Mes derniers avis


vendredi 29 janvier 2016

In the After, tome 2: In the End

Auteur : Demitria Lunetta
Editions : Lumen
Genre : Science-fiction, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 405









Mon avis en bref :
Un peu déçue par cette suite et fin, d'autant plus que j'avais vraiment adoré l'univers du 1er tome... 






Quatrième de couverture

Trois mois se sont écoulés depuis qu'Amy s'est échappée de New Hope. Depuis qu'elle a vu Baby ou Kay ou Ray pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d'être "sauvée" et emmenée dans ce qu'elle croyait être un endroit sûr. Même alors qu'elle recherche de nouvelles provisions, la voix de son ancienne camarade Kay retentit grâce à l'oreillette qu'elle possède depuis son départ. Et, d'un ton désespéré, Kay lui murmure quatre mots, qu'Amy espérait ne jamais entendre : Dr Reynolds détient Baby. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur qui a aidé à  la fin du monde. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu'à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken -le frère de Kay- car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits. Le moindre faux pas coûterait non seulement la vie de Baby et d'Amy, mais menacerait également la survie des gens dans le Monde d'Après.



Mon avis

Le 1er tome avait été une excellente surprise puisque j'avais presque eu un coup de coeur pour cette histoire. Je n'ai donc pas attendu longtemps avant de lire ce 2ème et dernier tome afin d'avoir la conclusion de cette saga, d'autant plus que les avis parlaient souvent d'un tome encore meilleur que le 1er. Malheureusement je n'ai pas été vraiment de cet avis puisque ce 2ème tome est plutôt une déception de mon côté...

Nous sommes de retour à la vie extérieur aux côtés d'Amy, à nouveau seule après qu'elle ait laissé Baby, la pensant en sécurité, alors que très vite, Amy va recevoir un message de son amie, Kay, qui l'informe que Baby est en danger, et que la seule façon de l'aider et de se rendre à une ville de rescapés du nom de New Hope. Ce tome se déroule donc pratiquement tout le temps dans cette ville dans une ancienne prison, avec tout un tas de survivants dont certains que l'on découvrira un peu plus en détail.

Je pense que ce qui m'a vraiment déçue dans ce tome, c'est que vu le début de l'histoire, je m'attendais à une grande bataille entre Amy, et le Dr qui la retenait, et d'autres personnages connus dans le 1er tome, pour qu'elle puisse retrouver Baby, mais en fait j'ai l'impression que je n'ai rien eu de tout cela... Et je dois dire que je ne comprends toujours pas les choix de l'auteur. Ce tome nous décrit en gros la vie d'Amy à New Hope, sa rencontre avec certains survivants, comment se déroule la vie dans cette ancienne prison, des recherches médicales sur le virus, mais rien de vraiment concret pour Amy et Baby. J'ai eu l'impression que ce tome se concentrait plus sur le fait que l'auteur voulait nous amener à une fin de cette invasion extra-terrestre, et on se concentre plus sur ce côté que vraiment sur les sujets du tome précédents, qui restent pour beaucoup sans réponse..

Ce que j'ai apprécié dans ce tome, c'est la relation d'Amy avec un garçon du nom de Jacks dont elle va faire la connaissance dès son arrivée, qui va l'accueillir dans sa petite cellule (qui servent de chambre aux survivants) et l'aider dans sa quête de retrouver le Dr Ken. Je l'ai trouvé vraiment gentil avec Amy, compréhensif avec elle malgré le fait qu'elle lui donne extrêmement peu d'éléments sur tout ce qu'elle a vécu auparavant et pourquoi elle doit faire telle ou telle chose pour sauver Baby.

Il y a aussi une histoire avec un survivant en particulier qui est soupçonné d'avoir tués des jeunes femmes, et qui voudra s'en prendre à Amy dès son arrivée, donc elle devra s'en occuper durant une partie de l'histoire également. Et j'ai trouvé toute cette histoire inutile et sans aucun intérêt pour vraiment faire avancer les choses.

Je ne sais pas, je m'attendais peut-être tellement à autre chose que je n'ai pas réussi à apprécier les histoires dans New Hope que l'auteur nous racontait, j'avais surtout envie de lui dire :"ok mais on s'en fou il faut vite qu'elle sorte et que les événements du 1er tome se poursuivent et qu'elle sauve Baby, etc...".

