Mes derniers avis




samedi 2 mai 2015

Pardonne-moi, Léonard Peacock

Auteur : Matthew Quick
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Contemporaine, Jeunesse
Sortie : 2015
Pages : 313









Mon avis en bref :
Une lecture très addictive, émouvante, on s'attache dès les premières pages à Leonard Peacock !






Quatrième de couverture

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Leonard Peacock. C'est aussi le jour où il dissimule une arme à feu dans son sac. Parce que, c'est décidé, il va tuer son ex-meilleur ami, puis lui-même, avec le P38 ayant appartenu à son grand-père. Mais il doit tout d'abord faire ses adieux aux quatre personnes qu ont le plus compté pour lui : Walt, son voisin littéralement obsédé par Humphrey Bogart, Baback, un camarade de classe violoniste virtuose, Lauren, la fille de pasteur dont il est amoureux, et Herr Silverman, qui enseigne l'histoire de l'Holocauste au lycée.

Leonard va parler à chacun d'entre eux, révélant progressivement ses secrets tandis que l'heure tourne et qu'approche le moment de vérité. 

Explorant sans fausse pudeur les choix impossibles auxquels Leonard se retrouve confronté, Matthew Quick nous offre une perspective unique sur une journée de la vie d'un adolescent perturbé.



Mon avis

Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Il faut dire que ce livre m'intriguait énormément, et je n'ai pas regretté de l'avoir commencé de suite puisque j'ai très rapidement accroché à cette histoire et à Leonard Peacock que j'ai trouvé hyper attachant !

Leonard est un garçon qui a décidé d'en finir avec la vie, mais avant cela, il se donne pour objectif de tuer son ancien meilleur ami. C'est une histoire que l'on suit avec beaucoup d'entrain car on a très envie de découvrir ce qui a bien pu se passer dans la vie de ce garçon pour qu'il décide de se suicider, et pourquoi la dernière chose qu'il souhaite accomplir, c'est de tuer son ancien ami.

C'est assez bizarre, car on ne peut pas s'empêcher d'adorer Leonard malgré le fait qu'il décide tout de même de tuer de sang froid une autre personne, on se doute qu'il y a eu quelque chose de grave derrière pour qu'il veuille en arriver là. C'est une lecture vraiment émouvante sur bien des points, que l'on découvre petit à petit en suivant la vie de Leonard. 

Par exemple le fait que sa mère a décidé de partir vivre dans une autre ville mettant son travail en premier plan dans sa vie, et laissant Leonard vivre tout seul dans leur ancienne maison familiale. Imaginez comme celui-ci doit se sentir seul et rejeté.

Leonard a bien quelques amis, mais ceux-ci en savent aussi peu sur lui que lui en sait sur eux. Par exemple, personne ne sait que c'est son anniversaire aujourd'hui et ça le rend bien triste, alors que c'est normal que les gens ne soient pas au courant s'il n'a prévenu personne. Leonard semble tellement seul dans sa vie qu'il tente par tous les moyens de trouver un certains réconfort et une présence autours des adultes qui l'entourent, comme son vieux voisin, ou son professeur d'histoire.

C'est un jeune garçon qui paraît vraiment incompris, qui ne s'amuse pas des mêmes choses que les enfants de son âge, qui réfléchi beaucoup plus loin, et malheureusement cela l'amène à se sentir souvent seul.

J'ai adoré suivre la journée de ce garçon si attachant, j'avais envie d'aller lui parler, de l'aider, car très vite on se rend compte que malgré tout ce que Leonard a vécu qui lui amène au choix qu'il a décidé de faire, ce n'est pas tellement cela qui est important, c'est juste qu'il ne sait plus quoi faire, il a l'impression que c'est la seule solution, alors que tout ce qu'il recherche au fond, c'est un peu d'attention de la part des personnes qui sont importantes pour lui, et de pouvoir juste confier ce qu'il ressent et ce qu'il a vécu. J'ai aussi beaucoup apprécié les sujets qui sont traités dans ce livre, mais je ne préfère pas les citer pour ne pas gâcher la surprise.

Un livre qui m'a beaucoup plu même si je suis juste un peu déçue par la fin, l'histoire se termine un peu trop abruptement à mon goût, j'aurais aimé en savoir plus même si je comprends très bien le choix de l'auteur. Peut-être que j'aimais tellement Leonard Peacock que je n'avais juste pas envie que le livre se termine, tout simplement...


Merci à la Collection R pour cette découverte !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

1 commentaires:

Emmanuelle Chandelier a dit…

Merci à toi pour cette chronique qui donne envie de lire ce livre!

Enregistrer un commentaire