Mes derniers avis


vendredi 7 octobre 2016

Cadran

Auteur : Sébastien Bouchery
Editions : France Loisirs (Nouvelles plumes)
Genre : Thriller
Sortie : 2016
Pages : 342








Mon avis en bref :
J'ai passé un super moment avec ce thriller prenant du début à la fin, on n'a plus envie de le lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire.






Quatrième de couverture

Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu... Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer.
Alors qu'il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d'un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu'à son agence... Si ce n'est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme... il n'existe plus pour personne. Chez lui, c'est un parfait inconnu qui répond au nom de George Lawrence.
Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l'appel d'un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l'homme s'en prenne à ses proches.




Mon avis

Je ne connaissais pas du tout cet auteur auparavant, c'était donc une totale découverte pour ma part. 

L'histoire commence tranquillement, on suit Tony Stovac, un homme a la vie plutôt tranquille, alors qu'il se rend à l'enterrement de son frère mort dans un accident de voiture. Mais tout bascule lorsqu'il doit se rendre à son bureau pour envoyer un dossier à un client important, et que personne ne le reconnait ! Il est brutalement évacué des bureaux, et alors qu'il pensait à une blague, il s'aperçoit que sa propre famille et ses amis ne le reconnaissent pas non plus. Il reçoit un appel étrange d'un homme qui le prend pour un certain George Lawrence, et qui va lui ordonner de lui donner une clé USB qu'on lui a procuré la veille, sinon toute sa famille mourra...

C'est une course contre la montre que nous offre l'auteur, et l'on s'en aperçoit non seulement avec le titre et la couverture du livre, mais tout au long de l'histoire car la notion de temps revient extrêmement souvent, que ça soit au début des chapitres ou tout au long du récit, on sent que c'est quelque chose d'important.

Dès le moment ou l'on rentre dans cette histoire de changement de personnalité, il est vraiment très difficile de refermer le livre tant on a envie de savoir ce qui a bien pu se passer en l'espace de quelques heures, et d'avoir les réponses à toutes les questions que l'on se pose, tout comme Tony.

L'auteur joue avec nos nerfs du début à la fin, ce qui fait que j'ai imaginé mille et un scénarios tout au long de ma lecture, pour au final, être plutôt surprise par la fin.

Je n'ai absolument pas vu le temps passer durant ces 300 et quelques pages, les pages se tournent toutes seules, les chapitres sont plutôt courts ce qui fait qu'on avance vraiment rapidement dans l'histoire. Je n'ai pas ressenti de moment d'ennui, j'ai trouvé que l'auteur arrivait parfaitement bien à jouer entre les moments d'action, et les moments un peu plus calmes, mais avec des événements qui nous surprennent quand même, et c'est avec plaisir que l'on suit cet homme en quête de vérité qui tente le tout pour sauver ceux qu'il aime.

J'ai passé un très bon moment avec ce livre, même si je n'ai pas adoré non plus car j'ai trouvé que l'histoire était presque trop abracadabrantesque, il se passe quand même certaines choses que j'ai un peu moins cru possibles ou réalistes, même si la plupart du temps on y croit, comme un bon film qui nous surprend du début à la fin et qui nous laisse avec l'impression d'être comblés de n'avoir absolument rien vu venir.

Si le résumé vous intrigue, c'est sans hésiter que je vous recommande cette lecture qui vous fera sans conteste passer un bon moment.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire