Mes derniers avis




mardi 7 septembre 2010

Zazie dans le métro



Quatrième de couverture

Zazie débarque à Paris pour la première fois chez Tonton Gabriel. Le Panthéon, Les Invalides et le tombeau du véritable Napoléon, elle n'en à que faire ! Mais kess-qui l'intéresse alors, Zazie ? Le métro ! Et quand elle apprend que les employés sont en grève, elle leur envoie une volée d'injures. Ne contrariez pas Zazie !


Mon avis

J'avais envie de découvrir un nouvel auteur et le résumé de Zazie dans le métro me semblait intéressant, j'ai donc décidé de me lancer dans cette lecture !

C'est l'histoire d'une petite fille, Zazie, qui arrive chez son tonton Gabriel, à Paris, pour y passer quelques jours. Zazie a très envie de prendre le métro, malheureusement celui-ci est en panne et ils devront marcher. Cela leur permettra donc de se connaître un peu mieux et Zazie découvrira beaucoup de lieux et de personnages intéressants dans cette grande ville...


Pour commencer, j'ai eu de la peine avec cet auteur, surtout au départ. Il écrit d'un langage très très familier (on ne se croirait pas vraiment à Paris), et également de manière phonétique (ex : doukipudonktan, skeutadittaleur, nondguieu), autant dire que parfois je devais relire des phrases plusieurs fois pour tout comprendre, ce qui m'a pas mal gêné dans ma lecture.

J'ai bien aimé le personnage du tonton Gabriel, qui se révèlera avoir un très grand coeur sous ses airs de musclor...

Par contre, j'ai détesté Zazie ! Cette gamine a vraiment un sale caractère, elle a l'air pourrie gâtée, et en plus, on se demande bien ou elle a apprit la politesse, beaucoup de ses phrases se terminent par "mon cul", j'ai trouvé ça plutôt dérangeant... Mais bon, on peut se dire que c'est la jeunesse qui fait ça (en partie) ^^

J'ai aussi pu apprécier certains personnages de l'histoire tel que Marceline ou Turandot que j'ai beaucoup aimé.

L'histoire reste au final, plutôt sympathique, et drôle de part certains passages, et c'est vrai que l'on fini par s'habituer au style d'écriture, mais je n'ai tout de même pas été plus intéressée que cela.

Je pense tout de même ne pas retrouver cet auteur pour le moment, malheureusement !



Zazie dans le métro
Raymond Queneau
Editions Folio
Publié en 2008
189 pages


Note : 7/10

9 commentaires:

Anne Sophie a dit…

il est dans ma pal ! j'espere etre plus séduite que toi.

AzArIeL a dit…

J'espère aussi, peut-être que ce livre n'est pas tombé au bon moment pour moi ^^

bookkingdom a dit…

Je vais essayer de le lire aussi ;) En tout cas, il est intriguant et original ^^ Merci pour ta critique bien explicite !

AzArIeL a dit…

Merci à toi pour ton passage ici :)

Mariiine a dit…

Hum, ce livre fait parti de mon challenge ABC ( qui se porte plutôt mal ), j'essaierai de le lire quand même ^^

AzArIeL a dit…

Bonne lecture alors Mariiine :)

Liloochat a dit…

Ce livre me tente bien aussi !! je verrais pour me le procurer ;)

Et en tout cas super ton blog ;)

---------
http://les-lectures-de-pau.jeblog.fr/mes-lectures-c329447

AzArIeL a dit…

Merci beaucoup Liloochat, c'est très gentil :) J'espère que tu aimeras ce livre !

mabiblio1988 a dit…

e vais commencer par le style d’écrire qui m’a vraiment dérangé du début à la fin. En effet, l’auteur écrit tout au long du livre en phonétique que ce soit durant les dialogues ou durant le récit. J’aurais certainement pu supporter cette spécialité si elle n’avait été présente que dans les dialogues mais là non.
De plus, j’ai eu l’impression que cette histoire n’était qu’une succession d’aventures sans aucun lien…
Suite à ces deux points qui m’ont dérangé, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. D’ailleurs j’ai même eu du mal à savoir qui ils étaient vraiment, par exemple, Laverdure, je n’ai compris que vers les trente dernières pages qui il était (je laisse la surprise à ceux qui tenteront l’aventure) et puis cette petite Zazie m’a vraiment exaspéré. Parfois elle avait le comportement d’une petite fille de 10 ans et d’autres fois celui d’une adolescente de 14-16 ans, du coup pas moyen de vraiment savoir quel âge elle a.
Pour conclure cette chronique peu élogieuse (et j’en suis désolée), une histoire qui ne m’a pas plu, des personnages inintéressants et un style d’écriture désagréable à lire (je serais curieuse de savoir si c’est le style de l’auteur ou si c’est seulement pour ce livre, avis à ceux qui ont lu d’autre Raymond Queneau).

Enregistrer un commentaire