Mes derniers avis




samedi 4 juin 2016

La vérité sur l'Affaire Harry Québert

Auteur : Joël Dicker
Editions : de Fallois (L'âge d'homme)
Genre : Policier, thriller
Sortie : 2012
Pages : 665








Mon avis en bref :
Une enquête que j'ai adoré suivre, même si j'ai trouvé de nombreux passages longuets et presque en trop.






Quatrième de couverture

A New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Québert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. 
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? 




Mon avis

Enfin, depuis le temps que j'entendais parler de Joël Dicker, que je voyais les gens autour de moi lire ce livre, après les nombreux articles de journaux, émissions de télévision, etc... Je me disais que c'était quand même un peu la honte d'avoir un auteur aussi connu venant de mon pays, et de ne pas encore avoir pris la peine de découvrir son écriture et son roman qui a fait tant parler de lui. C'est désormais chose faite, et je dois dire que je ne le regrette pas, car même si ce n'est pas non plus un coup de coeur et que j'ai été déçue par certains points, j'ai passé un excellent moment !

Dans ce livre, nous allons suivre Marcus, un jeune écrivain qui a connu un énorme succès en sortant un livre, mais il a beaucoup de peine à continuer sur sa lancée et à sortir un second roman. Il va donc demander l'aide d'Harry Québert, un écrivain dont la renommée n'est plus à faire, qui a toujours été un peu son mentor, qui lui a donné l'envie d'écrire un livre (même si Marcus a toujours voulu être un écrivain riche et célèbre, lui-même le dit tellement souvent dans le livre que du coup j'ai trouvé ce personnage un peu agaçant et trop imbu de lui-même). Mais les choses ne se passent pas comme prévu, car quand Harry invite Marcus à venir passer quelques jours chez lui dans sa superbe maison du New Hampshire, une affaire vielle de plus de 30 ans va ressurgir, lorsque l'on découvre, enterré dans le jardin d'Harry, le squelette de Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans qui avait disparue du jour au lendemain. Marcus va tout faire pour faire innocenter son ami de toujours, et ainsi trouver peut-être un nouveau sujet d'écriture...

Ce que j'ai le plus aimé dans cette histoire, c'est le contexte. On a droit à des passages de 1975, et d'autres dans le présent, et j'ai adoré suivre Marcus dans son enquête dans une petite ville typique des Etats-Unis (en tout cas d'après l'idée que je m'en faisais), là ou tout le monde se connaît, ou plutôt pense se connaître, car tous on des secrets qu'ils pensaient enfoui, mais l'histoire de la petite Nola va faire ressurgir les secrets les plus sombres de chacun. Et j'ai adoré avoir l'impression de connaître tel ou tel personnage, tout comme Marcus, et découvrir au fil des pages qu'en fait il n'en est rien. J'avais un peu l'impression de regarder un vieux film policier extrêmement prenant tant on a l'impression que la fin va être énorme.

C'est un livre assez conséquent de 660 pages, et dans ces cas il y a toujours le risque que l'auteur se perde un peu dans des descriptions trop longues, ou dans des passages inintéressants, et malheureusement je dois dire que pour moi ça a été le cas. Cette lecture s'est finalement révélée un peu en dents de scie, car il y a des passages où j'étais à 100% plongée dans l'histoire que j'en aurais été incapable de lâcher le livre, et à d'autres moment tout retombe et on se retrouve avec des passages où je m'ennuyais, peut-être parce que j'avais vraiment très envie de découvrir le fin mot de l'histoire.

La relation entre Harry et Marcus est intéressante à suivre, mais j'avoue qu'au bout d'un moment je n'en avais que faire de découvrir certains passages de leur vécu ensemble, ou alors certains passages sur l'élection présidentielle aux Etats-Unis...

J'ai vu que pas mal de personnes étaient déçues car elles avaient deviné la fin rapidement, j'avoue que pour moi ça n'a pas été du tout le cas, j'ai été surprise du début à la fin, je suis tombée de haut parfois, et j'ai passé pratiquement tout le livre à changer d'avis sur le tueur. Même si au final, la révélation arrive petit à petit donc il n'y a pas vraiment un grand choc et au moment ou Marcus résout son enquête, on a quand même déjà trouvé de qui on parlait. De plus, j'aurais aimé que cela soit un autre personnage, au final je suis presque déçue du qui, du pourquoi, et du comment, sans doute car j'avais de très grosses attentes sur ce livre notamment à cause de son énorme succès.

J'ai beaucoup apprécié l'écriture de Joël Dicker, et j'ai vraiment hâte de lire "Le livre des Baltimore", qui attend déjà sur la table de mon salon.


D'autres avis sur

3 commentaires:

once writer and her reading a dit…

Ce livre fais très envie mais j'ai peur d'être déçu malheureusement

twogirlsandbooks a dit…

J'entends beaucoup parler de ce livre en ce moment mais malheureusement, il ne me tente pas trop. Je ne suis pas fan des romans policiers...

Frankie a dit…

Je n'avais pas deviné non plus l'identité du coupable et ça ça m'a beaucoup plu, même si les ficelles pour en arriver là sont un peu grosses :)

Enregistrer un commentaire