à tout. Absolument tout... (saison 1 en cours, 9 épisodes sur 15)


True Detective : La traque d'un tueur en série amorcée en 1995, à travers les enquêtes croisées et complémentaires de deux inspecteurs, Rust Cohle et Martin Hart. (saison 1 terminée, saison 2 prévue en 2015)


Gotham : Prequel de Batman centré sur les débuts de James Gordon, futur commissaire de Gotham City. (saison 1 en cours, 10 épisodes sur 22)


Penny Dreadful : Dans le Londres de l'époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d'Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population... (saison 1 terminée, saison 2 prévue pour 2015)


Scandal : La vie professionnelle et personne d'une experte en relations publiques, Olivia Pope, particulièrement réputée pour sa gestion des crises, et de son staff, composé d'avocats débutants et confirmés, d'un expert en litige, d'un hacker, et d'une détective. Fitzgerald Grant, le président des Etats-Unis, est un vieil ami d'Olivia qui demande son aide lorsqu'une de ses assistantes fait courir le bruit qu'ils couchent ensemble... (saison 4 en cours, 9 épisodes sur 18)


Outlander : A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Claire Randall, mariés et infirmière de sn état, touche un cercle de pierre comme il y en a des dizaines sur les îles anglaises et se retrouve projetée en 1743. Alors qu'elle venait de fêter la fin de la guerre, la voici replongée dans la guerre avec des conflits quotidiens entre des clans écossais rivaux. Sans compter qu'un jeune guerrier, James Fraser, n'est pas insensible à son charme. (saison 1 en cours, 8 épisodes sur 16)



TOP FILMS



 Alabama Monroe : The Broken Circle Breakdown (Alabama Monroe) raconte l'histoire d'amour entre Elise et Didier. Elle possède son propre salon de tatouage, lui joue du banjo dans un petit groupe. C'est l'amour au premier regard bien que tout les oppose. Il parle, elle écoute. Il est athée mais aussi un incorrigible romantique. Elle porte une croix tatouée dans la nuque mais reste toujours les pieds sur terre. Quand nait leur fille Maybelle, leur bonheur est complet. Mais à 6 ans, Maybelle tombe gravement malade.
Didier et Elise réagissent tout à fait différemment, mais Maybelle ne leur laisse pas le choix : ensemble, ils doivent se battre pour elle. Est-ce possible alors qu'ils sont si différents ? Ou l'amour les abandonnera-t-il au moment où ils en ont le plus besoin ? The Broken Circle Breakdown est un mélodrame intense, plein de passion et de musique. Et comment l'amour peut ou ne peut pas vaincre la fatalité.


Her : Dans un futur proche, un homme, dont la vie est régie par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, va tomber amoureux d'un programme informatique.


 12 years a slave : New York, 181. Solomon Northup, un jeune afro-américain, est kidnappé et réduit à travailler comme esclave dans des champs de coton en Louisiane. Son calvaire durera près de 12 ans. 


 Il était temps : A l'âge de 21 ans, Tim Lake découvre quel a la capacité de voyager dans le temps... Lors de la nuit d'un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l'histoire, mais a le pouvoir d'interférer dans le cours de sa propre existence, qu'elle soit passée ou à venir... Il décide donc de rendre sa vie meilleure... en se trouvant une amoureuse. Malheureusement, les choses s'avèrent plus compliquées que prévu.


Si je reste : En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n'a aucun souvenir de l'accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l'Oregon avec sa famille. Puis, un clin d'oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté... L'adolescente sera tiraillée entre l'envie de rejoindre ses parents dans l'au-delà, et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches. 




C'est vraiment pas évident finalement de choisir entre ce qu'on a adoré, et ce qui reste vraiment gravé dans notre tête et notre coeur. Mais je pense que ce top résume plutôt bien mes coups de coeur de 2014. J'espère que 2015 m'apportera autant de rires, de larmes, et d'émotions :-)

samedi 20 décembre 2014

Charley Davidson, tome 6 : Au bord de la sixième tombe

Auteur : Darynda Jones
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Sortie : 2014
Pages : 429








Mon avis en bref :
Un excellent moment en compagnie de Charley et Reyes, toujours aussi drôle, mais un petit manque d'action tout de même...






Quatrième de couverture

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow... Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j'ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l'enfance de Reyes me tombe entre les mains... je sais que je ne devrais pas l'ouvrir. Sauf que je ne peux pas m'en empêcher. Et ça, c'est une très mauvaise idée !