La fin n'est pas si mal mais l'auteur nous donne beaucoup trop peu d'éléments pour qu'on ait vraiment l'impression d'une vraie fin. Je trouve parfois sympa de nous laisser imaginer comment tout se finira, mais ici c'est trop, plusieurs jours après ma lecture j'ai l'impression que l'histoire n'est pas du tout terminée et j'ai même du aller vérifier si c'était bien un dyptique. Par exemple dans le 1er tome il y a une histoire avec Amy et un garçon, et dans ce tome tout est oublié pratiquement et il y a une histoire avec un autre, comme si c'était pas la suite du 1er tome mais que ça se passait 10 ans plus tard.

Bref, vous l'aurez compris, je suis un peu déçue de cette suite, même si j'ai bien aimé le début qui me laissait à penser que ce second tome serait tout aussi excellent que le premier, je suis un peu retombée de mon nuage...


D'autres avis sur

jeudi 28 janvier 2016

Tous nos jours parfaits

Auteur : Jennifer Niven
Editions : Gallimard
Genre : Drame, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 377








Mon avis en bref :

Malheureusement je n'ai pas été aussi touchée que prévu, mais l'histoire aborde malgré tout un sujet sensible comme celui du suicide.






Quatrième de couverture

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa soeur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante: l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.



Mon avis

Je me suis décidée à sortir ce livre de ma pal après avoir lu les différents avis sur Livraddict, et je pense malheureusement que je n'aurais pas du tout, car au final, j'attendais trop de cette lecture, trop d'émotions, trop de frissons, trop de tout, et j'ai très vite été déçue de voir que sur moi ça ne marchait pas vraiment, et que je n'ai pas assez réussi à m'attacher aux personnages pour être vraiment bouleversée par ce qui leur arrive (même si bien évidemment j'ai été touchée par cette histoire, je n'ai quand même pas un coeur de pierre).

Tous nos jours parfaits c'est donc l'histoire de deux ados qui se retrouvent par le hasard de la vie, alors qu'ils sont sur  un clocher près à mettre fin à leur vie remplie de douleur et de peine.

Alors que Finch convainc Violet de redescendre avec lui, ils vont petit à petit entretenir une amitié, et même une histoire d'amour, qui va les aider à se raccrocher à la vie même lorsqu'ils ont l'impression que tout va mal.

Les deux ont eu des idées suicidaires, mais j'ai vraiment ressenti une grande différence entre ces deux personnages. Violet vit une énorme tristesse après que sa soeur soit morte dans un accident de voiture alors qu'elle-même conduisait et qu'elle a survécu donc elle se sent coupable de la mort de sa soeur. Mais grâce à Finch, elle va surmonter ce deuil et redécouvrir que la vie peut être belle.

Tandis que pour moi, la douleur de Finch était bien plus profonde, non pas qu'il souffrait plus, mais c'était plus ancré en lui, même lorsqu'il vivait des moments heureux, il ne pouvait pas s'empêcher de penser encore et toujours que la vie était trop difficile pour lui et que malgré ce qu'il ressentait pour Violet, que c'était peut-être plus simple de juste tout abandonner.

Je n'ai malheureusement pas réussi à vraiment m'attacher à ces deux personnages, même si j'ai bien sûr trouvé leur histoire émouvante, d'autant plus qu'il y a vraiment des passages très bien écrits, poétiques, mais je suis finalement restée en retrait de leur histoire, et c'est sans doute pour cela que je n'ai pas été autant touchée par cette lecture que la plupart des gens qui l'ont lu.

J'attendais sûrement trop de ce livre et peut-être aussi que je ne l'ai pas lu au bon moment, mais je pense qu'il ne me laissera vraiment pas un souvenir inoubliable malheureusement...

D'autres avis sur
Logo Livraddict

mercredi 27 janvier 2016

Puzzle

Auteur : Franck Thilliez
Editions : Fleuve Noir
Genre : Thriller
Sortie : 2013
Pages : 430









Mon avis en bref :
Un thriller vraiment excellent avec une fin surprenante, et une ambiance à vous glacer le sang !







Quatrième de couverture

Et si on vous demandait de mourir... dans un jeu ?

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d'un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l'entrée, et dont on ne sait même pas s'il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu'un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d'Ilan en lui annonçant qu'elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l'univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu'ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l'aventure, Ilan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C'est alors qu'ils découvrent la règle numéro 1 : "Quoiqu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu", rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu -un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong- de la règle numéro 2 : "L'un d'entre vous va mourir".

Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Ilan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire...

Et Paranoïa peut alors réellement commencer...




