Mes derniers avis




mercredi 13 avril 2011

Terrienne




Quatrième de couverture :

Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche.

Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.
Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.


Mon avis :

Je suis tombée par hasard sur ce livre à la librairie et la quatrième de couverture me plaisait, j'ai décidé de le prendre avec moi sans savoir si il avait une bonne note sur livraddict ou pas avant (ce que je fais en général). Mais en rentrant, j'ai été très contente de voir qu'il avait une super bonne note de 9,23/10 (même si il y a peu de vote c'est motivant).


Et dès les premières pages je me suis laissée transportée par cette fantastique histoire ! L'histoire d'Anne, une jeune fille qui part à la recherche de sa soeur. En effet, celle-ci s'est mariée avec un homme qu'Anne trouvait bizarre, et le lendemain, elle a disparue sans laisser de trace. Elle arrive à donner signe de vie à Anne, et à lui indique ou elle se trouve. Dans un monde parallèle... Un monde qu'Anne devra apprendre à connaître pour y survivre et y trouver sa soeur...


Ce que j'ai aimé

J'ai vraiment adoré le concept du monde parallèle et je trouve qu'il y a des idées géniales dans ce livre. Les gens de l'autre monde ont plein de caractéristiques qui font que l'on aime ce livre, par exemple, ils ont des voix bizarres, ne font rien de tout ce que font les humains comme manger, pleurer... On suit alors le périple d'Anne à la recherche de sa soeur et on sent tout de suite le lien très fort qui les unis, ainsi que la grande force mental d'Anne pour oser aller dans ce monde toute seule, où elle ne connaît rien, où les gens sont si bizarres, sans aucune idée d'où sa soeur se trouve à part un mot. J'ai eu énormément de plaisir à suivre ses traces dans cette aventure !


Ce que j'ai moins aimé

Seulement finir le livre, j'aurai très bien pu continuer sur des centaines et des centaines de pages, je n'avais pas envie de quitter les personnages et l'histoire.




Terrienne
Jean-Claude Mourlevat
Editions Gallimard Jeunesse
Publié en 2011
400 pages

Note

14 commentaires:

Pauline a dit…

Un roman agréable à lire et plein de messages!
Quel auteur!

deliregirl1 a dit…

Tu me donne vraiment envie de le découvrir en tout cas.

Mariiine a dit…

Je l'avais repéré celui-ci :D Je pense que quand j'en aurais l'occasion je me laisserais tenter ! En plus ton avis donne vraiment envie de découvrir les perosnnages et ce monde parallèle !

AzArIeL a dit…

Vous devriez le lire c'est sûr, l'histoire est très sympa :)

Mabiblio1988 a dit…

Il me tente bien...

Cathy a dit…

XD à moi aussi il me tente!

AzArIeL a dit…

Lisez-le vite vite vite alors :)))

Lempicka a dit…

Ahh moi aussi je lis toujours ou presque des avis sur un livre avant de l'acheter. Terrienne est sur ma PAL, il a l'air très sympa ^^

AzArIeL a dit…

En faisant ça, je n'ai pratiquement lu que des livres que j'avais beaucoup aimé :)

'Nana a dit…

J'ai adoré ce roman, c'est sa couverture qui m'a marqué dans la librairie et je me suis dit : "Il faut que je revienne l'acheter !" et je suis revenue bien évidemment !!

La création de ce monde parallèle blanc tellement aseptisé nous fait vraiment aimer notre monde avec toutes ses saletés, ses bruits et particulièrement la vie.

AzArIeL a dit…

Tout à fait, c'est vraiment un livre sympa !

ptitelfe a dit…

Whaou! Je ressors de ce livre avec une douceur étrange! J'ai beaucoup aimé l'univers! Dommage qu'il finisse si vite!

AzArIeL a dit…

C'est exactement ce que j'ai ressenti durant cette lecture :)

Laure a dit…

Je suis comme toi quelque fois je me rappelle avoir aimé le livre mais je ne sais plus de quoi il parle !! heureusement que nos billets sont là pour nous le remettre en mémoire.

Enregistrer un commentaire