Mes derniers avis


jeudi 18 juillet 2013

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Auteur : Ruta Sepetys
Editions : Gallimard (Scripto)
Genre : Jeunesse, Historique
Sortie : 2011
Pages : 412









Mon avis en bref :
Une histoire poignante et émouvante qui m'a remplie d'émotions diverses, allant du rire aux larmes.







Quatrième de couverture

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d'un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l'écriture.




Mon avis

"Ils m'ont arrêtée en chemise de nuit.
Quand je repense à cette terrible nuit, je suis bien obligée d'admettre que les signes avant-coureurs n'avaient pas manqué : on avait brûlé des photos de famille dans la cheminée ; tard dans la soirée, j'avais surpris Mère à coudre à l'intérieur de la doublure de son manteau ses plus beaux bijoux et ses plus belles pièces d'argenterie ; Père n'était pas rentré de son travail. Mon petit frère, Jonas, posait des questions. J'en posais, moi aussi, mais peut-être refusais-je à reconnaître les présages de la catastrophe. En réalité, mes parents avaient l'intention de prendre la fuite, ce que je ne compris que plus tard.
Ils n'ont pas prit la fuite. Nous avons été arrêtés."


Quel livre choc, bouleversant, émouvant, mais dont on n'arrive pas à décoller les yeux tellement l'histoire est prenante, tellement on a envie de savoir comment tout se terminera, que se passera-t-il dans la vie de cette Lina...

J'ai toujours été très intéressées par les livres de fiction ou les témoignages retraçant l'histoire de la guerre de 39-45, mais c'était la première fois que je lisais un livre retraçant l'histoire plutôt à travers le pouvoir de Staline, du côté de la Lituanie, et des déportés vers la Sibérie, pour aller travailler dans les camps du Goulag tout comme des dizaines de millions de personnes.

Ici, c'est un récit de fiction, mais j'ai bien eu du mal à m'en rendre compte tant les éléments semblent réels, je veux dire, je sais que ça c'est passé, mais j'avais vraiment l'impression de lire le journal de la jeune Lina, et d'être auprès d'elle dans ce camp soviétique. L'auteur semble avoir énormément travaillé le sujet, et sa grand-mère ayant vécu la situation comme Lina aidant, les descriptions sont vraiment bien faite, j'ai ressenti toutes les émotions qu'elle voulait nous transmettre, j'ai eu peur, j'ai eu une boule au ventre, mais j'ai également réussi à avoir le sourire aux lèvres parfois, comme si même à travers ces événements horrible, le lecteur arrive parfois à se contenter de petits événements et à sourire à certains événements de la vie, en essayant de faire abstraction de tout le reste. Aussi, je me suis souvent imaginée à la place de ces déportés, me demandant si j'aurais pu survivre à tous les événements qu'ils endurent ou pas.

J'ai adoré tous les personnages de ce roman, sans exception ! Chacun à sa propre personnalité, exactement comme on trouve de tout dans la vraie vie, la femme un peu énervante, le vieux grincheux qui fait peur aux enfants, la jeune mère qui s'occupe de tout le monde comme si tous étaient ses propres enfants, les liens qui se créent, l'amour qui naît parfois...

C'est au moment ou j'ai refermé le livre que je me suis rendue compte de la force du titre et que la couverture du livre a pris tout son sens par rapport à l'histoire. Il n'aurait pas pu y avoir plus belle couverture et plus beau titre pour résumer l'histoire de ce roman.

Un livre que je recommande à tous, bien que difficile, il mérite d'être lu. Un livre que j'aurais beaucoup apprécié lire durant mes cours d'histoires à l'école également.



D'autres avis sur
Logo Livraddict

28 / 60

6 commentaires:

Emilie Mily a dit…

C'est un livre qui est dans ma wish-list et qui après avoir lu ton avis me donne encore plus envie .

labulledelicou a dit…

oh, ton avis donne carrément envie. Je sens que ma wish list va s'agrandir encore un peu... ;)

Julie a dit…

Un livre qui me tenterait bien mais pas pour l'instant car c'est triste et j'ai bien envie de lire des livres un peu plus joyeux en ce moment.
J'aime bien faire, comme toi, un parallèle entre couverture et histoire :)
Merci pour ton avis !

Yumiko a dit…

Il est dans ma PAL :) J'espère chaque fois réussir à le sortir, mais d'autres lui passent toujours devant. Il va vraiment falloir qu'il se mette en haut de la pile!

Hélène Ptitelfe a dit…

Tout à fait d'accord, un livre qui pourrait être étudié à l'école! Pfiou, je suis contente d'avoir pu le finir d'une traite ^^ Maintenant, je vais pouvoir lire Big Easy ^^

milly jess a dit…

il m'a toucher avec une tel force. Un roman poignant, émouvant, touchant dont j'en ressort toute chamboulé, bouleversée.Tellement chamboulé que les mots me manque pour bien m’exprimai ....

Enregistrer un commentaire