Mes derniers avis




dimanche 16 octobre 2016

A la place du coeur

Auteur : Arnaud Cathrine
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Drame, Romance, Jeunesse/YA
Sortie : 2016
Pages :252








Mon avis en bref :
Une lecture que j'ai moins aimé que prévu malgré le thème abordé qui nous touche et qui ne laisse forcément pas indifférent.






Quatrième de couverture

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther -sujet de tous ses fantasmes- se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un "plus si affinités"...

Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la "première fois". Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes...
A la place du coeur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'oeuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que "le monde peut bien s'écrouler") cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?



Mon avis

J'attendais avec impatience de pouvoir lire ce livre, car j'en entendais beaucoup parler, notamment grâce à sa couverture un peu particulière (le titre original ayant réellement été cousu à la main), mais surtout parce que ce livre aborde un sujet sensible que l'on n'oubliera jamais, celui des attentats de janvier 2015 en France. J'étais impatiente, mais également aussi un peu anxieuse de me replonger dans ces moments, à juste titre.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, et j'avoue avoir été charmée par sa manière d'aborder le sujet.

Bien sûr, c'était difficile de revivre presque minute par minute les événements qui se sont passés, au travers des yeux de Caumes, un jeune français, ainsi que de ses amis, car comme eux et comme beaucoup bien sûr, j'étais derrière ma télé en train de visionner et revisionner sans cesse ces images, ou de suive les informations sur mon téléphone. L'auteur nous propose donc une certaine réflexion sur le rôle des médias durant ce genre d'événements, même si pour moi, il n'aborde pas assez le sujet qui me paraissait vraiment important et intéressant.

Au-delà de ces événements tragiques, on suit également des moments plus heureux dans la vie de Caumes, qui vivra sa première véritable histoire d'amour, et qui va donc se sentir un peu coupable d'éprouver de la joie ou du bonheur alors que certaines personnes vivent l'inimaginable.

Malheureusement, ce livre ne m'aura pas autant plu que ce que j'espérais, non pas à cause de l'histoire étant donné que je savais dans quoi je m'embarquais, mais plutôt à  cause des personnages que je n'ai pas réussi à apprécier.

Je trouve que l'auteur en a trop fait de ce côté-ci. Il veut nous dépeindre les différentes classes sociales de la France, mais pour moi, on tombe du coup presque trop dans le cliché, avec l'arabe harcelé, la juive, le raciste, le riche ou le pauvre qui vit dans un quartier malfamé...

Je n'ai pas non plus vraiment apprécié le choix de l'auteur de donner à ses jeunes un langage trop caricatural, ils parlent le "verlan" (d'après mes souvenirs), sont souvent vulgaires, etc... Certes, je ne doute pas que pas mal de jeunes utilisent ce genre de langage, mais malheureusement pour moi, c'est un peu le truc qui m'empêche de rentrer totalement dans une histoire et de l'apprécier.

Cette lecture est donc un peu moyenne à mon goût, contrairement aux nombreux avis très positifs que j'ai pu lire.Mais malgré tout, j'ai aimé le choix de l'auteur de vouloir aborder un sujet si sensible, surtout pour un livre destiné à des jeunes, mais c'est important d'en parler. J'ai beaucoup aimé aussi les moments plus doux et beaux avec l'histoire d'amour entre Caumes et Esther, même si ça n'aura pas suffit à me faire vraiment adorer ce livre.



D'autres avis sur
Logo Livraddict

2 commentaires:

Twogirlsandbooks a dit…

Le sujet abordé dans ce livre ne peut que nous toucher mais c'est sûr que j'ai un peu de mal quand les personnages parlent le verlan... Ce livre reste à découvrir à mon avis ^^

Marine & Camille Le Puy des Livres a dit…

Ce langage en verlant me refroidit un peu mais j'ai réservé A la place du cœur à la médiathèque. Je suis toujours curieuse de le découvrir.

Enregistrer un commentaire