Mon avis

Comme beaucoup d'accros à cette saga, je n'ai pas résisté avant de me jeter sur ce 6ème tome dès le jour de sa sortie (enfin dès qu'il était disponible en Suisse plutôt...), et aussitôt ma lecture en cours terminée, j'ai foncé sur ce 6ème tome tant j'avais hâte de retrouver Charley et Reyes.

Dès les premières pages, on retrouve l'humour unique de Charley Davidson, comme toujours, ce qui en fait le gros gros plus de cette saga. C'est rare qu'un livre me fasse pouffer à voix haute même en étant dans le train accompagné de tout un tas de voyageurs me voyant afficher un énorme sourire pendant 1h de trajet :P

Dans ce tome, elle m'a énormément fait penser à Buffy, avec sa mission importante à accomplir, qui n'en sait pas beaucoup sur ce qu'elle doit faire ou ce qu'elle est alors que certaines personnes de son entourage ont l'air d'être au courant de tout un tas de choses, et aussi avec son humour et son côté un peu "naïve", mais pas dans un sens pénible, plutôt une naïveté qui nous donne envie de la réconforter. Alors que d'un autre côté, c'est une femme très forte qui sait ce qu'elle veut et même le pauvre Reyes n'est pas capable de lui faire entendre raison lorsqu'elle a une idée en tête.

Pour en revenir à Reyes et sa relation avec Charley, pfiou... comme toujours c'est chaud bouillant quand il est dans les parages. J'adore toujours autant sa relation avec Charley, son envie de la protéger, son côté très mystérieux. Même après 6 tomes on est toujours là en train de se poser un million de questions, d'imaginer le pire, les trucs les plus improbables, et on ne peut s'empêcher d'appréhender un peu le moment où l'on aura enfin les réponses aux questions que l'on se pose sur le fameux fils de Satan.

J'ai vraiment l'impression que l'on a énormément évolué depuis le début de la saga, on a obtenu de nombreuses réponses, mais il reste encore tellement de choses à savoir, je pense vraiment que l'on n'est pas au bout de nos surprises, surtout avec la fin de ce tome qui nous donne encore une fois envie de nous plonger très très vite dans la suite (il faudra faire preuve de patience comme toujours).

Sinon, l'histoire propre à ce tome du côté de Charley la détective, m'a un peu déçue. Je m'attendais à avoir plein de rebondissements et de révélations mais j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose, et en même temps il se passe plein d'histoires secondaires, un peu trop même. J'ai eu l'impression que ça partait dans tous les sens et que Charley s'éparpillait beaucoup du coup. Il manque tout de même pas mal d'action dans ce tome, et une intrigue plus intéressante, comme on a pu en apprécier dans les tomes précédents...

Il me tarde de lire la suite de cette saga, qui garde toujours une place de choix dans mon coeur, et il me tarde également de retrouver Reyes qui me manque déjà ;-)



D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 16 décembre 2014

La véritable histoire de Noël

Auteur : Marko Leino
Editions : Michel Lafon
Genre : Jeunesse, Conte
Sortie : 2014
Pages : 300









Mon avis en bref :

Un merveilleux conte de Noël que j'ai adoré, qui nous emporte totalement dans la magie de cette fête !






Quatrième de couverture

Au coeur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l'adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d'espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l'émerveillement au coeur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l'origine d'une des plus belles légendes.




Mon avis

Prise d'une très grande envie de me plonger dans un livre spécial Noël, j'ai tout naturellement craqué pour "La véritable histoire de Noël", publié dernièrement aux éditions Michel Lafon, avec une couverture magnifique. Apparemment c'est l'histoire d'un film sorti il y a plusieurs années, mais que je ne connaissais pas du tout. Je me suis donc laissé prendre au jeu de ce conte, sans même avoir lu le résumé, et j'ai totalement craqué pour cette merveilleuse histoire !

La véritable histoire de Noël, c'est celle de Nicolas, un tout jeune garçon de 5 ans qui perd ses parents et sa petite soeur disparus lors d'une grosse tempête de neige. Se retrouvant tout seul, les habitants du village décident de le recueillir, mais étant tous pauvres, chacun prendra soin de Nicolas le jour de Noël et pour une année, avant que celui-ci ne déménage dans une nouvelle famille du village. La seule chose qui lui permet de survivre à la tristesse de la perte de sa famille, c'est la construction de jouets qu'il adore confectionner depuis qu'il sait manier un couteau pour sculpter dans le bois...


