Mes derniers avis


dimanche 15 juin 2014

Praërie, tome 1 : Le monde des Sinks

Auteur : Jean-Luc Marcastel
Editons : Scrineo
Genre : Aventure, Science-fiction
Sortie : 2014
Pages : 446








Mon avis en bref :
J'ai beaucoup apprécié découvrir le merveilleux monde des Sinks, des petits hommes vivants dans l'univers de Praërie.






Quatrième de couverture

En 1994, un centre de recherche et un village entier disparaissent mystérieusement dans une petite vallée du sud de la France, sans laisser de traces... Vingt ans plus tard, le lieutenant Vincent Marty est envoyé sur les lieux dans le plus grand secret. Objectif : récupérer les travaux de ce laboratoire perdu... des travaux portant sur la miniaturisation. Plus facile à dire qu'à faire, quand on vous réduit à la taille d'une fourmi et que vous disposez de seize heures pour vous frayer un chemin dans la plus impitoyable des jungles, calquée sur le modèle du règne animal et des êtres déracinés qui trouveront avec lui le chemin de leur humanité.



Mon avis

Tout d'abord un grand merci à Livraddict et aux éditions Scrineo pour ce partenariat. Et merci aussi à ma copinaute Paradiseandco pour m'avoir proposé une lecture commune avec ce livre (bon même si j'ai terminé le livre beaucoup plus tard qu'elle^^).

Je connaissais déjà Jean-Luc Marcastel avec son livre "Le dernier hiver", que j'avais beaucoup aimé. Il me tardait de découvrir un tout autre univers puisqu'ici on se retrouve dans le monde de Praërie, à suivre des Sinks, de petits hommes ne mesurant pas plus d'un demi centimètre.

Et c'est vraiment ce que j'ai adoré tout au long de ce livre ! La découverte de tout un peuple qui ressemble aux humains traits pour traits, mis à part leur petite taille, mais qui change tout justement. On ne se rend pas compte de toute la vie qui se passe à nos pieds, dans l'herbe ou ailleurs, mais que l'on ne voit pas. Pour les Sinks, un petit bout de jardin ressemble plus à une énorme forêt avec toutes sortes de créatures différentes, des insectes, des araignées... Toutes plus dangereuses les unes que les autres.

Le peuple des Sinks est en effet très proche de ces différentes créatures, tout tourne autour de celles-ci, et de la chasse, car c'est un perpétuel effort pour rester en vie, et pour se faire respecter de leurs congénères en montrant de quoi ils sont capables en tuant les insectes les plus dangereux. 

Dans ce monde, nous suivons en particulier Lo'Hiss, un jeune chasseur qui s'apprête à passer le rite qui l'aidera à se faire respecter de toute la tribu après avoir tué l'un des insectes les plus redoutable. Nous suivons également plus particulièrement Vincent, qui lui est un humain parti à la recherche d'indices sur la disparition d'un laboratoire de recherche sur le minuscule, des années auparavant. Il se retrouvera donc pas plus grand qu'un sink, dans cette univers qu'il ne connaît pas du tout, et il va devoir apprendre à cohabiter avec les sinks et avec Lo'Hiss.

Tout y est différent et j'ai vraiment adoré découvrir ce peuple et les différences de mode de vie par rapport à nous. Le temps n'est pas du tout le même, leurs journées sont rythmées par les chasses, par les diverses croyances qu'ils ont, la magie qui fait partie de leur vie, leur langue qui est totalement différente... C'est tout un univers créé par Jean-Luc Marcastel que j'ai particulièrement adoré. Au début j'ai pensé un peu au film "Chérie j'ai rétréci les gosses", que j'ai vu des tonnes de fois plus jeune, et j'adorais justement le fait de suivre des humains d'une taille minuscule, exactement ce qu'on vit dans le livre avec les Sinks, vis-à-vis des insectes qui sont du coup énormes et très dangereux (déjà que personnellement j'en ai peur alors qu'ils ne sont pas de ma taille...), des différents éléments comme l'eau, le soleil, certaines choses humaines qu'ils ne connaissent pas du tout, etc...

J'ai adoré aussi retrouver la plume de l'auteur, qui a un côté poétique dans sa manière de raconter les détails de ses univers, j'ai vraiment eu l'impression de m'immerger petit à petit dans Praërie justement.

L'histoire en elle-même mis à part la découverte des sinks est intéressante, mais n'a rien de très particulier, c'est en quelque sorte une guerre entre différents membres des sinks pour qui sera le plus fort, et il y a également la quête de Vincent qui a un temps limité afin de découvrir ce qui est arrivé au laboratoire de recherche. J'ai bien aimé mais j'ai trouvé par moment certains passages un peu longuets du coup.

Je tiens également à parler du livre, qui est tout simplement magnifique, et à la fin, on a droit à un très beau dossier sur l'univers de Präerie, avec toutes les créatures que l'on rencontre tout au long du livre, car les insectes n'ont pas le même nom que ceux que l'on connaît, et également beaucoup d'informations sur les Sinks, avec des illustrations, j'ai trouvé ce dossier très bien fait et très joli également !

Il me tarde vraiment de lire la suite, d'autant plus que la fin nous donne vraiment envie d'en savoir plus et de découvrir comment les différents personnages vont évoluer et se sortir des différentes situations périlleuses qui leur sont arrivé dans ce 1er tome.



D'autres avis sur
Logo Livraddict

2 commentaires:

Paradiseandco a dit…

Hahaha moi aussi j'ai peur des insectes, mais on a géré la lecture de Praërie :)

Léa Touch Book a dit…

Ce livre a l'air sympa ! :)

Enregistrer un commentaire