Mes derniers avis




mardi 23 avril 2013

Le prince d'été

Auteur : Alaya Dawn Johnson
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse, Fantastique, Science-Fiction
Sortie : 2013
Pages : 431









Mon avis en  bref :

Un univers très spécial qui change de l'ordinaire, on se laisse totalement emporté du début à la fin avec les personnages.




Quatrième de couverture

Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l'on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyrmide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu'une fois tous les cinq ans, à un Prince d'été dont l'histoire enfiévrera la cité le temps d'une année. Pour June Costa, la vie n'est qu'art. Ses oeuvres géniales - des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux - impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d'une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu'elle n'avait jamais remis en question... jusqu'à ce qu'elle rencontre Enki. Fraîchement élu Prince d'été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d'ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d'oeuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu'impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d'Enki... Or, à l'instar de tous les Princes d'été qui l'ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.



Mon avis

"J'avais huit ans la première fois que mon papai m'a emmenée au jardin public pour regarder mourir un Roi. Je n'ai d'abord vu que des adultes vêtus de bleus, de verts et de rouges éclatants, plumes et sequins sur des étoffes chatoyantes brodées d'or et de pierreries."


J'avais tellement hâte que ce livre se retrouve entre mes mains, j'ai vraiment tout de suite flashé sur la couverture et son titre plutôt énigmatique, d'ailleurs j'ai commencé à le lire juste après l'avoir reçu.


Encore une fois, la Collection R nous offre un roman de toute beauté, qui diffère des autres, qui a quelque chose de spécial, bien à lui, ce livre, on ne peut pas le confondre avec un autre, ni l'oublier de si tôt.

L'auteur nous offre un livre avec un univers magique qui m'a totalement envoûtée du début à la fin. De par le lieu de l'histoire, un très beau voyage puisqu'on se retrouve à Palmares Três, une ville qui se trouve dans l'ancien Brésil, et puis également de par l'histoire du livre qui nous emmène dans un monde dystopique que j'ai énormément apprécié, un monde où les femmes sont devenues les dirigeantes de la ville de Palmares Três, une ville qui comporte plusieurs secteurs, allant du plus pauvre au plus riche, un monde où un Prince d'été est désigné chaque 5 ans afin de se faire connaître, d'échanger une année de gloire contre sa vie, de désigner une prochaine reine, et un monde où la technologie a déjà envahi la ville depuis bien longtemps puisque des caméras futuristes surveillent les habitants constamment.

J'ai trouvé que l'univers créé par l'auteur était assez complexe, tout est pratiquement nouveau pour le lecteur, un certain vocabulaire est utilisé sans vraiment plus d'explication du comment du pourquoi, mais après quelques pages j'ai réussi à m'imprégner de l'histoire particulière du Prince d'été. En revanche, l'art représente une grande partie du livre que j'ai beaucoup aimé, puisque non seulement June, mais aussi Enki sont des artistes qui tentent tant bien que mal d'exprimer leur ressenti à travers des oeuvres, qu'un concours est organisé par la reine afin de remporter le Trophée et ainsi être reconnue en tant qu'artiste, chose qui n'est pas vraiment acceptée tant par ses amis que par sa famille, et même par elle puisqu'elle ne se sent pas aussi talentueuse qu'elle pourrait l'être.

Des thèmes qui ne sont pas souvent abordés dans la littérature jeunesse sont également présents, la relation que les adolescents ont entre eux est un peu spéciale, Gil le meilleur ami de June qui est attiré par le Prince d'été, ou encore la maman de June qui s'est remariée avec une femme, etc... 

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, chaque personnage m'a beaucoup plu, June change beaucoup entre le début et la fin du livre, la rencontre avec Enki va complètement l'a changer, ce Prince d'été est d'ailleurs un personnage qui m'a beaucoup plu aussi, il n'a peur de rien, il chamboule un peu toute l'histoire des précédents Prince. Et puis, les amis de June sont également intéressants à suivre qu'on les aime ou qu'on les déteste (parce que parfois on aime certains personnages qui nous énervent la seconde d'après et qu'on apprécie moins^^).

Chose qui peut perturber un peu au départ mais que j'ai finalement bien aimé, le livre ne comporte pas de chapitre, mais est découpé en quatre grandes parties qui sont les quatre saisons.

Un livre que je vous conseil sans hésiter, et un grand merci à la Collection R pour cette magnifique découverte.




Les avis de Mycoton32, Les mondes de clèm et d'autres sur

4 commentaires:

Elodie a dit…

J'ai trooooooooooop envie de le lire :)

les-chroniques-de-Johanne a dit…

J'ai très très très très envie de le lire lol

Clairdelune a dit…

Pour l'instant, les livres de la collection R ne m'ont pas déçue. Je compte bien lire celui-ci pour m'en faire un avis dessus et tu donnes envie !!

emilie08 a dit…

ah je me le suis commandé! J'espère ne pas être déçu et je suis ravis de voir ton avis car j'en ai lu des bien négatifs aussi....

Enregistrer un commentaire