Ce qu'il y a de fabuleux dans ce livre qui porte parfaitement bien son nom, c'est que l'on a vraiment l'impression de lire l'histoire du Père Noël et comment est-ce qu'il est devenu ce personnage tant connu des enfants et des adultes, avec de la magie, mais également un côté réaliste qui rend le tout possible. On se laisse donc emporter dès les premières pages dans cette histoire pleine d'émotions...

J'ai eu la très agréable sensation de retourner en enfance, à l'époque où  je lisais beaucoup de contes, et j'y ai retrouvé toute la légèreté et la douceur de ces histoires. On se laisse emporter du début à la fin, découvrant la vie de Nicolas depuis la fameuse tragédie, pour voir comment il arrive à s'en sortir tant bien que mal, pour se trouver une passion et quelque chose qui l'aide à avoir envie de continuer à vivre : le jour de Noël. Pour lui, toute l'année se vit dans un seul but, voir ce jour arriver, rendre les enfants heureux, leur confectionner les jouets qu'ils rêvent tant, sans pour autant qu'ils ne sachent que ceux-ci viennent de sa part, en gardant la magie de cette fête.


Je vous recommande chaudement de vous faire plaisir durant les fêtes, en vous offrant ce livre, qui se lit très vite, avec un bon chocolat chaud et une couverture, et qui conviendra également parfaitement à offrir en cadeau de Noël. Vous apporterez un moment de bonheur à vos proches qui apprécient cette fête, où pour ceux qui ont besoin de se remémorer ce qu'est la magie de Noël :-)



D'autres avis sur
Logo Livraddict

samedi 6 décembre 2014

Snowblind

Auteur : Christopher Golden
Editions : Bragelonne
Genre : Fantastique, Horreur
Sortie : 2014
Pages : 353








Mon avis en bref :
Un fantastique/horreur que j'ai adoré, très prenant, qui vous donnera des frissons tant par l'histoire que par le contexte hivernal.





Quatrième de couverture

Au cours d'une terrible nuit d'hiver, la petite ville de Coventry fut frappée de plein fouet par une tempête de neige. D'une rare violence, celle-ci emporta avec elle plus d'une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l'immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l'existence des habitants de la petite ville en fut changée à jamais.
Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu'irrationnelle à l'approche de l'hiver. C'est alors qu'une nouvelle tempête s'annonce, plus terrifiante encore que la précédente... car cette fois, les disparus de cette fameuse nuit maudite sont de retour.




Mon avis

De passage à la librairie, j'ai remarqué ce livre par hasard et j'ai tout de suite eu envie de le lire ! Il faut dire que le résumé est très intriguant, des personnes qui disparaissent et réapparaissent quelques années plus tard, mais surtout, une phrase accrocheuse  de Stephen King et une autre de George R.R. Martin, il ne m'en fallait pas plus pour craquer.

Nous découvrons différents personnages dans une petite ville des Etats-Unis, menant leur vie tranquille alors qu'une énorme tempête de neige approche. Des événements étranges surviennent ce fameux soir, avec la neige apparaissent d'étranges créatures qui vont emporter certains habitants de la ville, disparus sans prévenir en l'espace d'une seconde...

Quelques années plus tard, une nouvelle tempête de la même envergure que la première rend tous les habitants sur les nerfs, ceux-ci se souviennent encore parfaitement des événements de la 1ère tempête, des morts, des disparus. Cette fois un nouveau phénomène apparait, certains habitants ne sont plus ce qu'ils étaient et agissent de façon très étrange. Les disparus sont de retour...

Un livre que j'ai trouvé très prenant du début à la fin. Les pages se tournent vraiment vite tant on a envie de découvrir ce qui va se passer dans cette ville durant la 1ère, ainsi que la 2ème tempête de neige.

J'ai adoré l'écriture de l'auteur, très captivante, la description des moments plus angoissants est très bien faite, on ne peut s'empêcher d'avoir des frissons, de nous imaginer en plein coeur de cette tempête de neige, alors que des événements vraiment étranges se produisent.

J'ai vraiment eu l'impression de regarder un de ces bons vieux films d'horreur, je m'imaginais parfaitement les scènes lorsque les gens disparaissent, le comportement étrange des gens par la suite, ces fantômes qui réapparaissent du jour au lendemain. Je comprends tout à fait l'encouragement de Stephen King à lire ce livre, car j'ai eu l'impression de retrouver ce quelque chose que j'adore dans les livres de Stephen King et également les films adaptés.