Mon avis

Même si j'ai pratiquement tous les livres de Franck Thilliez dans ma pal, je n'avais lu que Vertige, et je me demande encore ce que j'ai attendu avant de me plonger dans un nouveau livre de cet auteur puisque j'avais énormément aimé Vertige, et que j'ai tout autant aimé Puzzle, qui m'a lui aussi fait tourner la tête de bien des façons dans une ambiance à vous glacer le sang.

L'action de Puzzle se situe dans un ancien hôpital psychiatrique dans les Alpes. Nous allons suivre 8 joueurs qui participent à un jeu qui prévoit de leur faire affronter leurs plus grandes peurs afin de gagner une grande somme d'argent, et nous suivons plus particulièrement Ilan et son ex petite amie Chloé qui décident de participer ensemble au jeu.

L'ambiance est des plus lugubre, et c'est tellement bien décrit que l'on se croirait vraiment dans un vieil hôpital psychiatrique abandonné dans la montagne et qui nous fiche la chair de poule. En tout cas c'est vraiment ce que j'ai ressenti depuis le moment ou nos deux personnages principaux rejoignent cet hôpital, jusqu'à la toute fin de l'histoire.

L'auteur arrive merveilleusement bien à nous faire douter de tout ce qu'il se passe, et de tout le monde. Je suis passé par mille scénarios différents tous plus improbables les uns que les autres, et finalement la surprise a été totale puisque je ne m'attendais pas du tout à cette fin, il faut dire que tout est fait pour que l'on s'imagine totalement autre chose tout au long de l'histoire.

J'ai peut-être trouvé le début un petit peu long, car j'attendais avec grande impatience l'entrée des personnages dans le fameux hôpital psychiatrique, et il se passe une bonne centaine de pages avant que ça n'arrive car on découvre un peu les personnages, l'ancienne relation qu'Ilan avait avec Chloé, la mort des parents d'Ilan et le fait qu'il est devenu perturbé tellement il veut comprendre comment ils sont morts et pourquoi, et l'énigme de départ qui va permettre aux joueurs d'être sélectionnés et d'entrer dans l'hôpital.

Chacun des joueurs va recevoir des instructions venant des organisateurs, et ils se retrouveront tous seuls dans leur chambre pour dormir, et à fouiller l'hôpital pour tenter de réaliser leurs énigmes durant le temps qui leur est donné dans la journée.

Les énigmes m'ont vraiment fait froid dans le dos, car comme je l'ai dis, tout est si bien décrit que j'avais l'impression de vraiment visualiser l'endroit laissé à l'abandon, les vieilles chambres ou l'on faisait des choses horribles, les lobotomies, la chaise électrique, etc...

Et tout est fait pour que l'on doute de la vérité de cette histoire de jeu, tout comme Ilan en vient à en douter. Comme lui on se demandera ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, qui est sincère et qui ne l'est pas, et je peux vous dire que vous n'aurez plus envie de lâcher ce livre avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire tant l'ambiance est pesante et tant on a envie de savoir ce que l'auteur nous aura prévu comme fin (car on se doute bien que malgré ce qu'on imagine, on n'y est pas du tout, c'est pour ça que j'apprécie jusqu'à présent énormément cet auteur).


D'autres avis sur

dimanche 24 janvier 2016

La Sélection, Histoires Secrètes : La Reine et la Préférée

Auteur : Kiera Cass
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Nouvelle, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 164









Mon avis en bref :
Deux nouvelles autour de la fameuse Sélection que j'ai adoré, surtout la première qui nous parle de la mère de Maxon.






Quatrième de couverture

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince.
Découvrez dans "La Reine" comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illéa.
La nouvelle exclusive "La Préférée" vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Elite, et sur bien d'autres choses encore...



Mon avis

J'avais adoré les 3 premiers tomes de La Sélection, il me tardait donc de lire ce nouveau recueil de nouvelles afin d'en savoir plus sur deux personnages secondaires qui m'avaient bien plu.

Dans la première nouvelle, nous allons découvrir un passage de la Sélection d'Amberly, la mère de Maxon,  qui veut conquérir le prince Clarkson. Mais sa sélection ne se passera pas aussi bien que prévue, puisqu'elle va connaître quelques problèmes de santé qui vont la diminuer, et que la mère du prince Clarkson fera également tout pour lui mettre des bâtons dans les roues. Une jolie histoire d'amitié et d'amour entre Amberly et Clarkson.

