Mes derniers avis




mercredi 16 mars 2016

The Book of Ivy, tome 1

Auteur : Amy Engel
Editons : Lumen
Genre : Science-fiction, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 342









Mon avis en bref :
Un premier tome que j'ai bien aimé avec une histoire entrainante du début à la fin malgré quelques longueurs.





Quatrième de couverture

Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.
J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fil du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? A la fois histoire d'amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.



Mon avis

Depuis le temps que ce livre me faisait envie, avec sa superbe couverture, son résumé intriguant, et surtout le nombre d'avis positifs que j'ai pu voir à son sujet, je me suis enfin décidée à le sortir de ma PàL. Même si je suis loin du coup de coeur que beaucoup ont eu, ce 1er tome n'en reste pas moins une bonne lecture divertissante pour moi.

J'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel évolue Ivy. Après une guerre nucléaire, il ne reste plus que quelques milliers d'habitants répartis en deux clans qui tentent de faire la paix. Pour garder ce lien de paix, tous les ans, un garçon et une fille de chacun des deux clans sont mariés afin de ressouder les liens et la confiance des gens quand à cette nouvelle façon de gérer le pays.

C'est ainsi qu'Ivy se retrouve du jour au lendemain, mariée à Bishop, le fils du président. Elle devra tenter de jouer le rôle de la femme parfaite afin de gagner la confiance de Bishop, car sa mission est tout autre, sa famille la désignée pour tuer Bishop, afin que son père ne soit plus président et que le père d'Ivy puisse reprendre la place qu'il convoite tant. Mais Ivy va petit à petit douter de tout ce qu'on lui a appris depuis son enfance, et du bon ou du mauvais côté des gens.

J'ai vraiment bien apprécié cet univers donc, même si pour moi il manque encore beaucoup d'éléments sur les événements passés qui ont menés à cette situation, et sur le côté "politique" de cette nouvelle organisation avec le nouveau président et les deux différents côtés de la ville, avec les gens plus pauvres comme Ivy, et les gens plus riche comme Bishop.

J'ai apprécié les personnages que l'on suit, surtout Bishop. Au départ, Ivy le voit comme le méchant garçon qui n'en à rien à faire d'elle ou de son "peuple", mais petit à petit, elle va oublier tout ce qu'on lui a dit, et apprendre à réellement le connaître. Je l'ai trouvé tellement touchant, il n'a pas eu droit à l'amour de sa mère, il s'en fiche complètement d'être le fils du président. Lui, tout ce qu'il veut, c'est profiter de la vie, vivre des choses simples et belles, comme le simple fait de pouvoir voir l'océan. J'ai vraiment eu un petit coup de coeur pour ce personnage au fil des pages.

Tandis que même si j'ai apprécié Ivy, j'ai souvent été déçue et (très très) énervée par son comportement. Certes elle a  un peu subit un lavage de cerveau depuis son enfance, mais même, ça se voit comme le nez au milieu de la figure que tout ce qu'on lui raconte est pure mensonge, et elle continue de douter des gens biens et de faire confiance aux mauvaises personnes, et parfois je n'ai vraiment pas compris ce qu'il se passait dans sa tête.

Le côté plus négatif que j'ai ressenti durant cette lecture, c'est clairement le manque d'action tout au long du livre. On se contente de suivre l'histoire entre Ivy et Bishop, histoire que j'ai beaucoup aimé je ne dis pas le contraire. Mais j'aurais apprécié avoir quelques moments d'action, plus tendus, qui nous donnent vraiment envie d'en savoir plus sur l'histoire. Alors que là, on se contente un peu d'attendre le seul fameux truc qui ne viendra forcément qu'à la fin du livre pratiquement. 

Au final, j'ai passé un bon moment avec ce 1er tome qui se lit très vite, et il me tarde de lire la suite, en espérant que les points plus négatifs auront disparus dans le 2ème tome. Mais je pense que vu la fin, l'histoire prendra un tournant totalement différent et qu'on aura droit à de belles choses intéressantes !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

4 commentaires:

twogirlsandbooks a dit…

Après toutes les chroniques positives, j'ai bien envie de découvrir cette histoire :)

The Witch Library a dit…

Ah lalala si tu savais... ça fait deux fois que je passe devant le stand de la maison d'édition, d'abord au Salon de Montreuil puis au Salon du livre de Paris... et à chaque fois j'hésite mais ne l'achète pas. Pourquoi ? Je ne sais pas... peut-être que c'est parce que je ne suis pas une grande fan de dystopie. En fait, je n'en ai jamais lue, j'ai seulement visionné quelques films... Il faudrait vraiment que je me lance et ton avis me donne envie. Bon c'est décidé, la prochaine fois que je passe devant, je me l'achète !

AzArIeL a dit…

J'espère que vous apprécierez ce 1er tome du coup ! :)

Thallia a dit…

Je le lis ce mois-ci, j'espère qu'il va me plaire ! :)

Enregistrer un commentaire