Je regrette néanmoins que par moment, ça tire un peu trop en longueur pour moi. Je comprends que c'est le style de l'auteur, mais j'ai trouvé qu'il y avait parfois beaucoup trop de descriptions, l'auteur nous détaille très précisément certains événements ou lieux, des choses qui sont certes intéressantes, mais lorsque l'on est juste pressé d'avancer dans l'histoire et que quelque chose de plus fantastique et angoissant se produise, ces descriptions peuvent s'avérer un peu trop longues...

J'ai finalement passé un super moment, j'ai adoré cette histoire, le contexte hivernal parfaitement décrit, on a juste envie de se blottir sous une couverture tellement on sentirait presque le froid  s'insinuer tout autour de nous, et j'ai adoré ces moments angoissants, tellement envoûtants que l'on tourne les pages à une vitesse sans même s'en rendre compte... Un très bon livre que je vous recommande si vous aimez le genre :-)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

jeudi 4 décembre 2014

La symphonie des abysses, tome 2

Auteur : Carina Rozenfeld
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Science-Fiction
Sortie : 2014
Pages : 415








Mon avis en bref :
Une excellente suite et conclusion au 1er tome que j'avais adoré, même si j'ai une petite pointe de déception pour les réponses finales.






Quatrième de couverture

Divisé en deux parties, ce second volet raconte tout d'abord l'histoire d'Eyal, le personnage entrevu dans la ville de Portes à la fin du premier tome. On le suivra dans sa recherche de vérité, jusqu'à ce qu'il rencontre Abrielle, Sand et Cahill. Tous les quatre parviendront à dénicher des informations sur l'Anneau et comprendront enfin pourquoi il a été conçu. Malgré une réalité difficile à accepter, leur quête de liberté ne s'arrête pas à cette étape. En effet, un passage existe bel et bien dans le Mur et nos amis savent désormais où il se trouve... Mais un peuple de gardiens veille jalousement sur cette entrée. Il leur faudra trouver un moyen de déjouer leur attention afin de parvenir de l'autre côté. La vérité sur la symphonie des abysses et l'identité de celui qui la chante pour eux est à ce prix...




Mon avis

J'avais vraiment adoré le 1er tome de cette dystopie, la plume de Carina Rozenfeld toujours aussi envoûtante, l'originalité de l'histoire, les personnages attachants... Et c'est exactement ce que j'ai pu y retrouver dans ce 2ème et dernier tome, amenant son lot de surprises et de révélations.

L'histoire se poursuit avec Eyal, un garçon que l'on avait rencontré en toute fin de 1er tome. Nous découvrons sa vie dans la ville de Portes, une ville étrange puisque les noirs et les blancs vivent séparément et s'évitent le plus possible. Eyal tente de se faire sa place, lui qui est un mélangé vivant chez les blancs. Ne supportant plus vraiment cette situation, il va se mettre en quête de réponses pour découvrir les origines de Portes, les origines du Mur, et tenter de mettre fin à cette différence entre les noirs et les blancs. 

Cela le mènera dans une histoire pleine d'action du début à la fin ainsi que de nombreux rebondissements, et j'ai eu bien du mal à reposer le livre une fois commencé. Très vite on s'attache à ce nouveau personnage, à son histoire vraiment touchante, et comme lui, on a très envie de découvrir les origines de l'atoll, et d'avancer à ses côtés dans sa quête de réponses jusqu'au moment tant attendu où celui-ci rencontrera les 3 personnages du 1er tome.

Je trouve la fin de la saga vraiment très bien aboutie. Souvent, lorsque les réponses aux questions que l'on se pose arrivent, on est déçu car on ressent que tout n'était pas clair dans la tête de l'auteur,  que c'est trop tiré par les cheveux, alors qu'ici j'ai trouvé que tout concordait à merveille, comme si le 1er et le 2ème tome étaient un seul et même livre.

Du début à la fin, impossible de s'ennuyer, tant l'auteur arrive à nous emporter, à attiser notre curiosité, notre envie de découvrir ce qu'il se passe au-delà du Mur, qui chante la fameuse Symphonie des abysses, pourquoi les peuples vivants sur l'île sont-ils si différents les un des autres ?

