Mes derniers avis




samedi 5 mars 2011

Delirium



Quatrième de couverture :

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…

« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »



Mon avis :

J'ai toujours bien aimé les livres ou on nous présente un futur spécial qui nous fait nous poser des questions, on se demande si un jour, l'histoire pourrait devenir réalité, comme par exemple dans La déclaration - l'histoire d'Anna, de Gemma Malley, où on retrouve un futur où les enfants sont interdits car la planète est surpeuplée.

Dans Delirium, c'est un autre genre de futur qui fait plutôt peur, celui où l'amour est pris comme un maladie. Une maladie très dangereuse ! A tel point que les gens, à partir de 18 ans, doivent se faire opérer pour ne plus ressentir l'amour...

C'est dans ce monde que vit Lena, une jeune fille qui arrive bientôt à ses 18 ans. Elle doit donc passer un test, afin d'évaluer ses compétences, de lui assigner un mari et de l'opérer contre l'amor deliria nervosa. Lena est très pressée, car tout le monde sait que la vie est bien meilleur sans cette maladie qu'est l'amour, et que l'amour peut tuer. Mais les choses ne se passeront pas comme prévues. Lena rencontrera un homme qui va lui faire oublier toutes ces histoires de protocole, et dont elle tombera amoureuse. Alors, lorsque l'on aime, as-t-on vraiment envie de détruire ce que l'on ressent ? Sans compter que Lena a l'impression que pas mal de choses lui sont cachées, dans toute cette histoire de protocole contre le deliria...


Ce que j'ai aimé

J'ai adoré le monde créé par Lauren Oliver, un monde très triste ou les gens ne croient même plus en l'amour. Pire encore, un monde ou on pense que l'amour est une grave maladie qui tue... Je me demandais comment il était possible d'en arriver là et comment les gens pouvaient croire à toutes ces bêtises !

Lena est un personnage qui m'a beaucoup plu, elle fait ce qu'on lui demande de faire et elle subit une grande pression familiale pour répondre parfaitement bien aux questions qu'on va lui poser pour lui trouver un mari, et pour qu'on l'opère contre la maladie. Mais au fond d'elle, on sent qu'elle n'a pas envie d'être cette personne si parfaite que sa famille veut. Elle se pose beaucoup de questions sur l'amour, surtout aussi car sa maman est morte parce qu'elle n'acceptait pas de ne plus ressentir ces sentiments.

Son histoire avec Alex m'a beaucoup touchée, surtout dans un monde comme le leur. Je les ai trouvé vraiment mignon et brave de faire ce qu'ils font tout au long de l'histoire. J'ai ressenti beaucoup d'émotions donc, de part leur amour, et aussi parce que je me faisais du souci pour eux, j'avais peur qu'il leur arrive un malheur, qu'ils soient séparés, etc...


Ce que j'ai moins aimé

La fin, elle est trop dur pour les nerfs :P


J'espère que vous lirez très vite ce livre si ce n'est pas déjà fait, et que vous passerez un autant bon moment que moi !




Delirium
Lauren oLIVER
Editions Hachette (Black Moon)
Publié en 2011
452 pages

Note

8 commentaires:

Korto a dit…

Très bel avis dont le roman rejoins ma WL ;)

Lelf a dit…

Je viens de le commencer. J'avoue que le principe de juste supprimer l'amour me paraît étrange (comment peut-on supprimer un seul sentiment, pourquoi ne pas juste supprimer toute forme de passion, positive ou négative...), mais si on accepte ce fait pour l'instant je trouve la lecture agréable. J'ai peur de la fin, j'ai peur d'avoir envie du tome 2 :p

AzArIeL a dit…

Lelf : oui c'est vrai que moi aussi je me suis posée ce genre de question au départ, mais pour finir j'ai du passer au dessus je pense ;)

Korto : j'espère que tu aimeras !

Cathy a dit…

Mon chéri devait me l'offrir mais comme il ne l'a pas trouve il m'a pris un autre livre... J'espère pouvoir l'acheter bientôt parce ton avis me donne tres envie de le lire!

Mariiine a dit…

C'est vrai que ça parait incroyable de vivre sans amour, c'est assez brutal quand même !
L'histoire de L4ena et d'Alex m'a beaucoup touchée aussi, mais cette fin est trop horrible !
L'attente jusqu'à la sortie du prochain tome va être terrible !!!!

Theoma a dit…

repéré et déjà noté, me réjouis !
Je viens de voir que tu habites en suisse ! chouette une collègue !

AzArIeL a dit…

Youpie, j'espère que ça vous plaira :)

deliregirl1 a dit…

Et une conquise de plus maintenant il va falloir patienter pour la suite.

Enregistrer un commentaire