Mes derniers avis




vendredi 22 avril 2011

Le temps des miracles




Quatrième de couverture :

Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter " jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité ". Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie. Une histoire d'exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur.


Mon avis :

Une bonne note sur bibliomania, une quatrième de couverture sympa, et hop, un nouveau livre dans ma pal !

Blaise est un petit garçon français recueilli depuis tout bébé par Gloria, une femme russe, lorsqu'elle a vu un accident de train devant ses yeux, elle n'a pas hésité à accepter de garder l'enfant d'une dame gravement blessée dans l'accident, pour le protéger. Blaise est donc devenu russe, il s'appelle Koumaïl. Ensemble avec sa maman, ils vivent dans un vieil immeuble à moitié détruit, pourri, pour se cacher car se sont tous des réfugiés qui n'ont pas le droit de vivre là. Un jour, l'alarme de l'immeuble sonne, sans réfléchir, tous doivent prendre leurs quelques affaires et partir très rapidement ! Koumaïl et Gloria se mettent en quête d'un nouveau refuge, qu'ils vont trouver, ainsi qu'un travail épuisant pour un maigre salaire. C'est alors que Gloria décide d'emmener Koumaïl en France, de quitter ce pays pour aller se réfugier là-bas. D'autant plus que Koumaïl a son passeport français.

Koumaïl en apprendra beaucoup sur son passé, il découvrira que Gloria ne lui a pas dit tout ce qu'elle savait, et il fera la rencontre de sa vraie mère...


Ce que j'ai aimé

C'est une petite histoire plaisante que j'ai eu l'occasion de lire. J'ai appris à aimer Koumaïl et je dois dire que le secret sur sa véritable famille, sur son origine, m'a tout de suite donné envie d'en savoir plus. J'ai aussi été beaucoup touchée par Gloria, cette femme qui élève seule cet enfant, très forte, qui s'est toujours donnée à 100%, comme lorsque plus jeune, elle travailler dans la ferme familiale effectuant les même travaux épuisants et durs que faisaient ses frères. On se prend d'affection pour ces eux personnages et la tristesse de leur vie nous touche. Ainsi que l'amour qu'ils ressentent l'un pour l'autre, comme une mère et un enfant.

J'ai beaucoup aimé également la fin, car elle est pleine de surprises.


Ce que j'ai moins aimé

J'ai passé un agréable moment, mais voilà, je pense que je n'ai pas réussi à apprécier ce livre autant que prévu et autant que certaines personnes qui ont vraiment été bouleversées par cette lecture. je dois avouer que j'ai même été contente de refermer ce livre et de passer à autre chose.... Ma foi ;-)





Le temps des miracles
Anne-Laure Bondoux
Editions Bayard
Publié en 2009
254 pages

Note

0 commentaires:

Publier un commentaire