Dans la seconde nouvelle, nous suivons Marlee, la meilleure amie d'America, ainsi que certains points de vue de Maxon durant sa propre Sélection et ce qu'il va vivre avec America.

J'ai passé un très bon moment avec ce recueil de nouvelle, et d'ailleurs, j'ai même préféré ce tome compagnon, au 4ème tome de la saga avec la princesse Eadlyn qui m'avait tapé sur les nerfs.

Ma nouvelle préférée est sans hésiter la première, car j'avoue que je ne gardais que peu de souvenirs de Marlee et j'ai été un peu moins touchée par son histoire, même si ça reste intéressant de retrouver Maxon et de voir à quel point l'avis d'America compte pour lui dans ses décisions.

Mais j'ai adoré suivre un bout de la Sélection d'Amberly, que j'ai trouvé très attachante, et j'ai également beaucoup aimé Clarkson, qui découvre des secrets sur ses parents qui vont le perturber mais grâce à Amberly il arrivera à surmonter ces choses.

J'aurais vraiment aimé que cette nouvelle dure beaucoup plus longtemps, je pense que j'aurais même apprécié un tome complet sur leur histoire, même si ça reste finalement très proche de la première Sélection que l'on connaît avec America et Maxon.

C'est sans hésiter que je conseille ce 2ème Hors Série à tous les fans de la saga, et même aux gens peut-être un peu moins fans (comme moi), mais qui apprécieront tout de même beaucoup retrouver l'univers de Kiera Cass, et d'en savoir plus sur certains éléments qu'on avait juste entraperçu dans les tomes précédents, c'est un très bon complément à la saga, sans compter que comme toujours, la couverture est à tomber :)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

vendredi 22 janvier 2016

Miss pain d'épices

Auteur : Cathy Cassidy
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse
Sortie : 2015
Pages : 254








Mon avis en bref :
Une histoire sympathique, dans la lignée des Filles au chocolat même si j'ai un peu moins apprécié que la fameuse saga de Cathy Cassidy.







Quatrième de couverture

A l'école primaire, Cannelle était le bouc émissaire, celle que personne ne voulait avoir comme amie. Alors, à la rentrée de sixième, elle arrive au collège relookée et devient l'amie d'une fille cool. Depuis, elle tient son rôle de fille populaire à la perfection. Mais l'arrivée de Sam, un garçon décalé qui se moque du regard des autres, bouleverse tout. Cannelle craque pour lui, et c'est réciproque, mais sa meilleure amie le déteste. Cannelle réussira-t-elle à assumer ses sentiments, et surtout... à ne plus avoir peur d'être elle-même ?



Mon avis

J'apprécie beaucoup la saga des Filles au chocolat, de Cathy Cassidy, même si je ne l'ai pas encore terminée. J'avais bien envie de découvrir ce tome à part, avec comme toujours une couverture magnifique et gourmande qui donne super envie de se plonger dans le livre.

On retrouve toujours la même plume et le même univers de Cathy Cassidy. Ici on va suivre Cannelle, une jeune ado qui en une année, passe de la fille banale, à la fille cool et populaire de l'école, et qui devient meilleure amie avec une autre fille très populaire. Tout va changer pour elle et la vie deviendra un peu plus simple, jusqu'au jour où elle fera la connaissance de Sam, un garçon au look un peu étrange, et surtout qui s'en fiche de paraître bien aux yeux des autres. Mais quand on est adolescent, ce n'est pas facile d'écouter son coeur alors qu'on fait tout pour rester dans le clan des gens cool du lycée, ce que vivra Cannelle qui devra faire des choix.

Ce tome est assez sympathique, on retrouve encore une fois un sujet intéressant sur l'adolescence, le harcèlement scolaire, faire partie d'un groupe, être populaire à l'école, mais à quel prix ? L'auteur arrive à trouver les mots juste qui nous donnent vraiment l'impression de vivre cette histoire avec des ados, on se met même un peu à leur place, on se rappelle des souvenirs d'une autre époque lorsque tout ça était aussi important pour nous à leur âge.

J'ai bien aimé Cannelle, ainsi que Sam, et la jolie histoire d'amitié et d'amour qu'ils vont vivre, comme si Sam arrivait à faire oublier à Cannelle tout ce qui est un peu superficiel pour lui faire découvrir les belles choses de la vie qu'elle avait un peu oublié tant elle vivait pour rester cool et plaire à son amie.