En refermant le livre, j'ai tout de même ressenti une petite pointe de déception vis-à-vis de la toute fin, j'avoue que je m'attendais à autre chose, et j'ai été un peu déçue. J'ai trouvé un côté presque trop simpliste, peut-être aussi dû au fait que l'on ne sait pas vraiment comment tout se termine, il reste une place pour l'imagination, mais je ne peux que féliciter l'auteur pour ses bonnes idées et son originalité.


D'autres avis sur
Logo Livraddict



Un grand merci à la Collection R pour cette découverture !

vendredi 28 novembre 2014

Si loin de toi

Auteur : Tess Sharpe
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Drame
Sortie : 2014
Pages : 480








Mon avis en bref :
Un coup de coeur pour ce livre, j'ai totalement adhéré à cette histoire prenante et aux personnages.








Quatrième de couverture

Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.

La première fois, elle est âgée de quatorze ans et réchappe à un terrible accident de voiture qui la laisse avec de multiples cicatrices, une jambe qui boite et une dépendance à l'oxycodone, un puissance antidouleurs dont il lui faudra plusieurs années pour se désintoxiquer.

La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n'est plus un accident. Sophie et sa meilleure amie Mina se font attaquer dans les bois par un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n'a pas cette chance. Lorsque les policiers concluent à un deal de drogue qui a mal tourné, rejetant partiellement la faute sur Sophie, personne ne veut croire ce qui est pourtant la vérité : cela fait plusieurs mois que Sophie est clean, et c'est Mina qui l'a conduite dans les bois lors de cette nuit fatale pour un rendez-vous auréolé de mystère.

Après un séjour forcé en cure de désintoxication, Sophie revient chez elle se confronter à une nouvelle réalité plus que glaçante. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents craignent qu'elle ne fasse une rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis, et Sophie doit réapprendre à vivre sans celle qui était sa moitié. Pire encore, personne ne se pose les bonnes questions et Sophie va devoir démasquer le meurtrier par ses propres moyens. Mais à chaque petit pas qu'elle fait, Sophie s'approche davantage d'une révélation totale, sur elle-même, sur Mina... et sur le secret que les deux amies partageaient. 




Mon avis

Tout d'abord, comme souvent, je n'avais pas lu le résumé avant de me plonger dans ce livre, j'ai eu la surprise totale au niveau de l'histoire et du coup, dès les premières pages j'ai été totalement emportée par ce qu'on me racontait...

J'ai adoré suivre Sophie, une jeune fille qui n'a pas été épargné par la vie après un grave accident, un problème de drogue, une situation amoureuse tumultueuse, alors qu'elle mène l'enquête sur le soir où tout a basculé, le soir où sa meilleure amie a été assassinée alors qu'elles se trouvaient ensemble.

J'ai totalement succombé à la magie de la plume de Tess Sharpe, qui arrive à trouver les mots justes tout le temps, dans toutes les situations que l'on nous présente. J'ai trouvé les sentiments de Sophie parfaitements réalistes après tout ce qu'elle a vécu, la relation qu'elle entretien avec Mina très intrigante et émouvante, on ressent vraiment son mal-être, le fait qu'elle ne sait pas où est sa place avant comme après ce fameux soir, que cela soit auprès de sa famille où de ses amis.

L'histoire est construire de telle manière que l'on s'attache très vite aux personnages, et que l'on a également très vite envie de découvrir la vérité sur ce fameux soir, de savoir ce qu'il s'est passé, qui a fait quoi et pourquoi. Les chapitres nous amènent tour à tour dans le passé où nous découvrons certains passages très forts de l'amitié entre Sophie et Mina, l'accident qui a failli coûter la vie à Sophie, comment elle bascule dans la drogue... Et nous évoluons bien sûre également dans le présent avec l'enquête que tente de mener Sophie alors que tout le monde se bat contre elle, la pensant à nouveau droguée et fautive de la mort de Mina.

Pas une seule fois je me suis dit que quelque chose ne collait pas, ou que les réactions des personnages n'étaient pas assez réalistes. Il y a vraiment des auteurs qui arrivent à nous transporter dans leur histoire, à nous faire ressentir tout un tas d'émotions, et on ne ressort jamais du livre avant de l'avoir terminé, et encore, même quelques heures après il nous reste encore en tête...

Je ne peux que vous conseiller ce livre, si vous aussi vous avez craqué pour la couverture de Si loin de toi, n'hésitez pas à vous plonger, vous aussi dans cette histoire qui vous fera perdre la tête!






