Mes derniers avis




vendredi 21 mai 2010

La maison des feuilles



Quatrième de couverture

" Je fais encore des cauchemars. D'ailleurs, j'en fais si souvent que je devrais y être habitué depuis le temps. Ce n'est pas le cas. Personne ne s'habitue vraiment aux cauchemars. " Ainsi parle Johnny Errand au seuil de cette Maison des feuilles, et de poursuivre sa mise en garde : " Ca ne se produit pas immédiatement, mais sans prévenir vous vous apercevrez que les choses ne sont pas telles que vous pensiez qu'elles étaient. " Livre subversif, livre défendu, le lecteur est prévenu... et bien entendu tenté. Dans son introduction, Johnny explique comment il a trouvé un mystérieux manuscrit à la mort d'un vieil homme aveugle, décidé de le mettre en forme et de l'annoter de façon très personnelle. Le texte se présente comme un essai sur un film, le Navidson Record, réalisé par Will Navidson, un photoreporter, lauréat du prix Pulitzer. Will, qui vient d'emménager avec sa famille dans une maison en Virginie, filme son installation, réalisant une sorte de " home movie ". Tout s'annonce bien jusqu'à ce qu'il découvre une pièce qui jusqu'alors n'existait pas. Passé l'étonnement, il se rend à une évidence troublante : la maison est plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur. Navidson tente d'explorer les lieux mais, après avoir manqué se perdre, il engage des explorateurs professionnels. L'horreur commence alors. Aussi bien pour les membres de l'expédition que pour le lecteur - lui-même égaré dans le dédale des notes qui envahissent les pages comme un lierre maléfique. Que cache la maison ? Quel est ce grondement qu'elle émet de temps en temps ? Pourquoi Johnny a-t-il ces cicatrices ? Pourquoi le manuscrit de Zampano semble-t-il le rendre fou ? A la fois jeu de piste, récit fantastique, dérive personnelle, essai faussement académique, La Maison des feuilles a pour effet de changer progressivement le lecteur en apprenti sorcier, monteur de salle obscure, détective amateur, spectateur. Une lecture littéralement habitée.


Mon avis

Défi : Lecture que l'on ne s'imaginerait pas lire, organisé par Lexounet sur Livraddict. L'un de mes deux choix de genre de livre que je ne m'imaginerais pas lire, j'avais choisi "horreur". J'ai donc été défiée par venzo2b avec ce livre, La maison des feuilles".

Pour être claire, j'ai été très surprise par ce livre. En effet, en le feuilletant, je me suis aperçue que certaines pages contenaient juste une phrase qui traversait le livre. Ou alors un ou deux mots sur une page. Parfois la police d'écriture était différente. Bref, je me posais des questions :)

C'est donc l'histoire d'un homme, Johnny Errand. A la mort d'un vieil homme, lui et son ami découvrent un étrange manuscrit. Johnny décide donc de le prendre et de le lire...

Le manuscrit parle d'un homme, Will Navidson qui décide de faire un film sur son emménagement dans une nouvelle maison avec sa femme et leurs deux enfants. L'histoire de ce film, Le Navidson Record, est donc raconté au travers de ce manuscrit. Au départ, cet homme qui voulait raconter un simple emménagement, se rendra compte que cette maison est bien plus mystérieuse qu'ils ne se l'imaginaient. Et pour cause, ça vous arriverait, à vous, de rencontrer d'étranges personnages dans votre maison de vous rendre compte qu'elle contient plus de pièce que vous n'aviez remarqué au départ et de vous y perdre durant des jours et des jours ?

On se retrouve avec un livre très étrange, qui raconte à la base donc l'histoire du film créé par Will Navidson, mais il y a aussi énormééééément de notes de bas de pages (et certaines sont longues de plusieurs pages) puisqu'on peut lire aussi les annotations faites par le vieux monsieur qui possédait le livre en premier et aussi des annotations écrites par Johnny Errand.

Cette lecture est donc une sorte de casse-tête, ou il faut tourner le livre dans divers sens pour lire les phrases, il faut revenir parfois en arrière sur des notes pour comprendre certaines choses, il faut s'y retrouver dans les histoires écrites par ces 3 personnages (Wil Navidson, le vieux monsieur décédé et Johnny Errand), mais l'histoire est très prenante et les pages qui ne contiennent que quelques mots ou phrases sont perturbantes !

Rien que la première phrase : "Ceci n'est pas pour vous" est troublante :) On se dit que ça commence bien !

Au fur et à mesure de cette lecture, on se retrouve plongé dans cette étrange maison, et puis aussi dans la vie de Johnny, car le livre finit par lui donner des cauchemars, à le troubler et à le rendre petit à petit fou. Quand il se met à lire, il se rend compte que les heures passent étrangement vite. C'est ainsi que, parfois, après une lecture, il remarque qu'il s'est écoulé peut-être 24h depuis le commencement de sa lecture... Tout est donc très étrange...

Au final, comme je suis vraiment peureuse, je ne suis peut-être pas très objective, mais je me suis quand même trouvé un autre livre à lire le soir avant de m'endormir parce que je me fais vite des films et je n'avais pas envie que le livre me reste dans la tête en m'endormant. Je l'ai trouvé très bien, mystérieux, et puis il m'a fait parfois frissonné d'angoisse, tout est très bien mis en scène ! On oublie carrément que c'est un livre écrit par un auteur, on dirait vraiment qu'on tient le vrai manuscrit dans les mains et c'est perturbant :)

Une très bonne découverte pour moi, mais je suis contente de passer maintenant à une lecture peut-être plus joyeuse ;)

En tout cas, je vous le recommande si vous aimez ce genre de livre !


La Maison des Feuilles
Mark Z. Danielewski
Editions Denoël
Publié en 2002
710 pages

Note : 7/10

9 commentaires:

venzo2b a dit…

Heureuse de voir que ce livre ne t'a pas laissée insensible. Ta critique tombe juste : c'est plus un carnet ou journal intime. Je l'avais lu il y a un bon moment et je crois que je vais essayer de me le procurer pour le relire. Merci d'avoir relevé ce défi en tout cas.

Anne Sophie a dit…

A priori je ne sais pas si j'aimerai... mais peut etre que je tenterai l'aventure :)

AzArIeL a dit…

Merci venzo2b pour cette bonne découverte :)

On a montré ce livre à pas mal de personnes et ils sont tous très intéressés rien que de tourner les pages ^^

Pauline a dit…

Il me faut ce livre! Il est dans ma lal depuis un moment! :D J'en ai beaucoup entendu parler à la fac.

AzArIeL a dit…

Chouette, j'espère qu'il te plaira :)

Lexounet a dit…

Très content que du positif ressorte de challenge, moi non plus ce genre me fait un peu peur mais je compte bien remédier à cela.
Bonnes lectures à venir :)

AzArIeL a dit…

Oui, ça nous permet toujours des découvertes :) Merci pour ton commentaire Lexounet.

calypso a dit…

Depuis le temps que je veux le lire !!!

AzArIeL a dit…

N'hésite pas calypso :)

Enregistrer un commentaire