J'ai moins apprécié cette histoire que celle des différents tomes des Filles au chocolat, même si ça reste un livre très court et sympathique, mais je n'ai pas eu l'engouement que pour son autre saga. Les personnages sont agréables à suivre mais sans vraiment plus, on reste un peu en dehors de l'histoire, mais je pense que ce livre plairait beaucoup à un public de jeunes ados qui se cherchent, qui sont parfois perdus entre plusieurs sentiments...

Vous l'aurez compris, rien de neuf à l'horizon, j'ai aimé mais je n'en garderai pas non plus un souvenir impérissable.


D'autres avis sur

lundi 11 janvier 2016

Respire

Auteur : Anne-Sophie Brasme
Editions : Le Livre de Poche
Genre : Drame
Sortie : 2014
Pages : 190









Mon avis en bref :
Une histoire assez difficile et pesante, mais que j'ai beaucoup aimé du début à la fin.






Quatrième de couverture

Ce roman est l'histoire d'une fulgurante amitié qui tourne au drame. Charlène, jeune adolescente de 13 ans un peu effacée, entre en classe de cinquième. Dès le premier jour de la rentrée, Sarah, nouvelle dans l'établissement, fait sensation auprès de tous les élèves, séduits par cette fille à la personnalité magnétique. Charlène la regarde avec admiration et haine mélangées. Finalement, les deux jeunes filles se lient d'amitié. Une amitié merveilleuse, complice, invulnérable, du moins du point de vue de Charlène pour qui Sarah est la lumière de ses journées. Mais les choses s'enveniment brusquement : après les vacances d'été, Sarah, devenue jeune fille, affiche une soudaine indifférence pour Charlène. Son corps a mûri, désormais elle se maquille... Désespérée, Charlène tente de reconquérir Sarah. Commence alors une relation perverse entre les deux adolescentes : Sarah va exercer un pouvoir quasi sadique sur sa "meilleure amie", Charlène, qui accepte de tout subir : humiliations publiques, reproches incessants, dédain et mépris. Jusqu'au jour où la jeune timorée décide de mettre fin à cette situation étouffante et de passer à l'acte... Et c'est de la prison où elle est incarcérée que Charlène nous raconte cette histoire.



Mon avis

J'ai choisi ce livre un peu au hasard dans ma pile à lire, parce qu'il était court et que les avis m'intriguaient. Et j'ai bien fait puisque j'ai passé un très bon moment.

Respire, c'est l'histoire d'une fausse amitié, celle de Charlène et Sarah. Charlène est folle de Sarah, cela en devient presque une maladie tant elle a envie de lui plaire, et Sarah finira par se servir de cela pour obtenir tout ce qu'elle veut de Charlène jusqu'à la ridiculiser et jouer à des jeux vraiment malsains...

Ce livre nous parle de l'emprise que certaines personnes peuvent avoir sur d'autres, particulièrement chez les adolescents car c'est la période ou l'on se cherche, mais aussi chez les adultes. Il nous parle aussi d'amour, de haine, de jalousie, et de tout ce que ces sentiments peuvent modifier dans notre manière d'être et nos actions.

J'avais un peu peur avant de le commencer car plusieurs personnes avaient été un peu perturbées par le style très linéaire de l'auteur, mais moi j'ai adoré. J'avais vraiment l'impression de lire un journal écrit de la main de Charlène qui nous raconte quelques événements marquants de sa vie et surtout ce qu'elle subit avec Sarah.

Dès le départ, on se doute de la fin car on retrouve Charlène plus tard après les événements, et cela nous donne vraiment très envie d'avancer dans l'histoire et de découvrir les différentes étapes qui ont bien pu mener Charlène jusqu'au point de non retour, à quel moment, dans sa tête, il y a eu cette réaction qui fait qu'elle en a eu marre de sa situation.

C'est un livre assez bouleversant, avec des moments douloureux et très sombres, mais qui peuvent sembler tellement réalistes car certaines personnes ont vraiment l'impression qu'elles ne peuvent vraiment vivent leur vie qu'au travers d'une personne qu'elles idolâtres à tel point que ça en devient vraiment malsain et que ça ne peut que mal se terminer, tandis que d'autres ont l'impression d'exister juste en rabaissant les autres.

Ce livre se lit vraiment super vite, aussitôt commencé on engloutit les pages pour vite savoir la fin. Fin que j'ai bien aimé justement, même si comme je l'ai dis, il n'y a aucune surprise, mais tout est dans la manière qu'à l'auteur de nous raconter les événements. Son écriture est presque envoûtante, en tout cas moi elle m'a beaucoup plu.