Un grand merci à la Collection R pour cette belle découverte !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 25 novembre 2014

Fils-des-brumes, tome 1 : L'empire ultime

Auteur : Brandon Sanderson
Editions : Le livre de poche
Genre : Fantasy
Sortie : 2011
Pages : 906








Mon avis en bref :
Un univers original que j'ai adoré, des personnages intéressants, mais un gros manque d'action à mon goût...






Quatrième de couverture

Les brumes règnent sur la nuit,
Le Seigneur Maître sur le monde.

La jeune Vin ne connait de l'Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d'acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l'allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n'est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l'Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l'enfer, nourrit un projet fou : renverser l'Empire.




Mon avis

Tout d'abord un grand merci à Yumiko avec qui j'ai lu ce livre en lecture commune. J'ai passé un très bon moment avec elle, même si, peut-être à cause des énormes attentes que l'on avait sur ce livre, on a été, il faut bien le dire, un peu déçues...

Fils-des-brumes, c'est d'abord l'histoire d'un petit groupe d'aventuriers qui décident de suivre leur chef Kelsier, dans une aventure extraordinaire, afin de renverser l'Empire Ultime et pour ce faire, de tuer le Seigneur Maître.

Mais c'est également une histoire très intéressante de magie des métaux, et c'est vraiment ce que j'ai le plus aimé dans ce 1er tome. Découvrir l'allomancie, les différentes sortes de métaux et leur utilité, les différents pouvoirs des allomanciens et des fils-des-brumes, dont font partie Kelsier et Vin.

J'ai adoré également la relation entre ces deux personnages. Vin semble une jeune fille perdue au départ, malgré les pouvoirs qu'elle possède, elle se fait un peu marcher dessus par son maître, répondant aux moindres de ses besoins. Jusqu'au jour ou elle rencontre Kelsier, qui va devenir son mentor et l'embarquer dans sa mission plus qu'impossible qu'est celle de détruire l'empire, alors que tout est contre eux.

On aurait vraiment dit par moment la relation entre un père et sa fille, petit à petit, ces deux personnages vont s'attacher l'un à l'autre, Kelsier va faire ressortir la force de Vin au plus profond d'elle, et très vite les deux deviendront chacun la force dont l'autre à besoin.

Il y a également tout un tas de personnages à leur côté, certains que j'ai beaucoup aimé, d'autres moins, et surtout, beaucoup d'interrogations tout au long de l'histoire, doutant de la sincérité de la plupart des personnages.

Dès le début, on se rend compte qu'on va vivre vraiment une grande aventure, et je m'attendais à avoir un 1er tome avec plus d'action, tant le début nous promettais une énorme bataille, qui n'arrivera finalement qu'à la toute fin du livre (je pensais même qu'en fait ça se passerait à la fin de la saga vu comme on attendait). Alors, certes, on m'a dit que c'était normal, que c'était un genre de fantasy comme cela, mais je trouve quand même que sur 900 pages, il aurait pu y avoir un peu plus que 2-3 chapitres intéressants au niveau des combats. Et j'ai déjà lu des livres de Fantasy faisant dans les 1000 pages sans ressentir ce manque même si l'action n'était pas présente tout le temps donc je comprends le fait qu'au début il faut prendre le temps de découvrir l'univers mais ici c'était différent.

Le reste est aussi intéressant, je ne dis pas, mais il m'a manqué quelque chose de ce côté-ci de l'histoire, et parfois j'ai trouvé certains chapitres un peu longs du coup.

Je m'attendais à beaucoup de mystères aussi, en fait je pense que j'avais tellement entendu de bien de ce livre que je m'imaginais mille choses au départ, les plus extravagantes, et finalement j'ai été un peu déçue que c'était juste quelque chose de beaucoup plus simple.

J'ai été par contre très surprises à de nombreuses reprises, l'auteur arrive vraiment bien à nous faire partir dans des tas de scénarios, on soupçonne tout et tout le monde, et on se laisse avoir comme des débutants sur pas mal de choses ! J'ai quand même eu très peur pour certains personnages à plusieurs reprises !

Un 1er tome qui m'aura finalement plu, peut-être moins que prévu mais c'est le risque lorsque l'on attend sans doute trop d'un livre. Je lirai la suite, même si ce n'est pas prévu pour tout de suite :)


L'avis de Yumiko, et d'autres avis sur

Logo Livraddict

mardi 18 novembre 2014

Boys Out !

