Mes derniers avis


dimanche 6 octobre 2013

Alice Royal, tome 1 : Le lapin blanc

Auteur : Céline Mancellon
Editions : Sharon Kena
Genre : Bit-lit
Sortie : 2012
Pages : 138








Mon avis en bref :
J'ai trouvé ce que je cherchais en choisissant ce livre, une histoire légère, avec des personnages hauts en couleurs et de l'humour :)





Quatrième de couverture

Section paranormale des forces de l'ordre de Lauriennas.

Suite à un étrange e-mail, Alice Royale, enquêtrice fraîchement libérée du Centre des Êtres Clonés, se rend dans une discothèque où Humains et Vampires se côtoient. Sa nature l'a dotée de facultés psi lui permettant l'immunité contre les attaques psychiques des créatures aux dents longues. Mais à peine a-t-elle accepté la mission qu'une autre se présente à elle... et son partenariat avec l'inspecteur Villard, spécimen masculin un brin chatouilleux et susceptible, risque fort de perturber la petite vie tranquille qu'elle menait jusque-là.


Mon avis

"Etait-ce une mauvaise blague ? J'avais reçu ce petit mot dans ma boite mail ce matin. "Suis le Lapin Blanc" Oui... mais encore ? On me demandait, à moi, Alice Royale, de suivre un dénommé Lapin Blanc. Deux choix s'offraient à moi : Le premier, à priori le plus logique : la plaisanterie douteuse faisant référence à la fois à mon prénom et au fameux livre mondialement connu. Le second, toujours dans la plaisanterie facile, m'indiquait de me rendre à une discothèque qui portait -notez la fabuleuse coïncidence- le nom de "Lapin Blanc".

Envie d'un petit livre léger, sans prise de tête, rafraîchissant et pas trop gros, j'ai choisi de sortir le 1er tome d'Alice Royal de ma pal. Et j'ai bien fait puisque j'ai eu plus ou moins ce que je souhaitais avec cette lecture, et que j'ai passé un agréable moment.

Alice Royal travaille pour la section paranormale de la police. Elle a quelques particularités puisque tout d'abord, c'est une clone. Ils ne sont pas rares dans l'univers dans lequel elle évolue, mais ceux-ci ne sont pas très appréciés des humains qui en ont un peu peur. En tant que clone, elle ne comprend pas toujours tout des réactions des humains, ce qui amène à des scènes vraiment cocasses que j'ai particulièrement apprécié. Elle essaye d'étudier les humains et les signes qui ne trompent pas dans ce qu'ils tentent de faire comprendre sans le dire réellement, mais parfois, elle se plante complètement ! Ce petit côté la rend un peu fragile, mais ça ne reste que des apparences puisqu'elle possède d'autres capacités qui la rendent au contraire très forte. Notamment celle de résister aux pouvoirs de persuasion des vampires, ce qui la rend tout à fait surprenante à leurs yeux.

A ses côtés, plusieurs personnages masculins se bousculent et ceux-ci on la particularité de tous courir après Alice, ce qui fait un peu cliché, mais finalement je n'ai pas été plus dérangée que cela car Alice ne joue pas trop de ses charmes, au contraire, elle est très maladroite dans tout. Sur la liste des prétendants, on trouve tout d'abord l'inspecteur Villard, qui est chargé d'enquêter avec Alice sur le meurtre d'une jeune vampire, tout en allant fourrer son nez au Lapin Blanc, une discothèque qui appartient à deux vampires jumeaux, qui sont fortement impressionnés par cette fameuse clone qui résiste à leurs pouvoirs et qui sont eux aussi plutôt attirés par les charmes d'Alice. Ma préférence va pour un 4ème personnage masculin, un chasseur qui va s'avérer grandement utile dans l'enquête et qui saura faire usage de son charme à son avantage.

L'écriture m'a bien plu, j'ai pu rentrer dès les premières pages dans l'histoire, et j'ai passé un bon moment, même si le tout reste néanmoins assez simpliste, surtout au niveau de l'histoire. Celle-ci est à priori super intéressante, mais finalement le livre est un peu trop court et tout se déroule presque trop rapidement pour qu'on ait le temps d'apprécier les moments de calme et d'action qui se déroulent tout au long de l'histoire. J'ai été un peu déçue également du côté Alice au pays des merveilles que je recherchais avec la couverture, le titre et le nom du livre, mais que finalement, je n'ai pas retrouvé. A part Alice avec son nom et le nom de la discothèque dans laquelle les vampires travaillent, il n'y a absolument rien qui fait référence au conte et c'est un peu dommage...

Le vrai charme du livre réside pour moi autour du personnage d'Alice. Je l'ai vraiment beaucoup apprécié, elle m'a fait rire, elle est intelligente mais néanmoins un peu stupide parfois à cause de son ignorance en tant que clone, elle réfléchi un peu trop à certaines choses qui peuvent nous paraître naturelles, et les diverses relations qu'elle entretien avec les personnages masculins ont toutes quelques choses d'agréables à suivre, que l'on préfère l'un ou l'autre de ces messieurs. Même si j'avoue que ça fait un peu trop cliché ce côté : je ne suis pas la plus grande des beautés mais j'attire tous les mecs autour de moi. Une chose que je déteste en général car je ne trouve pas cela très crédible. Mais étrangement ici ça a passé.

Ce 1er tome très court reste surtout important pour lancer les bases de l'histoire, de l'univers mis en place par l'auteur, et de la découverte des personnages. Je reste néanmoins un peu sur ma faim, et j'ai très envie de lire un second tome avec une histoire plus aboutie maintenant que je sais dans quel monde je navigue avec Alice Royal.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

1 commentaires:

latetedansleslivres a dit…

Ca a l'air plutôt original et sympa! :)

Enregistrer un commentaire