Je ne pense pas que je verrai le film, j'ai entendu dire qu'il n'avait pratiquement rien à voir avec le livre si ce n'est les noms des personnages et le sujet abordé. Mais je pense par contre que je lirai d'autres livres d'Anne-Sophie Brasme.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

samedi 9 janvier 2016

Les étoiles de Noss Head, tome 4 : Origines, 1ère partie

Auteur : Sophie Jomain
Editions : France Loisirs
Genre : Fantastique, Jeunesse/YA
Sortie : 2014
Pages : 480









Mon avis en bref :
Un super 4ème tome, avec une fin surprenante qui donne très très envie de se jeter sur le dernier tome de la saga !






Quatrième de couverture

Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J'en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l'immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines... C'est ce qu'on dit. Mais moi, je n'étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J'en avais une vague idée. J'allais devoir me préparer au pire.


Mon avis

Je me souviens encore de ma lecture du 1er tome des Etoiles de Noss Head comme si c'était hier tellement j'avais eu un coup de coeur pour ce livre, alors que c'était il y a bientôt 3 ans maintenant. J'avais un peu moins aimé le 2ème tome de la saga, et encore un peu moins le 3ème, c'est peut-être pour cette raison que j'ai attendu 2 ans avant de continuer la saga, et de découvrir enfin ce 4ème et avant-dernier tome...

Bien que je ne me souvenais plus de tous les événements précédents, ni de qui était chacun des personnages, j'ai assez rapidement réussi à me remémorer tout ce que j'avais pu oublier, car l'auteur a eu la brillante idée de nous faire différents rappels parsemés tout au long de ce tome, ce qui fait que je ne me suis pas du tout sentie perdue, au contraire, j'ai pu me remémorer mon attachement pour Hannah et Leith.

Bien que j'avais moins aimé les tomes 2 et 3, j'avais quand même trouvé que l'auteur avait beaucoup progressé au niveau de l'écriture de sa saga, et ce 4ème tome ne déroge pas à la règle, j'ai vraiment l'impression que l'auteur a beaucoup évolué entre chaque tome, et a réussi à trouver son propre style à elle, et qui la différencie des autres auteurs de livres jeunesse/jeunes adultes.

Ici l'histoire sera surtout sous forme d'enquête, puisqu'un être dont on ignore un peu ce qu'il est, est retrouvé assassiné dans la cours d'école d'Hannah, semant une nouvelle fois la guerre entre les loups et les anges noirs, mettant la pauvre Hannah dans une situation périlleuse car elle se trouve en plein milieu de ces deux clans.

Et pour couronner le tout, elle n'a toujours aucune nouvelle de Leith, et petit à petit, comme elle, on commence à avoir peur pour lui et on se demande ce qui a bien pu lui arriver. Et vous vous doutez bien que Sophie Jomain ne va pas nous ménager tout au long de ce tome, et va même une nouvelle fois se montrer cruelle à la fin de ce 4ème tome (heureusement que le dernier est déjà dans ma PàL).

C'est un tome plein d'action du début à la fin que l'on retrouve, j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre les deux clans tenter de cohabiter pour résoudre l'enquête des meurtres ensemble, même si chacun voudra mettre tout ça sur le dos de l'autre.

Et puis, c'est également le retour d'un grand ennemi qu'Hannah avait déjà du affronter, et qui avait promis de revenir encore plus dangereux que jamais. Mais tout ne se passera pas comme prévu et il y aura de nombreux rebondissements tout au long de l'histoire.

Malheureusement, même si j'ai adoré ce tome, je pense que je n'ai pas eu le coup de coeur que beaucoup ont eu car, étant donné que ma lecture des tomes précédents datait de 2013 et que je ne me souvenais plus de tous les personnages, j'ai été moins touchée par ce qui a pu arriver à certains d'entre eux durant ce tome. J'étais surtout focalisée sur les personnages vraiment proches d'Hannah et Leith.

Et j'ai également eu une petite déception, car Leith est vraiment le grand absent de ce tome, alors que je me réjouissais énormément de le retrouver aux côtés d''Hannah. Même si, du coup, l'histoire nous offre un côté que l'on ne connaissait pas auparavant car il se concentre peut-être encore un peu plus sur l'enquête et non pas sur les liens entre les personnages. 

