Mes derniers avis


lundi 29 septembre 2014

Le Joyau

Auteur : Amy Ewing
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Science-Fiction
Sortie : 2014
Pages : 452









Mon avis en bref :
Une dystopie que j'ai beaucoup aimé, le concept des mères porteuses m'a beaucoup plu et j'ai adoré les personnages !





Quatrième de couverture

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.

Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...




Mon avis

Il me tardait vraiment de découvrir l'histoire de ce livre qui attire tout de suite le regard avec sa splendide couverture ! Et je n'ai vraiment pas été déçue de cette lecture.

Le Joyau, c'est l'histoire d'un monde où des jeunes filles sont enlevées à leur famille pour devenir des Mères-Porteuses, après qu'elles soient choisies par des familles très riches pour perpétuer leur descendance et obtenir un enfant parfait. Car ces jeunes filles, dont fait partie Violet, possèdent des pouvoirs qui leurs permettent d'avoir des enfants, mais également de modifier certaines choses dans le monde qui les entoure, et donc de modifier également l'apparence de leur enfant à naître ce qui est très recherché.

Violet va se retrouver dans la famille de la Duchesse du Lac, exposée comme une bête de foire auprès des autres familles ayant également fait l'acquisition d'une Mère-Porteuse, car la bataille fait rage entre les différents clans pour savoir qui est la famille la plus puissante et qui aura la meilleure descendance.

J'ai vraiment adoré cet univers et j'ai eu beaucoup de peine à lâcher ce livre étant prise par l'histoire dès les premières pages.

Violet est une jeune fille très attachante, la pauvre qui a été séparée de sa famille pour devenir un objet dont on se sert pour procréer, elle va vite se rendre compte qu'elle n'est désormais plus rien à part un numéro et qu'elle n'aura plus aucun droit sauf celui de se taire et d'obéir aux ordres de la Duchesse du Lac.

J'ai apprécié aussi le fait que les méchants de l'histoire, les riches, dont fait partie la Duchesse, ont un côté horrible, mais se révèlent également attendrissants par moment, comme s'ils n'avaient pas choisi de vivre cette vie, de devoir faire appel à une Mère-Porteuse, mais qu'ils ne savaient juste pas comment se comporter autrement. Il y a des passages émouvants entre Violet et la Duchesse, même si la plupart du temps elle se révèle insupportable et cruelle.

J'ai adoré découvrir les dons particuliers de Violet, elle qui est capable de modifier l'apparence des objets, de faire pousser des fleurs ou des branches d'arbre, de communiquer avec ce qui l'entoure, etc... J'ai vraiment hâte d'en savoir encore un peu plus dans le prochain tome.

Comme je l'ai dit, j'ai eu vraiment du mal à reposer ce livre tant les chapitres s'enchaînent vite et tant on a envie d'avancer dans l'histoire pour voir ce qu'il va bien pouvoir arriver à Violet. J'ai par contre été un peu surprise car je m'attendais à ce qu'il y ait plus de retournements de situation durant ce 1er tome. J'ai plus qu'adoré cette histoire, mais en refermant le livre je me suis rendue compte qu'au final il ne s'était pas forcément passé beaucoup de choses. Cela ne m'a pas dérangé car j'appréciais énormément suivre Violet dans sa nouvelle vie, les différents personnages de cette haute société, les dîners, les bals, les belles robes, la découverte des pièces de la "maison" de la Duchesse, les dons de Violet, l'univers musical que l'on retrouve aussi parfois etc...

Il me tarde vraiment de lire la suite, car ce 1er tome se termine en apothéose et c'était juste horrible de tourner la dernière page avec une fin aussi atroce...


D'autres avis sur
Logo Livraddict

1 commentaires:

Lavinia. a dit…

Zoup, dans ma wish! :)

Enregistrer un commentaire