Auteur : Rawia Arroum
Editions : Hachette (Black Moon)
Genre : Science-Fiction, Jeunesse/YA
Sortie : 2014
Pages : 320








Mon avis en bref :
Presque un coup de coeur pour cette dystopie ! On y retrouve in univers original et des personnages vraiment très attachants. 





Quatrième de couverture

Depuis l'Eradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n'ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s'entraîne dur pour être capable d'affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusque''au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour...




Mon avis


J'ai vraiment passé un moment plus que génial avec ce livre !

On découvre un univers dans lequel les femmes ont décidé de se monter contre les hommes pour les éradiquer de la terre, ceux-ci sont désormais le mal incarné, pire que la peste ! Ce nouveau monde est régi par pas mal de règles, et tout est très bien organisé. Les femmes doivent apprendre à se battre pour chasser les hommes qui se cachent, elles vivent seules dans leur propre appartement à partir de 16 ans, et à 18 ans, elles doivent se rendre dans un grand bâtiment afin de procréer avec des hommes capturés qui ne serviront qu'à cela avant d'être tués.

Lyra redoute ce moment plus que tout, car pour elle, un homme c'est une créature abominable, ignoble, et elle craint plus que tout d'être enfermée avec l'un de ces monstres pour procréer. Ce n'est même pas la chose en elle-même qui la fait peur, mais juste d'être proche d'un homme seule à seule dans une pièce. Elle décide d'être totalement consciente lorsque cela arrivera, et s'attendait à beaucoup de choses, mais sûrement pas à apprécier ce fameux garçon plus que prévu...

Dès les premières pages, j'ai complètement adhéré à l'univers ! C'est fou comme on peut essayer d'imaginer comment les choses ont pu tourner à partir du vrai monde dans lequel on vit, pour en arriver à celui dans lequel vit Lyra. Parfois il y a tellement de choses horribles qui se produisent que l'on arrive facilement à imaginer le pire, comme ce qu'il se passe dans Boys Out.

Lyra est une jeune fille que j'ai doré, même si par moment elle prend des décisions qui m'ont énervée, mais le monde est différent pour elle depuis tellement d'années que ses réactions sont finalement compréhensibles, elle a vécu un véritable lavage de cerveau comme la plupart des autres femmes.

Et puis il y a Loan, le fameux garçon qui a été choisi pour repeupler la planète avec Lyra (je ne sais vraiment pas comment le dire autrement, mais c'est vraiment le cas). Difficile de rester de marbre face aux réactions de Loan, dès les premières secondes j'étais sous son charme, exactement comme Lyra. Je m'imaginais son regard pour elle, mais surtout, j'ai adoré sa façon de penser, de réfléchir. Il ne suit pas bêtement ce qu'on lui dit, c'est une personne qui s'interroge sur beaucoup de choses, et il sait se battre pour ce qu'il pense être juste. Dans certaines paroles qu'il a, dans certains actes qu'il fait pour Lyra, j'avais vraiment le coeur qui fondait...

L'écriture de l'auteur est des plus envoûtante, je m'attendais à une histoire assez simple, une dystopie comme j'en lis beaucoup, mais non, l'auteur a réussi à me donner envie de toujours vouloir en savoir plus, je me suis attachée comme rarement aux personnages que j'ai rencontré, pas seulement à Lyra et Loan.

Je n'ai pas pu m'ennuyer une seule seconde puisque tout se passe assez rapidement, au contraire de certains livres où dès le début on sait que quelque chose va se passer, on attend ce moment avec impatience mais il faut une centaine de pages avant que cela arrive. Ici non, et les fins de chapitres donnent toujours envie d'en lire encore un, et encore un autre parce qu'il est très court, ainsi de suite...

J'ai adoré la relation entre Lyra et Loan, les changements dans cette nouvelle société, les moments où Lyra ouvre les yeux sur certaines choses, ou au contraire les moments où elle paraît des plus ignorantes, etc...

Je vous recommande chaudement ce 1er tome (en fait je ne sais pas s'il y aura une suite, mais vu la fin je ne peux même pas me dire que ça se termine comme cela). Je suis sûre que vous passerez vraiment un très bon moment dans cet univers, où les hommes n'ont plus leur place, tout en sachant que réellement, on ne pourrait pas vivre sans eux il faut bien l'avouer ;-)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

jeudi 6 novembre 2014

La 5e vague, tome 2 : La mer infinie

Auteur : Rick Yancey
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Science-Fiction
Sortie : 2014
Pages : 401









Mon avis en bref :
Une suite détonnante où l'on ne s'ennuie pas, j'ai adoré retrouver l'univers de La 5e vague.






Quatrième de couverture

Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité.

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.

Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...




Mon avis

"Le monde est une horloge dont les aiguilles ralentissent. Je l'entends dans les doigts glacés du vent qui griffent la fenêtre. Je le sens dans la moquette moisie et le papier peint pourri du vieil hôtel. Et je le sens dans la poitrine de Teacup pendant qu'elle dort. Les bruits sourds de son coeur, le rythme de son souffle, chaud dans l'air froid, l'horloge qui ralentit."


Après mon coup de coeur pour La 5e vague, La mer infinie était le livre que j'attendais le plus de toute cette année ! Inutile de dire qu'il ne sera même pas passé par la case PAL...


Nous retrouvons Cassie ainsi que ses compagnons sauvés du 1er tome, alors qu'ils sont cachés dans un vieil hôtel, tentant d'affronter le froid, et de rester invisible aux yeux des Silencieux, mais pour combien de temps...?

J'ai eu beaucoup de peine à me remettre dans l'histoire, malgré mon engouement pour le 1er tome. Je ne sais pas si c'est un choix particulier de l'auteur de ne nous rappeler aucun événement précédent, et de ne même pas nous donner un seul indice, mais j'ai vraiment eu de la difficulté à m'y retrouver. Je ne savais plus ce qui s'était passé précédemment (mis à part les gros événements), qui était qui (ils ont tous des surnoms), qui avait fait quoi, comment le livre s'était terminé. J'y ai rapidement retrouvé l'écriture de l'auteur et l'univers que j'adorais, mais je me demandais vraiment si mon souci me poserait problème durant tout le livre où pas, d'autant plus qu'au début il y a également des flashbacks qui ne sont pas très bien séparés de l'histoire du présent et il me fallait un moment avant de comprendre.

Heureusement, après environ cent pages, tout est rentré dans l'ordre et j'étais totalement plongée dans l'histoire, et je n'ai plus pu lâcher le livre avant d'en avoir lu le dernier mot.

J'ai eu l'impression que l'auteur avait beaucoup évolué, ce qui nous donne un tome avec des personnages différents, et un univers différent également. Tout au long du livre, on découvre un peu plus de choses sur ces fameux ennemis, pourquoi ont-ils procédés d'une manière et pas d'une autre, pourquoi ont-ils décidés de tuer la plupart des humains sur terre, que cherchent-ils, etc... On reste avec un paquet de questions, forcément, mais je n'ai pas eu l'impression de stagner dans mon "enquête", comme c'est souvent le cas avec un second tome dans une trilogie.

Ce tome est également différent car nous ne suivons pas autant Cassie que dans le premier, puisque de nombreuses pages sont consacrées à Ringer. Un autre personnage féminin aussi forte que Cassie, mais avec un caractère sensiblement différent. Au départ, j'ai eu un peu de peine avec ce personnage, surtout parce que j'adore tellement Cassie que je n'avais jamais envie de la quitter et j'étais tout d'abord déçue que l'auteur décide de nous parler moins d'elle et plus de Ringer. Mais au fil des pages, on apprend à connaître cette fille, et j'ai finalement réussi à m'attacher à elle et à beaucoup l'apprécier, j'ai même hâte de la retrouver !

Je pense que si je ne m'étais pas retrouvée si perdue durant les 100 premières pages de ce livre, je l'aurais lu en une journée tellement les événements finissent par s'enchaîner, tellement j'angoissais parfois (souvent) pour les personnages, et tellement j'avais envie de savoir la suite.

Après avoir refermé ce livre, je me suis sentie soulagée ! Soulagée d'avoir à nouveau adoré cet univers, adoré l'écriture de l'auteur, et soulagée également de rester sur le sentiment que cette saga fait partie de mes préférées !

Il me tarde tellement de voir l'adaptation du 1er tome au cinéma, et d'avoir le 3ème et dernier tome entre les mains, même s'il faudra faire preuve de patience...

Un grand merci à la Collection R pour m'avoir permis de passer un aussi bon moment aux côtés de Cassie et des autres personnages de la saga.