Et quand on a fini le livre on se dit aussi que oui, c'était bien joué de la part de l'auteur de nous faire ce coup-là. D'ailleurs, je me souviens encore des cris de désespoir des gens après avoir terminé ce tome, lorsque le 5ème n'était pas encore écrit, et je dois dire que maintenant, je les comprends tout à fait, je pense que j'aurais été dans le même état qu'eux si j'avais du attendre encore au moins une année avant d'avoir le fin mot de l'histoire...

J'ai hâte de retrouver tous les personnages de cette saga dans un ultime tome, et j'espère que le final sera vraiment à la hauteur et pourquoi pas, peut-être un coup de coeur pour moi, comme ce fut le cas pour le 1er tome.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 4 janvier 2016

Le feu secret, tome 1

Auteur : C.J. Daugherty - Carina Rozenfeld
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Fantastique, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 474









Mon avis en bref :
Un plaisir de retrouver la plume de 2 auteurs que j'adore, même si je n'ai pas totalement été conquise par ce 1er tome...







Quatrième de couverture

Une guerre contre le destin.
Une course contre le temps.
Taylor Montclair, une fille tout ce qu'il y a de plus normal, mène une vie sans histoire dans la petite ville de Woodbury, en Angleterre. Sacha Winters, un ténébreux garçon nimbé de mystère, habite à Paris.
Alors que Taylor est impatiente d'intégrer l'université d'Oxford, Sacha, lui, se contrefiche des études... et pour cause : il connaît la date exacte de sa mort, et celle-ci approche à grands pas.
La mort de Sacha entraînera la réalisation d'une prophétie ancestrale qui plongera le monde dans le chaos.

Taylor est la seule qui puisse le sauver. Mais ni elle ni lui ne le savent : ils ne se sont jamais rencontrés. Une mer et plusieurs centaines de kilomètres les séparent. Des puissances démoniaques sont prêtes à tout pour empêcher leur alliance. Ils ont huit semaines pour se trouver et vaincre le destin.
Le compte à rebours commence maintenant.



Mon avis

Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty sont deux auteurs que j'adore aussi bien l'une que l'autre, il me tardait donc de découvrir la nouvelle saga qu'elles ont décidé d'écrire ensemble après leur rencontre au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

Dans Le feu secret, nous allons suivre Taylor, une jeune fille qui vit sa petite vie d'étudiante tranquillement en Angleterre, jusqu'au jour où son professeur lui demande de donner des cours particuliers d'anglais à un jeune garçon du nom de Sacha qui vit à Paris. Sacha, lui a tout sauf une vie normale. Il sait qu'il ne peut pas mourir, car la date de sa vraie mort est déjà fixée avant même sa naissance au jour de ses 18 ans, comme tous les garçons de sa famille qui sont victimes d'une malédiction depuis de longues générations.

Mais ce n'est pas un hasard si la route de Taylor va croiser celle de Sacha, car celle-ci va petit à petit se découvrir certains dons qui pourraient bien aider Sacha et sa fameuse malédiction.

J'ai eu un peu de peine au début de l'histoire, peut-être parce que j'attendais énormément de ce livre et que je voulais que les choses avancent vite, mais j'ai trouvé que les deux auteurs prenaient presque un peu trop leur temps pour nous plonger réellement dans l'histoire de la malédiction et la découverte des dons de Taylor. Il m'a fallut presque la moitié du livre avant de trouver cette histoire vraiment prenante et intéressante, et d'avoir envie de continuer pour savoir comment ce 1er tome se terminerait. Il faut dire qu'au départ, on se concentre surtout sur la vie de chacun des deux héros séparément, car ils communiquent juste à quelques occasions sur internet. Mais je comprends que c'est un premier tome et donc qu'il faut donner aux gens le temps de s'attacher aux personnages.

J'ai par contre beaucoup aimé retrouver l'écriture de Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty, chacune écrivant le point de vue de son propre personnage. On aura donc tour à tour un chapitre du point de vue de Taylor et un chapitre du point de vue de Sacha.

J'ai été un peu impressionnée par le fait que ce livre a été écrit sans que les 2 auteurs ne discutent vraiment avant d'écrire leurs propres chapitres (mis à part avec des échanges de mails sauf erreur) car au final l'histoire se suit parfaitement bien et on ne ressent presque pas que ce sont deux auteurs différents qui l'ont écrit.

Je n'ai pas eu le coup de coeur que beaucoup ont eu pour ce livre, sans doute car au départ j'ai eu de la peine à rentrer dans l'histoire, mais d'une fois que les choses sérieuses commencent, j'ai eu beaucoup de peine à lâcher ce livre, j'avais très envie de savoir comment Sacha allait bien pouvoir surmonter sa malédiction, il faut dire que le fait qu'il est sensé mourir à 18 ans aide à faire avancer l'histoire rapidement d'une fois que les deux jeunes gens sont au courant de tout ce qui repose sur leurs épaules. 

Et puis, j'ai adoré les dons de Taylor et sa réaction quand elle découvre qu'elle n'est finalement pas une fille aussi normale qu'elle le pensait ! J'ai d'autant plus hâte de la voir évoluer et devenir encore plus forte pour maîtriser ses émotions et ce dont elle est capable.

J'espère que les deux auteurs arriveront à nous écrire une suite rapidement malgré leur planning chargé, car il me tarde de retrouver ces deux personnages principaux que j'ai vraiment apprécié, ainsi que les différents personnages secondaires que l'on rencontre tout au long de ce 1er tome, et qui vont les aider à évoluer et à prendre les bonnes décisions malgré leur jeune âge.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

Chasseuse de vampires, tome 4 : La lame de l'archange

Auteur : Nalini Singh
Editions : J'ai Lu (Darklight)
Genre : Bit-Lit
Sortie : 2012
Pages : 444








Mon avis en bref :
Ravie de retrouver une saga que j'adorais, même si je n'ai pas eu le coup de coeur que pour les tomes avec Raphael et Elena.






Quatrième de couverture

"Un jeune vampire décapité présentant un tatouage sur la joue, voilà normalement une affaire pour la Guilde. Sauf que Dmitri, le second de Raphael, a décidé en son absence de se charger de l'enquête. Et bien entendu, c'est moi, Honor, chasseuse spécialiste des langues anciennes, qui a été envoyée pour donner un coup de main.
Qui aurait cru que notre collaboration réveillerait des souvenirs enfouis depuis des siècles ? 
Mais avant de découvrir ce qui nous lie, nous avons une énigme à résoudre, et pas des moindres..."


Mon avis

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez peut-être que cette saga de Nalini Singh était l'une de mes préférées dans le genre, et que j'étais totalement accro à Raphaël et Elena. Ce 4ème tome met les personnages principaux de côté pour nous parler de Dmitri, le second de Raphaël, et je pense que c'est pour cette raison que j'ai autant attendu avant de le lire, car j'avais peur de moins apprécier vu le changement de personnages. Au final, j'ai bien fait de me décider enfin à continuer cette saga puisque j'ai passé un très bon moment aux côtés de Dmitri et Honor, même si je n'ai pas eu le coup de coeur que j'avais pour les tomes précédents.

Dans ce tome 4 on va suivre 2 histoires principales. Tout d'abord, un vampire est retrouvé décapité soulevant de nombreuses questions dans le clan de Raphaël ainsi que chez les membres de la Guilde. Dmitri va devoir s'associer avec Honor, qui fait partie de la Guilde, afin de résoudre ce mystère et découvrir qui a été tué et pourquoi. 

Mais on va suivre également une autre histoire, que j'ai préféré à la première. Celle d'Honor, qui a été enlevée et torturée et qui en garde des séquelles psychologiques. Honor et Dmitri ressentent un lien très fort entre eux, c'est sans doute pour cette raison que Dmitri fera tout pour coincer les gens qui ont fait autant de mal à Honor...

Ce tome se lit vraiment super vite, car dès les premières pages, on se retrouve avec une enquête assez prenante et on a toujours envie d'en savoir plus. Et puis, même si Dmitri n'était pas mon personnage préféré, j'ai adoré le suivre dans cette histoire, en savoir plus sur lui, et le voir petit à petit baisser ses barrières devant Honor.

Alors, certes on se retrouve avec une histoire qui ne renouvellera pas le genre, mais ça marche très bien quand même et c'est tout ce que je demandais en me lançant dans cette suite. Même si, comme dit plus haut, je n'ai pas eu le coup de coeur que j'avais pour Raphaël (je me souviens encore parfaitement de la description des ailes sublimes de cet archange qui m'avait fait fondre), mais j'ai beaucoup plus apprécié ce tome que prévu. Par contre, le prochain tome se concentre sur Jason, l'espion de Raphaël. Un personnage que je connais beaucoup moins, et donc j'espère qu'une nouvelle fois je serai surprise en bien, même si j'ai vraiment hâte de lire enfin un nouveau tome avec mes 2 personnages chouchoux (ce qui sera le cas dans le tome 6).

D'autres avis sur
Logo Livraddict