Mes derniers avis


vendredi 31 janvier 2014

Trois mètres au-dessus du ciel

Auteur : Federico Moccia
Editions : Gallimard (Pôle Fiction)
Genre : Romance, Drame
Sortie : 2012
Pages : 544








Mon avis en bref :
Un avis en demi-teinte, j'ai adoré certains passages entre Babi et Step, mais la plupart du temps j'ai trouvé l'histoire vraiment trop longue et ennuyeuse.





Quatrième de couverture

Jeunes et déchaînés, ils s'aiment
jusqu'à décoller de terre,
jusqu'à toucher le ciel.
Plus que ça.
Au moins... trois mètres au-dessus du ciel !
Mais ils ne sont pas seuls: il y a le lycée,
les parents, la bande de copains qui dérape
et franchit les limites...




Mon avis en bref

Je ne me souviens même plus trop quand ni pour quelle raison particulière j'ai décidé d'acheter ce livre, ça fait tellement longtemps qu'il est dans ma pal à prendre la poussière, mais j'imagine que le titre et la couverture ont du y être pour quelque chose... Depuis cet achat et avant de le lire, j'ai eu le temps de voir le 1er film : Twilight Love, ainsi que sa suite : Twilight Love 2 - J'ai envie de toi. J'ai adoré le 1er, et il m'a fallu enchaîner avec le second film qui m'a beaucoup moins plu.

Alors c'est peut-être une des raisons qui a fait que mon avis sur ce livre est vraiment très mitigé, j'en attendais beaucoup et en fait je suis retombée un peu de mon nuage...

Trois mètres au-dessus du ciel, c'est l'histoire de deux jeunes ados Babi et Step, qui vivent tous les deux dans une ville d'Italie, mais en même temps dans deux mondes totalement différents : elle vient d'une famille aisée, se comporte d'une façon exemplaire, on pourrait plutôt la qualifier de petite fille sage. Lui est tout le contraire, il vient d'une famille beaucoup moins aisée, badboy, il passe son temps à se battre, à voler, et faire conneries sur conneries.

Leurs chemins vont se croiser au départ très brièvement, puis un peu plus longtemps le temps d'une fête, et petit à petit, alors que tout les éloignes et qu'au départ ils se détestent, ils ne vont très vite plus vouloir se quitter...

Il me restait quelques souvenirs du film, mais j'avais vraiment hâte de découvrir l'histoire sous la plume de Federico Moccia. Malheureusement, je me suis très vite un peu ennuyée dans cette lecture. Peut-être parce que tout va forcément plus vite dans le film, et qu'ici le début est vraiment très long au contraire, mais j'ai trouvé que tout traînait un peu trop en longueur, à tel point que je n'avais pas beaucoup de plaisir à reprendre ma lecture, durant plus d'une centaine de pages.

On découvre le milieu de la jeunesse italienne durant cette époque, ce que j'ai trouvé intéressant, et également les différences sociales entre Babi et Step, mais j'ai trouvé que l'auteur passait trop de temps à nous décrites ces différences et cet environnement, justement, et comme on s'attend à avoir une belle histoire d'amour, on est tout de même un peu pressé que l'histoire entre les deux personnages fasse son petit bonhomme de chemin, mais il faut attendre de longues pages avant que leur première "vraie" rencontre intéressante se fasse.

Mon avis mitigé est également dû au fait que c'est aussi ce que j'ai ressenti avec les personnages. Par moment je les appréciais beaucoup, et par moment ils étaient vraiment agaçant ! Ainsi, Babi peut-être à la fois super adorable et drôle, et par moment une vraie garce de première avec Step. Lui au contraire, je l'ai trouvé touchant par moment, mais son côté badboy revient un peu trop souvent que ça en devient lassant, et parfois même choquant de part les actes qu'il commet, j'ai eu l'impression de me retrouver avec un gamin et du coup je n'avais parfois plus trop envie de suivre leur amour.

J'ai apprécié certains passage, tout comme dans le film, particulièrement des moments où l'on ressent vraiment un amour incroyable et unique entre eux, et l'histoire du "Trois mètres au-dessus du ciel", qui a réussi à me toucher tout comme dans le film, mais sinon, j'ai trouvé que ça traînait finalement beaucoup trop en longueur, le tout éclipsant un peu la beauté de certaines scènes, c'est dommage, d'autant plus que la plume de l'auteur est vraiment douce et agréable à lire... De toute manière je ne reste pas fermée à la lecture d'un nouveau titre de cet auteur, car je n'ai pas envie de rester sur un avis mitigé ayant tellement entendu parler de lui en positif.

J'ai lu ce livre en lecture commune avec ma copinaute Paradiseandco :-) Son avis est sur son blog ICI.


D'autres avis sur

Logo Livraddict

15 / 24

3 commentaires:

Lavinia. a dit…

Je dois le lire dans les semaines qui viennent, j'ai quand même hâte de le découvrir :)

Melliane a dit…

mince c'est vraiment dommage. Je ne connaissais pas du tout celui ci mais j'avoue que la couverture me plait assez. Mais du coup avec ton avis je pense que je laisserais passé. Merci pour ton avis.

Paradiseandco a dit…

C'est tellement dommage qu'on soit passée à côté de cette lecture. J'aime tellement la plume de l'auteur. Mais bon, en effet le début est très looooooong et les sautes d'humeur des personnages entachent les bons moments. Bon, prochaine LC on se refait un carton plein comme avec La maîtresse de Rome? Je l'espère en tout cas

Enregistrer un commentaire